Honda Six bomb comme une bombe!

Machine de Grand Prix
A l’instar de Tom Jones qui a plus que de beaux restes, le légendaire six-cylindres en ligne assure toujours… Première machine de série à sauter la barre des cent chevaux, la CBX 1000 sait concentrer l’adrénaline.Avec la CBX, Honda nous proposait une  » réplica  » avant la lettre tant elle s’inspirait de la monture de Mike  » the Bike  » Hailwood . une moto d ‘exception qui entrait directement dans l’histoire, et dont on imaginait avec peine qu’elle puisse devenir la moto de monsieur de tout de monde. En effet, déjà à l’époque, l’utilité d’un tel engin pouvait laisser perplexe. Qu’importe puisque la CBX n’engendrait pas l’indifférence !

Honda Six bomb  comme  une  bombe!

Projet X comme CBX
En 1976 débutait chez le premier constructeur mondial un projet sibyllin baptisé  » CBX « . A la base, cherchant une image forte, les ingénieurs s’inspirèrent des six cylindres qui animaient les 250cc de la moto d’Hailwood en Grands Prix (la RC 164) au milieu des sixties. Nourri aux amphétamines, le proto allait devenir quatre fois plus gros et faire l’effet d’une bombe : en 1978, neuf ans après la 750 Four, Honda lance un pavé dans son histoire. Et quel pavé ! Le tonnerre gronde lors de la publication des spécifications techniques du 6-cylindres : 105cv, est-ce bien raisonnable ?

Honda Six bomb  comme  une  bombe! Honda Six bomb  comme  une  bombe!

La CBX est d’une ligne très moderne baptisée à l’époque Eurostyle et ne se décline que dans des livrées sobres et classieuses: bordeaux , gris métallisé et noir. Mais le plumage de la CBX s’estompa vite au profit de son ramage : le 6-cylindres en ligne transversal est surmonté d’un radiateur d’huile et suspendu au cadre en position inclinée de 30&deg.. Il ne renferme pas moins de 24 soupapes commandées par 2 ACT et offre toute sa cavalerie à 9000t/m s’il vous pla&icirc.t. En deux mots, une mécanique superbe et noble dans tous les sens du terme. Pourtant, certaines critiques se font jour car le première modèle de CBX a bien du mal à masquer les faiblesses de sa partie-cycle, constamment rudoyée par ce fabuleux groupe propulseur. La tenue de route floue impose le gros coeur et… les gros bras.

Honda CBX 1000 de 1982 Pro-link
Face à une concurrence qui s’aff&ucirc.tait, et sensible aux critiques des utilisateurs du modèle initial, Honda rectifia le tir en 1980. D’abord au niveau des suspensions : à la place des amortisseurs arrière combinés, on retrouve désormais un amortisseur unique du type Pro-Link, tandis que la fourche passe de 35 à 39mm de diamètre et reçoit un très pratique système d’équilibrage de la pression entre les deux tubes. Ensuite, le freinage est également optimisé. Le millésime ’82 adoptera en outre un vaste demi-carénage pour limiter le démontage des cervicales… On voit même appara&icirc.tre une variante équipée de valises qui transforment la CBX en une agréable routière au long cours.

Honda Six bomb  comme  une  bombe! Honda Six bomb  comme  une  bombe!

Un moteur à  la sonorité envo ûtante
La position au guidon est identique (ou presque) aux modèles précédents, mais le carénage offre une protection évidente. De plus, le Pullman est une authentique diva, car le chant du 6-pattes est un régal pour les mélomanes. Volontaire et poussant velu, le berlingue et ses 105 canassons font de la CBX une moto passion. Quelque vingt-deux ans plus tard, on a certes du mal à croire que c’est une sportive qu’on chevauche : large, la CBX vous transmet des impressions de lourdeur qui feraient croire à un pilote de RR qu’il est au volant d’un semi-remorque… Mais qu’on ne s’y trompe pas : une fois qu’elle roule, la Honda est une source intarissable de sensations et de plaisir. Et cette fois, sa partie-cycle suit le mouvement en entrée de virage comme dans les grandes courbes. Avec en prime des disques ventilés qui se montrent à la hauteur en dépit du poids. Pour rouler comme un furieux, ce qui rappelons-le était la vocation première d’une CBX, le pilote devra toujours s’employer physiquement, mais il y trouve son compte en termes de plaisir. Attention toutefois à l’appétit gargantuesque des sextuplés ! Honda Six bomb  comme  une  bombe!

Six fois plus de plaisir et de nostalgie
Loin de ces considérations bassement matérielles, on constate que, malgré l’usure du temps, la CBX demeure une machine diablement attachante. Elle n’est plus le monstre de performances d’antan, mais elle sait encore distiller un subtil désir à son propriétaire. Alors pour les blasés du modernisme, pour les amateurs de sensations vraies ou pour tous ceux qui en ont un jour rêvé sans pouvoir se l’offrir, cette Honda reste accessible en occasion. Une aubaine à saisir avant de la voir définitivement rejoindre le clan des machines de collection. Nous nous en voudrions de terminer sans remercier Georges D’haeyere, le propriétaire de la superbe CBX que nous avons essayée dans le cadre de cet article. Enfin, vous en apprendrez davantage sur les diverses versions de la bête en consultant: www.club-cbx.fr.st Un grand merci à Georges D’haeyere propriétaire de cette superbe CBX qui nous a permis de faire l’essai de cette moto.

Honda Six bomb  comme  une  bombe!

FICHE TECHNIQUE HONDA CBX 1000 Model 1982
Mécanique Moteur : 6 cylindre en ligne transversal à 4 tempsDistribution :double A.C.T. entraine par chaine4 soupapes par cylindrerefroidissement :par airCylindre : 1047 cm3Alésage x course : 64,4 x 53,4 mmTaux de compression : 9.3 à 1Puissance : 105 ch à 9000 tr/mnAllumage : batterie-bobineBatterie : 12Volt -14 AhCarburateurs : 6 Kei-Hin &oslash. 28mmMise en route :démarreur électriqueTransmission Type : embrayage multidisque en bain d’huileBoite de vitesse : à 5 rapportsTransmission secondaire :par chaineParti cycleCadre : tubulaire ouvert-moteur suspenduFourche :télescopiqueDébattement :160mmSuspension arrière : oscillante ,amortisseur réglables encompression et détente model 1978Suspension arrière : pro-link à partir de 1980FreinsAvant : double disque &oslash. 270 mmArrière : simple disque &oslash. 295 mmRouesA branches Comstar ChiffresLongueur : 2 240 mmLargeur : 780 mmHauteur de selle : 820 mmPoids à sec : 250 kgRéservoir d’essence : 20 litresRéserve : 5 litresVitesse maxi : 220 km/h
« 

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité