Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Pour faire de l’ombre aux Goldwing
Comme si la Goldwing n’existait pas Pour qui aime voyager avec classe, l’Ultra Classic a toujours constitué un must. Nous avons dit plus d’une fois le bien que nous pensions de cette machine, certes onéreuse, mais qui sait s’acquitter de sa tâche avec les honneurs et avec ce supplément d’âme propre à Harley-Davidson. Cette version Limited vient la sublimer en la faisant profiter du nouveau châssis 2009, d’une dotation exclusive et du nouveau moteur 103 cubic inches (1690cc)  » développé  » et fiabilisé durant trois ans par la police américaine.

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

L’Ultra Limited est même le seul modèle de la gamme à être pourvu de ce nouveau propulseur. Il pourrait se généraliser à partir de 2011, mais on n’en a pour l’heure aucune confirmation. En dépit de sa ligne intemporelle, l’Ultra fait toujours autant impression, et force nous est de reconna&icirc.tre que dans sa livrée Vivid Black / Black Ice Pearl à reflets mauves,  » notre  » Limited n’a suscité que louanges et éloges respectueux. Bon, reconnaissons que ceux qui n’apprécient pas ne se sont peut-être pas manifestés… En tous cas, un fait reste indéniable : deux fois au cours de notre semaine d’essai, nous avons côtoyé une Goldwing sur un parking, et deux fois, tout s’est passé exactement comme si la Japonaise n’était pas là. Voilà qui en dit long sur le pouvoir d’attraction du paquebot américain.  » Oui, une Goldwing, c’est bien avec son six-cylindres, mais en comparaison de l’Harley, elle a l’air d’un gros scooter tout plastique made in China, nous disait un observateur français.  » C’est vrai, il se dégage de l’Américaine quelque chose qui n’appartient qu’à elle . quelque chose qui confine au fantasme car la Route 66 et les Highways sont bien loin de nos contrées, mais pas seulement. L’Ultra, a fortiori dans sa version Limited, vous offre un niveau de qualité perçue rarement atteint dans la production motocycliste . disons qu’à ce point de vue, elle évoque mutatis mutandis des sportives italiennes exclusives. Tant et si bien qu’on en viendrait presque à considérer qu’elle vaut son pesant d’euros : 27.895, au cours actuel du dollar, pour être précis. Nous insistons néanmoins sur le presque en considérant que, pour ce tarif, on peut s’offrir une R1200RT et une sportive japonaise, ou deux Guzzi Norge… et demie !

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

 

Limited: un univers en soi qu’ils disaient
Ce que Limited veut dire et… gare aux br&ucirc.lures !Nous le disions plus haut, la Limited est donc actuellement la seule Harley-Davidson équipée du nouveau Twin Cam 103 cubant 1690cc. Avec sa cylindrée supplémentaire et un couple atteignant 136Nm, on dispose effectivement d’un moteur au comportement différent : plus souple, plus coupleux, mais également plus rageur en haut . à tel point qu’on est souvent étonné de venir buter sur le rupteur en pleine accélération. Voilà donc un moteur qui ne s’essouffle pas le moins du monde à l’approche des hauts régimes. Toutes proportions gardées, le voilà devenu si élastique qu’il évoquerait presque le six-cylindres de la Goldwing. Cette évolution moteur est donc bien une réussite. Son injection séquentielle (ESPFI Harley-Davidson) permet de démarrer facilement à froid ou à chaud et effectue automatiquement les réglages d’altitude et de conditions atmosphériques. En outre, ce moteur est monté sur silent-blocs dans le châssis et dispose de la transmission Cruise Drive à 6 rapports avec un rapport spécialement adapté à une conduite économique et silencieuse sur autoroute . on note également l’apparition d’un pignon hélicoïdal de 5ème pour limiter le niveau de bruit. Suivant votre allure, la grosse Américaine consommera entre 5,4L/100km (à 110km/h sur autoroute) et 8L/100km (en mode tourisme rapide sur routes). L’échappement 2-1-2 est conçu pour limiter l’exposition du conducteur et du passager à la chaleur. La Limited est en sus équipée de déflecteurs montés sur le cadre pour isoler encore plus le pilote de la chaleur.Il nous faut pourtant déplorer que le positionnement du silencieux inférieur, plus protubérant que par le passé, tend à le mettre en contact avec votre mollet droit à l’arrêt et plus encore lorsque la moto est béquillée. Résultats déplorables de cette particularité : deux pantalons br&ucirc.lés (membrane comprise) en une semaine ! Prudence donc…

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Au rang des exclusivités Limited, on ajoutera :Les poignées chauffantes à six positions (à partir de l’extrémité gauche du guidon). Ces poignées à contrôle thermostatique se règlent automatiquement de façon à conserver une température constante en fonction des changements de température ambiante.Le porte-bagages Premium Tour-Pak juché sur un nouveau top case de plus grande capacité. A noter que dans nos contrées, les feux supplémentaires sur le top case, qui sont présentés sur nos photos, constituent une option.

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Les sacoches Premium améliorées pour 2010 avec une double fermeture, ces trois valises souples avec un fond renforcé maintiennent vos bagages secs et propres, et facilitent grandement le transport une fois à destination.L’alimentation Tour-Pak dans la top case, offrant la possibilité de charger un téléphone mobile ou un ordinateur, ou bien encore des accessoires électriques, avec ce point d’alimentation 12 V/15 A, muni d’un bouchon à ressort pour garder le récepteur propre.Les roues avec contraste de chrome : cette version custom de roues Touring à 28 rayons en aluminium moulé propose des rayons plaqués chrome qui reflètent la lumière du soleil et les éclats de la nuit. Du moins, c’est la théorie . car pour ce qui est de leur entretien, vous aurez intérêt à embaucher les gamins du voisinage pour une demi-journée…L’amélioration de l’instrumentation : les nouveaux encadrements d’instruments couleur titanium améliorent le look du cockpit. Le rétro-éclairage blanc et des caractères plus gros facilitent la lecture. Cependant, les commandes assez petites, notamment aux commodos, restent peu intuitives.

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

La peinture Ultra Limited . il s’agit d’une peinture deux tons offrant un contraste coloré au garde-boue avant, au réservoir abaissé, aux sacoches basses et à l’ensemble Tour-Pak rabaissé. Les combinaisons disponibles sont Vivid Black et Black Ice Pearl . Blue Pearl et Vivid Black . Scarlet Red et Vivid Black.

Pas que belle
Le paquebot pas que beauCe pastiche de Renaud sied à merveille à l’Ultra Limited puisqu’elle sait faire apprécier ses équipements additionnels comme il se doit. Ainsi, les poignées chauffantes établissent de nouveaux standards en la matière, supérieurs à ceux de BMW. Le top case offre un volume royal et les sacoches à double fermeture respirent le sérieux. Le tableau de bord, qui évoque toujours un avion de chasse de la Seconde guerre mondiale est lisible et superbe à voir le soir. Evidemment, il faut s’habituer à la température extérieure exprimée en degrés fahrenheit, mais on apprécie la précision de la jauge à carburant et le décompte kilométrique qui vous permet de savoir en permanence combien de kilomètres vous parcourrez jusqu’à la panne sèche. Avec les antibrouillards d’origine, l’éclairage est de qualité, comme le klaxon d’ailleurs. Le retour automatique des clignotants est fort pratique et l’installation stéréo signée Harman-Kardon reste ce qui se fait de mieux sur deux roues. Et n’oublions pas le cruise control qui fait merveille sur autoroute.

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Les améliorations apportées l’an dernier au châssis de l’Ultra Classic dotent naturellement la Limited qui en profite à deux points de vue essentiellement : la moto est plus vive que par le passé et plus intuitive à placer sur l’angle. Ensuite, elle se montre aussi plus stable et rigide dans les courbes avalées rapidement. Bien que la machine tutoie le 200km/h au compteur dans de bonnes conditions, elle préférera bien s&ucirc.r croiser à 140km/h et se montrera alors d’une parfaite neutralité. Pour ceux que les 427kg en ordre de marche effraieraient, sachez encore qu’il n’y a qu’à très faibles vitesses ou en man&oelig.uvres que ces exigences pondérales sont à prendre en considération . dès qu’elle roule, la Limited se fait oublier. Du moins avec tant soit peu d’habitude…Le confort atteint ce qui se fait de mieux sur deux roues, avec notamment des jambes et des mains très bien protégées des intempéries et une sellerie qui ne se fera sentir qu’après 500km de route, ce qui est tout naturel. Le pare-brise, plutôt court, permet à chacun de voir au-dessus de lui . les grands gabarits préféreront néanmoins une protection accrue et opteront alors pour une bulle plus haute. Soulignons encore la présence rassurante en série du démarrage sans clé couplé à une alarme de la dernière génération.

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Nous conclurons sur deux notes assorties de restrictions.Restriction légère concernant le freinage tout Brembo : si sa puissance n’est pas à critiquer, d’autant que son ABS reste discret, le feeling ressenti au levier pourrait, quant à lui, être supérieur. Disons qu’il faut fournir un trop gros effort pour que le ressenti du freinage soit suffisamment fin. Cela pourrait para&icirc.tre incongru sur une GT, mais une commande radiale serait bienvenue pour pallier cette caractéristique.Restriction plus sévère enfin concernant les amortisseurs arrière à gaz qui ont tendance à s’avachir et à talonner trop vite lorsque la moto est chargée. Ce n’était pas le cas sur les versions précédentes et les concessionnaires s’interrogent sur cette particularité qui nuit peu à la tenue de route mais davantage au confort sur revêtements dégradés. On attend une réaction officielle de la marque nous a-t-on dit… Budget/Plaisir : 6/10 . Au quotidien : 8/10 .Sport : 4/10 .Duo : 10/10 .Débutant : 3/10. RS

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

 

Fiche technique
Harley-Davidson FLHTK Electra Glide Ultra Limited – 28.795&euro. en novembre 2009

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Moteur Type : bicylindre en V, 4-temps, refroidi par air, 2 ACT, 4 soupapes, distrib. culbutéeCylindrée (alésage X course) : 1690cc (98,4 X 111,1mm)Puissance : environ 75cvCouple : 136Nm à 3500rpmTaux de compression : NCAlimentation : injection électroniqueBo&icirc.te/étagement : 6 rapportsTransmission : par courroie crantée

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Partie cycle Cadre : double berceau en acierSuspension avant : fourche télescopiqueSuspension arrière : 2 amortisseurs à gazFrein avant : 2 disques 300mm, étriers 4 pistonsFrein arrière : disque 300mm, étrier 2 pistonsPneus : 130/80-17 et 180/65-16 (Dunlop D407 multigommes renforcés au centre) Chiffres Réservoir : 22,7 litresGarde au sol : 130mmAngle de chasse : 29,2&deg.Empattement : 1635mmHauteur d’assise : 745mmPoids à sec : 403kg

Harley-Davidson FLHTK Ultra Limited – 2010

Importateur : Harley-Davidson BeneluxRietschans 722352 BB Leiderdorp NL+31 715 813 737www.harley-davidson.com
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,371FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité