Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Husqvarna est une marque de moto Suédoise présente depuis 1903 sur le marché. Spécialisée dans la moto de Cross et d’enduro avec un joli succès, elle a écrit dans ce domaine ses plus belles pages d’histoire.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Faisant maintenant partie du giron du groupe KTM, Husqvarna vient faire un tour sur le porteur marché du Scrambler (Svartpilen 401) et du café Racer (Vitpilen 401 & 701). Matos embarqué au top et design sans compromis sont des signes de reconnaissance extérieure, une Husqvarna se reconnaît de loin. Dans le cas de notre essai, il s’agit de la version Vitpilen 701. Par exemple, la fameuse ligne surnommée « La Séparation » court de l’arrière du réservoir jusqu’au support d’échappement, spécificité Husqvarna caractérisant une fois encore l’esprit de design de la marque.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

La Vitpilen 701 (flèche blanche en suédois) est la vision technologique futuriste du Café Racer. L’interprétation du design qu’elle apporte n’est pas fausse, le style Café Racer est ici respecté par l’équipe de Kiska, désigner maison KTM. Longue et basse, guidons bracelets, rien de superflu à bord et du matériel de très haut niveau. Et surtout, le seul rescapé de l’époque du monocylindre, le bien connu et surtout très réussi bloc KTM (équipant la Duke 690) cubant 693 cm³ et développant la coquette puissance de 75 cv à 8500T/min, rien que ça ! Associez cette puissance à un poids tous pleins faits de 157 Kg et vous obtenez la recette d’une moto à sensations, une machine à plaisir sur route sinueuse, un jouet pour grand garçon.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Pour le look, c’est très simple, il ne laisse personne indifférent : on aime ou on n’aime pas.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Lignes tendues et épurées, mélange de tons et de matières. Les audaces stylistiques font partie de ce package qui est offert à votre regard. La forme du réservoir d’essence en dit long avec ses évidements et cette ligne qui le parcourt.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

La selle poursuit cette idée vers l’arrière de la moto en gardant présente cette ligne horizontale qui se termine pile au-dessus de l’axe de roue arrière. Le porte plaque/ garde-boue renvoyé loin du cadre derrière le bras oscillant rajoute sa touche à cette impression de moto longue.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Là aussi, les goûts et les couleurs ne se discutant pas, nous en resterons là. Les matériaux employés sont de très bonne qualité et la peinture utilisée révèle un souci de perfection bien présent chez Husqvarna. La bande jaune qui se pose en travers du réservoir avant la selle apporte sa touche de contraste et rappelle les couleurs historiques de la marque Suédoise.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Les jantes à 5 bâtons fins et épurés dégagent un sentiment de légèreté. En cas de duo, la selle passager ressemblant fortement à un capot de selle et en ayant presque sa consistance, il faudra à l’amour de votre vie une sacrée dose d’abnégation pour vous suivre à son bord. Les repose pieds passager placés haut ne seront pas des mieux accueillis non plus.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Le cadre, la fourche WP et le bras oscillant sont similaires à ceux utilisés sur la KTM DUKE 690. En prélevant les organes dans la banque de la marque Autrichienne, cette Vitpilen 701 ne fait pas une mauvaise affaire.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

WP pour la fourche réglable dans tous les sens et par 2 molettes présentes au sommet de la fourche. Pas d’outils, juste 2 doigts et vous réglez le tout, efficace en plus d’être beau. Elle est inversée, offre un débattement de 135 mm avec un diamètre de 43 mm. Le mono amortisseur arrière tout aussi réglable contribue aussi au confort et à l’excellent tenue de route. La garde au sol ainsi obtenue flirte avec les 140 mm.

Le cadre treillis tubulaire en acier apporte sa rigidité à cette Vitpilen 701 et elle ne sera pas prise en défaut lors de notre périple en sa compagnie.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Quelques belles pièces usinées garnissent cette Vitpilen 701. A savoir, le T de fourche supérieur avec bracelets intégrés tout autant que le bras oscillant extrudé qui donne un look usine à la vitpilen 701.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Ce silencieux noir qui claque à la moindre rotation de la poignée de gaz est court et bien dessiné, il est accompagné d’un premier silencieux caché sous le moteur. Sachez que le catalogue d’accessoires regorge de belles pièces pour rendre votre Vitpilen 701 encore plus unique. Il n’est pas aussi riche que la catalogue KTM mais offre contre monnaie sonnante et trébuchante la possibilité d’ajouter quelques joyaux à la couronne de la Vitpilen 701.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Les freins sont eux aussi issus de la maison KTM mais fournis par sa majesté Brembo. Disque de 320mm et un étrier Radial 4 pistons pour l’avant associé à un disque de 240 mm et étrier flottant à un piston pour l’arrière assurent le job sans coup férir. L’ABS Bosch 9M+ apporte sa sécurité supplémentaire tout en restant déconnectable si besoin mais au au prix d’une manipulation compliquée impliquant un bouton secret et faisant dès lors apparaître le message « Illégal » au tableau de bord. Bad Boy Attitude…

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Ce tableau de bord rond est simple mais complet. Dommage que les chiffres soient petits et que le soleil prenne parfois le dessus et empêche une lecture rapide des données.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Ces données sont complètes : vitesse, régime moteur, rapport engagé, jauge à essence, température, horloge, 2 trips partiels, un totalisateur et un amusant mais imprécis indicateur de kilomètres restants avant la panne sèche qui fluctue en fonction de vote rotation du poignet. Le message d’accueil à bord lors de la mise de contact est sympathique aussi.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

La position de conduite est un cas de discussion à elle seule. Selle à 830mm du sol mais assez large sur l’avant et de ce fait, en dessous d’1.75m, les pieds ne seront pas posés à plat sur le sol. Niveau confort, rien à redire, il y a bien pire comme il y a bien mieux. La selle confort en option sera nécessaire pour certains comme superflue pour d’autres.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Les bras écartés par les bracelets, le buste penché en avant et les jambes pliées dans la typique position qui sied à tout Café Racer, vous arpenterez le ruban asphalté à la recherche de compagnons de jeu. Cette position n’est pas des plus confortables en ville, le poids se mettant sur vos poignets mais une fois sur la route, la pression du vent due à l’absence totale de protection, soulagera votre buste et vos bras. Il est clairement possible de rouler des heures au guidon de cette Vitpilen 701 mais pas en ville. Les acheteurs de ce genre de moto savent à quoi ils doivent s’attendre et ce sont des amateurs éclairés donc les plaintes ne viendront pas d’eux mais plus de motards moins bien informés.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Les suspensions participent elles aussi à ce confort de roulage de par leur qualité. Chez WP (fournisseur officiel du groupe), on sait y faire. La vivacité du train avant due à l’angle de chasse de 65° rive la roue avant au sol et permet des entrées en virage sur les freins et une vitesse de passage en courbe digne d’une sportive. La légèreté de l’ensemble renforcée par la force du moteur vous propulsera hors des courbes avec une vigoureuse poussée au cul.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Gros chapitre, le moteur. Ce bloc éprouvé est issu de la KTM DUKE 690 dans laquelle il officie avec un certain succès mais surtout avec une sacrée santé. Un monocylindre de 693 cm³ avec un alésage de 105 mm et une course de 80 mm offre un caractère certain.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Un second arbre est venu se rajouter afin de très fortement diminuer les vibrations destructrices inhérentes à cette construction moteur. Double allumage, refroidissement liquide, lubrification forcée par 2 pompes à huiles, démarreur électrique, rien ne manque sur ce bloc.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

La boîte de vitesse à 6 rapports est-elle accompagnée d’un embrayage anti-dribble APTC à commande hydraulique. Sa commande n’appelle aucun reproche, elle est vive et directe et l’embrayage assisté permet de jouer avec le régime moteur pour rester dans la plage de prédilection de ce bloc.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Bon, les chiffres sont une chose mais rouler avec cette Husqvarna Vitpilen 701 en est une autre. Résumé d’une jouissive semaine en sa compagnie. Action !

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Le monocylindre, on l’aime ou pas. Perso, on l’apprécie malgré ses défauts. Dans le cas de cette Vitpilen 701, ce bloc moteur est une pure réussite, il prend ses tours comme une furie mais sait tout autant se montrer civilisé en usage quotidien. Quotidien ? oui, vous lisez bien, on peut rouler avec tous les jours pour aller bosser mais au prix de quelques concessions qui sont dans ce cas-ci, plus liées au type de moto qu’au type de moteur. Il reste utilisable de 3500 à 7500 T/Min sans aucun souci ni trop de vibrations. Au-dessus, il grogne et se montre rageur, la limite des 9500 tours est vite atteinte et avant que le shift light ne s’allume, le rupteur fera son œuvre. En dessous, il jouera au marteau piqueur et les vibrations qui partiront des demi-guidons viendront vite vers vos épaules en remontant depuis vos mains, désagréable sensation s’il en est.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Le moyen pour rester dans cette zone de confort est de jouer soit avec l’embrayage, soit avec l’excellente boîte de vitesse au moyen du quickshifter installé d’origine.  La vigueur des accélérations est impressionnante, vous atteindrez très rapidement des vitesses inavouables sans passer par la case retrait de permis. Le meilleur n’est pas la vitesse de pointe mais la façon dont elle est atteinte, ce bloc moteur impressionne par sa volonté, il transforme tout trajet en course et chaque sortie de virage vous gratifiera d’une banane sous le casque.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

Pour démontrer mes propos, une journée de 400 km en compagnie d’autre motos de différents types (Royal Enfield GT, Ducati Panigale, Harley Sportster, Kawasaki ZX6R et une BMW R1200 GS). Au menu de l’autoroute pour s’éloigner de Bruxelles et ensuite depuis Wanlin, de la belle route qui tourne avec du petit virage serré en sous-bois, de la belle courbe sur asphalte lisse, de la nationale défoncée. Rien ne fût épargné ni à la Vitpilen 701 ni à son pilote.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

La cadence fut du genre soutenue pour rester courtois. Verdict : pas un seul instant, je n’ai regretté d’être sur la Vitpilen 701. D’accord pour dire que sur 400 km,  la position de conduite inhérente au Café Racer n’est pas la plus adaptée, d’accord pour dire que le réservoir de 12 litres m’a obligé à plus d’arrêts que mes camarades de route, d’accord pour reconnaître que la selle en bois de sapin suédois tendre n’est pas la plus apte au long roulage. Mais en achetant un Café Racer monocylindre, vous faîtes un choix, celui du plaisir monomaniaque. Ce type de moteur a ses adeptes et ils savent pourquoi. Husqvarna réussit parfaitement son entrée dans ce segment via l’intelligent partage des ressources du groupe KTM tout en offrant un design différent de la marque orange. Elles sont complémentaires sans être concurrentes, les esthètes se laisseront plus tenter par la Vitpilen 701 plutôt que par la Duke. Au quotidien, la Duke aura un avantage certain. Mais quand on aime cette moto, on s’en fiche. Elle suscite l’émotion, chavire le regard, accélère le rythme cardiaque et le cerveau ne peut que succomber à son tour.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

La musique distillée par ce moteur au travers de son échappement est un régal pour l’amateur, les montées en régimes se vivent au travers des grognements moteur et de cette sensation de poussée continue parfois brutalement interrompue par le rupteur à 9500 T/Min. Mais jusque-là, le seul mot qui nous vient aux lèvres est Plaisir, rien de plus, rien de moins. Cette Husqvarna Vitpilen  701 est une moto d’épicurien, de dévoreurs de virages, d’amateurs de belle mécanique faisant fi de toute considération bassement matérielle. Elle n’est pas pratique, elle est exigeante, elle vibre et elle grogne mais si vous passez outre de ses défauts, vous serez séduit, mordus à vie par ce moteur atypique qu’est le monocylindre.

Husqvarna Vitpilen 701, excitante Suédoise

De plus, la Vitpilen 701 offre des lignes pures, quasi indémodables mais surtout uniques dans leur genre. Elle est chère, 10.290€ est un sacré budget pour une moto à usage réduit mais bon, Il n’en existe pas deux comme elle. L’adage bien connu se vérifie encore ici : Quand on aime, on ne compte pas.

 

Lolobadboy

http://www.husqvarna-motorcycles.com

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

  1. […] Il faut avouer que la marque Husqvarna nous a plus habitués aux enduros, cross et supermotards et qu’à la présentation des Svartpilen et Vitpilen, beaucoup ont d’abord cru à un exercice de style et pourtant, elles sont bien là : un roadster plutôt sportif en blanc, la 401 ou 701 et un scrambler en noir et uniquement en 401, pour cette année en tout cas. On vous a d’ailleurs présenté la 701 il y a peu. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,404FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité