Honda CB500F avec un F comme Fun…

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Qui d’entre nous n’a jamais posé ses yeux ou mêmes ses fesses sur une Honda CB500F ? Moto idéale pour commencer, cette petite 500 a accompagné moultes d’entre nous dans leurs premières aventures dans le monde motard. Bonne à tout faire, excellente nulle part mais sans grand défaut, fiable comme pas possible, cette Honda Cb500F a été tout au long de sa longue carrière soumise à des épreuves auxquelles les ingénieurs Japonais n’osaient même pas penser. Les 24 H du Mans, le Paris-Dakar, certains confrères leur ont infligés des traitements inhumains et avec succès en plus. Des kilométrages à 6 chiffres ne se font pas rares sur les compteurs de ces braves petites motos. Honda continue de croire en cette cylindrée et architecture moteur au point de la décliner maintenant en 3 versions : la CB500R (déjà essayée), la CB500X (idem) et maintenant entre nos mains, la CB500F.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Pendant une semaine, nous avons mené la vie d’un jeune ou moins jeune motard au guidon de cette sympathique moto. Voyons voir le résultat.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Le bloc moteur cubant 471cc est un bicylindre au comportement adapté à l’usage. Il est vaillant mais jamais violent. Passé 5500T/min, il grimpe à l’assaut du compte-tours avec vigueur dans un grognement sympathique. Il faudra pourtant apprendre à jouer de l’excellente boite de vitesse pour en tirer toute la quintessence.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Ce moteur reste un peu creux mais restons réaliste, un bloc de petite cylindrée a des limites. Toutefois, pour les débutants, ce bloc moteur offrira toute la satisfaction voulue et il est possible de bien s’amuser au guidon de cette CB500F sans toutefois trop se mettre en danger. Votre attention se portera sur la conduite plutôt que sur son usage. Les 47,5 Cv obtenus à 8600 T/Min et le couple de 43 NM à 6500 T/min sont en parfaite adéquation avec l’objectif de cette moto.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Le permis A2 est pile poil le but visé. Honda mise sur les 3 versions de cette 500 au prix contenu. L’embrayage assisté, digne de modèles haut de gamme, participera à la vie active lors de rétrogradages un peu sec et la boite aux crabots renforcés (9 au lieu de 6) se montrera à la hauteur des ambitions de cette Honda CB500F.

Le look de cette CB500F a changé et les lignes se sont tendues avec une petite touche d’agressivité qui lui sied bien. On ne ressent pas l’impression d’être sur un modèle d’entrée de gamme. Honda met un point d’honneur à offrir des finitions de bonne qualité à ses motos et celle-ci ne déroge pas à la règle.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Les peintures sont profondes, les traitements de surface des métaux sont particulièrement bien finis.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Le pot d’échappement apporte sa touche sportive de par son look mais aussi de par ses grognements. Il est plaisant d’entendre ce moteur chanter sans toutefois se montrer dérangeant, un pot adaptable ne sera pas indispensable.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Il est agréable de constater que la finition est vraiment une partie importante lors de la conception d’une moto chez Honda et même lorsqu’il s’agit à priori d’une petite cylindrée basique. Cette Honda CB500F a suscité quelques discussions lors d’une balade avec d’anciens motards et beaucoup de remarques positives furent distribuées par ces anciens. La nostalgie aidant, nous dûmes constater qu’une « 500 » est une moto et pas un engin sous-motorisé comme on le pense parfois à tort. Jamais, cette Honda Cb500f ne causa du retard au groupe et la cadence fût tenue sans soucis et avec ce plaisir de se prendre pour un pilote par moment en soignant plus que de raisons nos trajectoires pour ne rien perdre sur notre prédécesseur. Amusant au possible et expliquant finalement le pourquoi de la CB500R au sein de la gamme. Un chouette jouet pour les jeunes ! Et un sérieux rappel à l’ordre pour nos egos de vieux motards qui pensent que sous les 100Cv, point de plaisir.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

La position de conduite est assez droite, la selle accueillante même si elle se montre assez radine niveau espace passager, ce qui est un peu dommage car moto invite à la balade et aux randonnées et à 20 ans, on peut se le permettre niveau agenda.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

La passagère devra se serrer contre son pilote, pas vraiment un défaut tout bien considéré. La qualité de l’assise est telle que des longues balades ou trips peuvent se planifier sans soucis. Posée à 785mm du sol, la selle permet de poser les deux pieds bien à plat au sol, idéal pour les manœuvres. Les jambes ne sont pas trop repliées et le grand guidon offre un contrôle parfait du train avant. Le réservoir échancré sur l’avant est joliment dessiné, le plaisir de yeux est là lorsqu’on contemple cette Honda CB500F. Il s’en dégage une belle harmonie et aucun élément ne se montre choquant dans cet ensemble.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Le tableau de bord hérité de la CB650R est pratique, lisible et complet. Il est positionné au-dessus du phare Led et offre une vision claire des informations même en plein soleil. Il comporte tout ce qu’on attend et même un indicateur de rapport engagé. C’est sympa à voir sur une moto basique alors qu’encore aujourd’hui, certaines grosses cylindrées ne le proposent même pas en option.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Reprenons ici le point de l’éclairage. Honda a fait le choix délibéré de tout passer en Leds, phare avant, feu arrière, clignoteurs (avec warnings). Un bon point pour la visibilité et aussi pour le look. Les Leds se travaillent plus facilement qu’une ampoule classique et permettent aux designers de se lâcher, ce qui n’est un reproche, loin de là.

Niveau efficacité aussi, les Leds ont surpassé les ampoules classiques. Insensibilité aux vibrations, durée de vie et puissance d’éclairage supérieure tournent la situation en leur avantage. Seul le prix du remplacement peut encore faire hésiter, les Leds se remplacent en bloc et surtout pas au bord d’une petite route de campagne un dimanche soir.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

La CB500F est dotée de plusieurs qualités niveau châssis à savoir un excellent équilibre général, une agilité incroyable, un rayon de braquage très court. Les suspensions sont typées confort mais font le job en conduite dynamique. Comme quoi, du simple matériel bien éprouvé et bien calibré peut suffire et certainement dans le cas d’une moto de 47,5Cv.

Les freins, secondés par l’ABS, se montrent à la hauteur de la tâche. Puissants mais pas trop agressifs, ils ne piégeront par le jeune motard lors d’un freinage d’urgence. Les Michelin Road 5 en dotation d’origine assurent quant à eux leur part du travail sans problème, ils sont connus pour leur excellent grip dans toutes les conditions climatiques. Ici aussi, au vu de la puissance, ils ne seront pas dépassés.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Au guidon, même après 30 ans de permis, le plaisir de rouler sur une moto simple et amusante fût présent cette semaine, même lors des trombes d’eau et autres volumineuses averses que nous avons subies pendant notre essai. La Honda CB500F est à nos yeux à comparer avec les Poneys du fameux service des Postes Poney Express, pas la plus belle, pas la plus puissante ni la plus excitante mais au niveau purement cartésien, elle fait partie des motos les plus polyvalentes et le fait que pas mal d’anciens motards roulent sur un modèle de cette gamme 500 de chez Honda est un signe qui ne trompe pas.

Honda CB500F avec un F comme Fun…

Le prix de 6399 € hors promotion n’est à nos yeux vraiment pas exagéré au vu des qualités offertes par cette moto. Avec un peu de budget bagagerie, vous en ferez une excellente compagne du quotidien et des voyages par le réseau secondaire. C’est un excellent choix pour qui ne regarde pas à la vitesse de pointe mais compte sa route en nombre de sourires par kilomètre plutôt. Le budget essence sera aussi de votre côté, elle a un appétit de fourmi et son réservoir de 17 litres autorisera des étapes de presque 400km.

Lolobadboy

https://www.fr.honda.be/motorcycles.html

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité