Icon Airflite version enduro

Le Airflite, c’est cet intégral de la marque Icon avec son écran très spécial. Ça ne suffisait visiblement pas à la marque qui a décidé de lui ajouter une option plutôt originale : une visière cross pour le transformer en casque d’enduro.

C’est simple, il suffit de démonter l’écran principal et le remplacer par la visière pour le transformer.

Forcément, ça ne change rien au casque, on garde l’intégral qu’on vous a présenté fin de l’année passée.
https://www.objectif-moto.com/en-direct-du-futur-le-icon-airflite/

Un thermoplastique au look très décalé qui garde dans cette version ses déflecteurs arrières et son entrée d’air au menton. On déclipse les platines sur les côtés de l’écran. Faites attention, ce sont des clips en plastique et j’éviterais de devoir le faire trop souvent et d’y aller en douceur pour les retirer.
On démonte ensuite l’écran et on vient placer la visière cross dans les fixations. Il ne vous reste qu’à remonter les platines et vous voilà avec un casque type cross.

Icon Airflite version enduro

Type cross, mais pas totalement cross parce que le poids reste conséquent, malheureusement. Bien que n’ayant pas récemment eu un vrai casque cross entre les mains, je sais que certains ne pèsent pas plus de 1200 – 1300 grammes.

Icon Airflite version enduro

Ah oui, comme vous le voyez, plus d’écran mais il vous reste le solaire. A vous de choisir du coup, rouler juste avec celui-là ou optez pour un masque cross. J’ai opté pour un Outstars, un masque d’entrée de gamme surtout pour un essai sans trop savoir si ça allait passer.
Ne nous le cachons pas, ce n’est pas des plus simples, le masque cross entre assez loin dans le casque pour être au contact du visage, c’est bien pour rouler mais forcément, impossible d’enfiler le casque facilement, il faut l’écarter un peu pour mettre le casque et le décoller pour le retirer. L’aileron arrière du casque rend le passage de la bande élastique plus difficile et la mentonnière n’aide pas non plus dans l’autre sens.

Icon Airflite version enduro

Bon, j’avoue, je ne suis pas habitué à rouler avec un casque cross et un masque, ce qui fausse un peu mon jugement.

Une fois installé, on peut rouler sans souci comme avec l’intégral, avec un peu plus de bruit quand-même. Pour l’aération forcément, pas de souci, c’est même un régal quand il fait chaud. Et si vraiment il fait trop chaud, optez pour des lunettes motos et remplacer le masque.

Icon Airflite version enduro

Sur le site d’Icon, vous trouverez cette option à rajouter au prix de votre Airflite bien entendu mais ils ont la bonne idée de ne pas la faire payer trop cher. La penne cross Airflite vous coûtera environ 35 €.
Par contre, difficile de le trouver chez un revendeur en ligne, du moins, perso, je ne l’ai pas encore trouvé.

Icon Airflite version enduro
Icon Airflite version enduro
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
196FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité