Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Une question d’approche
Entre deux mondes Elle se veut l’héritière de la glorieuse XR 750 de Flat Track, mais elle pèse le double. Elle ambitionne d’être la première Harley conçue pour les Européens, mais la Street Rod avait le même but et s’y prenait mieux. Découvrons une XR 1200 plaisante, mais qui peine à trouver sa légitimité.

Harley-Davidson XR 1200 – 2009Harley-Davidson XR 1200 – 2009

C’est en 1970 qu’apparut la XR 750 (100cv pour 130kg) qui allait écumer tous les ovales de Flat Track des décennies durant. Kenny Roberts, Kevin Schwantz ou Nicky Hayden eux-mêmes glissèrent sur la terre battue à son guidon. L’on se souviendra qu’au début des années 80, un premier Sportster s’inspira de la 750 de course . ce fut la XR 1000 qui développait 72cv et portait fièrement son double échappement noir à… gauche, comme la 750. Mais cette 1000, malgré ses performances supérieures à celles des autres Harley, ne connut qu’un succès d’estime tant elle imposait de désagréments pratiques (selle monoplace, échappements br&ucirc.lant les jambes, …) Bien plus près de nous, ce fut au tour de la Street Rod de tenter d’imposer le mythe Harley à un public autre que biker. Bien qu’enthousiasmante à plus d’un titre (caractère moteur, freinage, qualités du châssis, 40&deg. d’angle possible,… ), cette Rod à la position roadster fut un échec commercial en raison de son esthétique typée custom et de son prix de vente (17.000€), ce sont du moins les arguments avancés chez Harley.

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Avec la XR 1200, l’approche est différente : c’est un prototype, jeté en pâture dans divers salons européens, qui dut montrer au marketing si le Vieux Continent était intéressé. La réponse s’étant avérée positive, le département R&amp.D a travaillé en étroite collaboration avec les équipes européennes pour développer la machine définitive. A ce titre, notons que le pilote français Adrien Morillas (champion du monde en endurance et plusieurs fois champion de France superbike) fut chargé de développer le potentiel sportif de la machine. Autre spécificité de cette XR 1200 en laquelle les Américains croient beaucoup : elle est d’abord commercialisée en Europe, et ne gagnera les Etats-Unis qu’ensuite.

Une Harley agressive
Let’s have a look

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

La Communication, chez Harley, on la ma&icirc.trise. Alors avec tout le bruit généré par cette moto en aval, convenons que nous attendions beaucoup de la XR 1200. Devant la machine définitive, certains confrères se dirent déçus. En dépit de nos attentes, qui ne sont pas toutes comblées par la XR, nous les trouvons néanmoins fort sévères. Pour nous, ce Sportster pas comme les autres, ne f&ucirc.t-ce qu’avec son réservoir synthétique, est une très belle moto, à qui le racing orange va comme un gant. La XR 1200 propose une agressivité qui n’est pas l’apanage d’une autre Harley, à l’exception de la Night Rod Special, et son twin monumental est superbement mis en valeur. La finition d’ensemble est d’excellente facture, à l’exception peut-être de l’un ou l’autre câble un peu trop visible sous le bloc compteur. Et le tout est aussi rehaussé par la fourche inversée Showa (43mm) et le système de freinage tout Nissin (mais estampillé Harley puisqu’il fut dessiné par les Américains.) Certains ergoteront sur le poussoir de commande de l’affichage situé… derrière l’instrumentation, sur la micro selle passager, sur l’optique arrière antique, ou sur les échappements même pas chromés, mais nous ne trouvons là rien de rédhibitoire. Par contre, on peut légitimement pester sur le bouchon de réservoir qui n’a ni charnière ni… serrure. Bref, n’importe qui l’ouvre ou l’emporte comme souvenir : débile ! On n’apprécie aussi que modérément la selle pilote dont les arêtes latérales vous meurtrissent assez vite le haut de cuisses. Par contre, le strapontin passager se révèle finalement plus accueillant que prévu, même s’il manque de grip et laisse filer votre belle sur chaque accélération. Remarquez, elle est ainsi obligée de vous serrer de près…

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Position mixte et boà®te… aaargh!
On the saddle

Harley-Davidson XR 1200 – 2009Passons donc sur cette selle plus dure qu’il n’y para&icirc.t et concentrons-nous sur le reste de la dotation : l’instrumentation est sans fioritures mais suffisamment complète, avec horloge et décompte kilométrique de réserve . en outre, elle est fort élégante et son éclairage rouge est superbe à voir dans le noir. Dommage cependant qu’elle ne propose pas de température moteur. Le guidon tombe plutôt bien en mains et ne para&icirc.t pas trop large, les pieds sont légèrement plus avancés que sur un roadster habituel, tandis que les rétroviseurs sont efficaces et qu’on se félicite de retrouver l’arrêt automatique des clignotants cher à la marque américaine. Oubliez le transport de quoi que ce soit hormis dans un sac à dos. Harley propose bien une bagagerie souple, doublée d’un sac de réservoir, mais c’est éminemment… moche sur une telle machine. La béquille est un peu difficile à saisir au début, mais elle est stable et penche modérément la moto. On retrouve encore sur la XR l’alarme/anti-démarrage qui s’est généralisée dans la gamme, et un antique neiman, difficile d’accès, sur la colonne de direction.

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Contact : on est surpris par la sonorité feutrée, et donc décevante, de l’échappement. Et puis, on passe la première et on découvre le (seul) vrai défaut de la XR : sa bo&icirc.te de vitesses d’une dureté et d’une lenteur incroyables . précise oui, mais si dure que passer les rapports devient vite pénible et qu’on se prend parfois à rester dans un rapport inadapté pour éviter de jouer du sélecteur… Pour cette bo&icirc.te d’un autre âge et son bouchon  » entrée libre « , cette XR 1200 mérite la correctionnelle !Nous voilà vite refroidis alors que nous attendions beaucoup d’une Harley de 91cv et 100Nm. C’est vrai qu’avec un poids en ordre de marche de 265kg, on n’en espérait pas qu’elle vienne chatouiller des roadsters japonais aff&ucirc.tés comme des shurikens, mais tout de même, un bloc Harley s’y conna&icirc.t en sensations et on était donc en droit d’espérer un fort plaisir de conduite qui viendra, certes, mais toujours tamisé par cette bon dieu de bo&icirc.te aux 5 rapports par ailleurs assez courts, ce qui devait être tout bon en termes de sensations, mais pas trop en termes d’allonge. Et de fait, on constate que, sur autoroute, la XR 1200 mouline un peu vite, de sorte que l’on craint un peu de soutenir le 160km/h (accessible, car la XR tire sur les bras mais n’arrache pas la tête) sous peine de fatiguer le moulin sur les longues distances. Pourquoi diable la XR n’est-elle pas nantie d’un sixième rapport ? C’est pour nous un mystère.

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Sportive oui, mais pour une Harley…
The american way of sportContre mauvaise fortune, ayons bon c&oelig.ur et ne condamnons pas l’Américaine sur base unique d’un de ses périphériques. D’emblée, on constate avec joie que le 1200 injecté offre une rondeur réjouissante : il reprend tôt et sans rouspétance, même sous les 2000rpm. Bien mieux qu’une Buell, par exemple. De même, le poids n’est pas trop sensible dans les circonstances courantes . il se fera sentir en ville, dans les petits coins ou dans les embouteillages, ainsi qu’à l’attaque, nous y reviendrons. Lorsqu’on monte dans les tours, la symphonie jouée par l’admission vient effacer totalement la déception liée à la sonorité de l’échappement . ce n’est pas la musique typique d’une Harley, mais c’est jouissif tout de même et on ne s’en lasse jamais. Pour noircir encore le tableau dévolu aux transmissions, l’embrayage joue lui aussi dans la dureté, mais ça, il est vrai que c’est un classique chez Harley. Tout comme la discrétion et l’efficacité de la courroie -tendue automatiquement par une poulie empruntée au catalogue Buell- qu’on annonce conçue pour tenir non moins de 80.000km . pas mal…

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

N’e&ucirc.t été cette bo&icirc.te rébarbative, la mécanique de la XR 1200 nous aurait enchantés. Toujours disponibles, les 91cv vous allongent les bras sur chaque accélération dès 3000rpm et jusque 7000rpm sans faiblir. Tout cela avec vigueur, mais sans brutalité . de sorte que l’on se fait vraiment plaisir et que l’on va vite (le 200km/h compteur est atteint, mais gare à la pression du vent !) sans jamais craindre d’être dépassé par la cavalerie. Oui, cette Harley sécurise. Et ce d’autant qu’elle s’appuie sur un freinage de haut niveau : les étriers Nissin à 4 pistons sont puissants et, s’ils manquent un peu de mordant à l’attaque du levier, ils compensent par un feeling et une endurance qu’on n’aurait pas crus possibles sur une Américaine il y a encore peu de temps. Et on ajoutera que le frein arrière est un vrai frein sur lequel on peut compter pour ralentir énergiquement la moto sans blocage intempestif. En utilisant ses trois disques, la XR assure bien. De leur côté, les suspensions travaillent en harmonie avec le châssis pour en optimiser les prestations, car la XR 1200 est stable et même rigide. Les éléments Showa avant et arrière ne sont réglables qu’en précharge, mais c’est suffisant parce qu’ils sont conçus tant pour gommer les aspérités du revêtement routier que pour assurer à la moto des liaisons au sol très décentes, y compris en mode pilotage. Piloter une Harley ? Effectivement, avec la XR 1200, c’est dans les possibilités. La moto est saine, sans être très intuitive toutefois car il lui faut (et à vous aussi !) composer avec un poids et avec un empattement qui restent supérieurs à la pratique des roadsters japonais et européens (250kg à sec et 1515mm). Remarquez, ces valeurs ne placent la XR qu’à 5kg et 1,5cm d’une XJR 1300 par exemple, mais la remontée des informations vers le pilote n’est pas si directe sur l’Américaine, malgré ses bons pneus spécifiques -des Dunlop Qualifier- en raison notamment d’une position plus basse et de la présence d’une jante avant de 18 pouces. Résultat, la Harley vous oblige à mieux anticiper pour pouvoir enrouler sans agressivité. Car rentrer en courbe sur les freins ou entrer vraiment très fort dans une épingle vous obligera à sortir le grand jeu vu que, naturellement, la XR a tendance à élargir ses trajectoires tant sous l’effet de son poids que sous celui de son empattement. Le bon travail des suspensions n’y change rien . et c’est un phénomène qui s’amplifie sur mauvais revêtements.

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Alors oui, on peut conduire sportivement une XR 1200, mais ne vous attendez pas à damner le pion à un roadster agressif, genre Corsaro, Tuono ou Speed Triple… Ce qui n’empêche nullement la XR 1200 d’être extrêmement plaisante à mener. Surtout qu’elle vous offre le mythe et le côté statutaire liés à la marque centenaire.

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

 

Un verdict nuancà©
So what ?C’est vrai, nous attendions beaucoup de cette XR, et nous la quittons en partie déçus. Objectivement déçus par cette bo&icirc.te de vitesses indigne eu égard aux standards d’aujourd’hui, par son confort de selle perfectible et par sa consommation juste supérieure à 9L/100km (en conduisant, il est vrai, le couteau entre les dents et sans aucune retenue) qui, couplée à un réservoir de 13,3L ne vous permet pas d’aller bien loin. Objectivement déçu encore par ce sentiment que le constructeur de Milwaukee n’a pas su clairement définir et typer sa nouveauté, encore trop custom pour de nombreux Européens, et trop roadster pour nombre d’Harleyistes. Subjectivement déçus aussi par le fait que la Street Rod évoquée plus haut faisait beaucoup mieux à tous points de vue, mais en étant nettement plus chère. Cependant, ne méconnaissons pas non plus les qualités de cette XR presque démocratique par rapport à la plupart des autres Harley, très plaisante avec son moteur disponible, valeureux et prodigue de sensations et disposant d’une partie cycle susceptible de séduire le harleyiste amateur de pilotage quasi sportif.

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Budget/Plaisir : 7/10 . Au quotidien : 4/10 .Sport : 6/10 .Duo : 5/10 .Débutant : 4/10. RS

Fiche technique
Harley-Davidson XR 1200 2009 – 10.995€ en juin 2009 Dimensions Longueur (mm) …………………………………………………………………………………2195Hauteur de selle (mm) ……………………………………………………………………….. 742Garde au sol (mm) ……………………………………………………………………………… 147Angle de chasse (colonne de direction) / Chasse (mm) ……………………29.3&deg. / 130Angle de fourche …………………………………………………………………………….. 27.8&deg.Empattement (mm) ……………………………………………………………………………1515Capacité du réservoir (litres) ……………………………………………………………….. 13.3Capacité en huile avec filtre (litres) ………………………………………………………… 2.8Poids à vide (kg) ………………………………………………………………………………. 250

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Moteur Moteur……………………………………………………………… Refroidi par air, EvolutionTMCylindrée (cc) …………………………………………………………………………………… 1202Alésage et course (mm) ……………………………………………………………. 88.9 x 96.8Alimentation ………………………………………………………. Injection séquentielle ESPFI(Electronic Sequential Port Fuel Injection)Taux de compression ……………………………………………………………………….10.0:1échappement ……………………………..2-1-2 grande capacité à dégagement direct,…………………………………………………….. orienté vers le haut, finition chrome satin Roues/Pneus PneusAvant ………………………………………………………………………D209F 120/70ZR18Arrière ……………………………………………………………………… D209 180/55ZR17Description détaillée ………………………………Pneus Dunlop&reg. Sportmax QualifierRouesAvant ………………………………………………. 18″ aluminium coulé 3 rayons, noireArrière ……………………………………………… 17″ aluminium coulé 3 rayons, noire Transmission Transmission primaire………………………………………………… Cha&icirc.ne, rapport 57/34Transmission finale …………………………………………………..Courroie, rapport 68/28Embrayage …………………………………………………………………..Humide à 8 disquesBo&icirc.te de vitesses ………………………………………………………………………….5 vitessesRapports1ère ……………………………………………………………………………………………. 2.652ème ………………………………………………………………………………………….. 1.893ème ………………………………………………………………………………………….. 1.414ème ………………………………………………………………………………………….. 1.175ème ………………………………………………………………………………………………. 1

Harley-Davidson XR 1200 – 2009

Performances Couple du moteur (Norme EU EC95/1)4 ………………………….100 Nm à 3700 tr/minPuissance …………………………………………………91 chevaux / 67kW à 7000 tr/minAngle d’Inclinaison Selon SAE J1168 (&deg. Gauche/Droite) …………………………40 / 39 électricité Charge ………………………………………………………………..Système monophasé 30 A…………………………….. (357 W sous 13,5 V, 2000 tr/min, 405 W maxi sous 13,5 V)Démarrage ……… Démarreur électrique de 1.2 kW avec commande par soléno&iuml.dePhare ………………………………….Quartz halogène, 55 W croisement, 60 W routeFeu arrière / stop …………………………………………………………………….5W / 21WClignotants ……………………………………………………..21 W à retour automatiqueInstruments ………………..Instruments compacts exclusifs avec gros compte-tours blanc, compteur de vitesse numérique, double totalisateur journalier et horlogeTémoins ……………………….Feux de détresse sur les commandes des clignotants . Phare, point mort, pression d’huile, clignotants, diagnostic moteur, témoin carburant, témoin batterie, alarme. Options de couleur Vivid Black . Mirage Orange Pearl . Pewter Denim Garantie Garantie………………………………………………………… 24 mois (kilométrage illimité)Intervalle de révision…………………..Premiers 1600 km, ensuite tous les 8000 km Importateur : Harley-Davidson BeneluxRietschans 722352 BB Leiderdorp NL+31 715 813 737
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Le salon de Bruxelles, avec ou sans moto ?

Le salon de Bruxelles est bien confirmé mais vous n'êtes sûrement pas sans savoir que certaines marques motos ont annoncé qu'elles n'y...

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...
Publicité