Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

Prêt au départ
Honda CRF 250L pour un besoin d’évasionEn s’inspirant des motos de compétition Honda, la CRF arbore un look qui ne laisse planer aucun doute, on est bien sur une moto de cross. Les coloris rouge, blanc et noir ne passent pas inaperçus et avec ses jantes à rayons de 21 pouces à l’avant et 18 à l’arrière munies de pneus à crampons, on pourrait vous croire tout droit sorti d’une épreuve de tout terrain.

 

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

N’ayez crainte, elle est quand même civilisée ! Comprenez par là qu’elle possède phares, rétros, clignos et même un tableau de bord LCD que certaines pourraient lui envier : en plus des trips et de la vitesse, une montre et une jauge y prennent place.

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

Le fameux kick n’a pas non plus sa place sur cette version mais les protections de bas de fourche et la selle mince et allongée sont bien caractéristiques des motos de cross.Un look sans compromis donc !

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion   Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

 

 

Plutôt ville ou campagne?
Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion Honda présente sa CRF 250L comme aussi à l’aise en ville que dans les sentiers. Oublions déjà les aspects pratiques des scooters en ville, ici, pas de rangement ni de protection ! Fini l’accès facile, avec une selle à 875mm, les plus petits d’entre vous auront difficile à y grimper ou du moins à mettre les deux pieds à terre. Ces prérequis évoqués, la CRF est-elle dans son élément dans nos cités ?

En fait, bien installé en hauteur avec le guidon qui tombe bien en mains, le pilote de la CRF jouit d’une très bonne maniabilité et se faufiler entre les voitures est un jeu d’enfant. Son poids réduit de 144 kg et sa taille de guêpe sont de vrais atouts pour ces manoeuvres. Bien que ce ne soit pas son environnement préféré, elle s’en sort assez bien et forcément, les casses vitesses ou autres dénivelés ne sont qu’une formalité au guidon de la CRF.

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

Dans les petits sentiers aussi elle s’en donne à coeur joie avec un moteur spécialement étudié pour faciliter les accélérations et des suspensions qui assurent. Plus c’est cabossé, plus elle aime ça et sans être expert en la matière, vous apprécierez vite les chemins de traverse. Nous, on a aimé en tout cas. Entre la ville et le bois dans notre cas, elle perd par contre de sa superbe. Elle n’est forcément pas faite pour rouler vite sur la route… Les crampons apprécient peu les grandes courbes rapides, le mono cylindre n’affectionne pas la vitesse et l’autoroute le rebute même s’il accomplira la tâche à allure modérée, on sent qu’il n’est pas à sa place.

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

 

 

Petit mono cherche petits chemins sympas
Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion 23 cv à 8500 tours, c’est la puissance affichée par la Honda. Vous l’avez compris, vous ne ferez pas de circuit avec, du moins pas asphalté. La marque japonaise ne s’en cache pas, la CRF donne tout ce qu’elle a à bas et moyens régime, c’est la meilleure option pour le tout terrain. On a beau le savoir, on reste surpris quand après un bon départ, le moteur s’essouffle subitement une fois les 110 km/h atteints. Vous pourrez encore grappiller un peu de vitesse mais n’en espérez pas beaucoup plus.En ville et sur les sentiers, on s’amuse à ouvrir les gaz sur les premiers rapports et même dans les sous-bois, la CRF est un vrai plaisir.Il n’y a que sur les grands axes que vous regretterez sa puissance limitée.

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion Honda a développé une nouvelle boîte 6 rapports pour la CRF, après quelques kilomètres, elle se conduit à l’oreille et finalement, on ne doit pas trop en jouer.Le mono profite d’un refroidissement liquide, d’une sonde lambda et d’un système d’injection d’air secondaire ainsi que d’un catalyseur pour répondre aux normes Euro 3.

 

 

 

 

 

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion Moderne mais gourmand si vous l’utilisez exclusivement sur des routes ou vous frôlez constamment sa vitesse limite, les 7,7 litres du réservoir seront vite engloutis. Dans cet exercice, on a allumé la réserve à un peu plus de 100 kms, une consommation supérieure à 6 litres aux cent. En restant sur les routes de campagne ou dans les sous bois, votre autonomie grandit sans atteindre les 200 km quand même.

 

 

Moi j’aime les bosses
Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion Ca pourrait être le slogan de la CRF 250L tant elle aime ça. Honda lui a préparé un nouveau châssis mais surtout des suspensions dignes de ce nom.A l’avant, une fourche inversée de 43mm permet un débattement de 250mm et l’amortisseur arrière avec sa section de 40mm autorise toutes les facéties ou presque.

Elle s’amuse vraiment des irrégularités de la route, tout comme le pilote d’ailleurs qui en profite même quand il n’y a pas d’asphalte justement (vous l’avez vu si vous avez regardé la vidéo). Pour stopper les 144 kg (en ordre de marche et sans le pilote forcément), le freinage se contente d’un disque avant de 256mm et d’un étrier deux pistons alors que l’arrière hérite d’un 220mm et un seul piston. Ca parait peu et tout dépendra de votre utilisation. En enduro et dans les petites routes, le freinage sera suffisant . lancé à pleine vitesse, il ne faudra pas hésiter à tirer fort sur le levier tout en gardant à l’esprit qu’il n’y a pas d’ABS.

 

Et avec le profil des pneus, sur terre, pas de soucis. sur route, méfiez-vous surtout si la chaussée est mouillée.On ne peut pas tout avoir, essayez donc de passer avec votre roadster dans les mêmes chemins que ceux de la vidéo !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

Sympa mais pas polyvalente
Le choix des aspects pratiques est une question de goût, certains ne peuvent se passer de leur coffre sous la selle alors que d’autres préfèrent le sac à dos.Le look, c’est pareil, chacun choisira selon son envie. Si vous êtes plutôt costume cravate et remonte file pour le dodo-boulot, la CRF ne vous plaira pas, autant être franc. Si par contre, un peu de boue (ou beaucoup), les sous-bois, la campagne ne vous rebutent pas et que vous n’avez pas besoin de faire de longues distances, la petite Honda vous donnera le sourire.

 

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasion

La puissance et son autonomie limitées ne vous encourageront pas à de longues sorties sur routes mais une petite virée en enduro sera abordée avec le sourire et même pour aller travailler, si les kilomètres ne sont pas trop nombreux, elle fera bien l’affaire.

Proposée à 4.490 euro, elle a le mérite de proposer une alternative au très consensuel scooter qui est de plus en plus à la mode.Vous pourrez ainsi rouler différemment, vous amusez dans tous les chemins que vous croisez tout en gardant la possibilité de traverser la ville sans encombre.

A noter qu’il y a peu de temps, Honda a présenté une version supermotard de la CRF 250, voilà un modèle qui nous aurait plu et qui aurait sans doute bien plus sa place sur la route.

Honda CRF 250L pour un besoin d’évasionHonda CRF 250L pour un besoin d’évasion

Importateur :

Honda Motor Europe (North)
Doornveld 180-184
1731 ZELLIK
+32 (0)2 620.10.00
www.honda.be

 

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,370FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité