Harley Davidson Fat Bob 2014

Une Harley tricolore

Harley Davidson Fat Bob 2014
On ne fait pas dans l’excès chez Harley, trois couleurs suffisent à habiller le Fat Bob. La peinture blanc crème s’ajoute au contraste entre le noir et le chrome et tout semble savamment dosé. En passant, il hérite d’un nouveau logo, peint en oblique sur le réservoir.

 

 

 

Ce mix de chrome et noir se retrouve partout : entre la fourche et ses Tés, sur les phares avant, la console sur le réservoir et même sur les amortisseurs arrières.

Harley Davidson Fat Bob 2014 Harley Davidson Fat Bob 2014

Les jantes sont quasiment pleines, un peu ajourées tout au plus et sur les bords, un joli stripping avec le nom Harley-Davidson donne une petite touche sportive.La selle pilote a été retaillée, un peu à la façon des V-Rod pour mieux vous caler à l’accélération, la passagère par contre (ou passager) sera bien moins lotie avec juste un petit pouf. Une fois de plus, pour rouler en duo de façon confortable, il faudra passer par la case accessoires.

Harley Davidson Fat Bob 2014 Harley Davidson Fat Bob 2014

Nouveauté 2014, le garde-boue arrière semble avoir été coupé net et derrière cette plaque noire se trouvent en fait deux phares rond à led, comme deux yeux rouges qui vous voient arriver, rappelant par la même occasion les deux avant. La solution est originale et tranche sur un custom plutôt classique mais ça lui va plutôt bien.Harley Davidson Fat Bob 2014

Ajoutez un guidon épuré, légèrement cintré et vous avez la recette du nouveau Fat Bob 2014. Comme d’habitude, le plastique est banni et on retrouve le tout taillé dans la masse comme les leviers ou les commandes.Harley Davidson Fat Bob 2014

La console reprend le compteur et un petit écran LCD avec les trips, l’autonomie restante et le rapport engagé accompagné du compte-tours. La jauge trouve sa place sur le faux bouchon sur la partie gauche du réservoir. Harley Davidson Fat Bob 2014

Ne soyez pas surpris, le pneu avant est assez large, un 130 sur une roue de 16 pouces, ça se remarque ! Les Michelin Scorcher contribuent aussi au look du Fat Bob mais aussi à sa tenue de route.

Une vidéo? Oui bien entendu sur la cha&icirc.ne Youtube.

Faites place
Harley Davidson Fat Bob 2014

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il en impose notre Fat Bob 2014 : 2.4 mètres de long et 305 kg à vide, il ne passe pas inaperçu et heureusement, vous imaginez rouler avec un Fat Bob taillé comme une mobylette ?Plus sérieusement, ce seront surtout les manoeuvres à l’arrêt qui vous feront maudire son gabarit, elles demanderont de la poigne et du muscle.

 

 

 

 

Harley Davidson Fat Bob 2014

Pourtant, une fois démarré, la magie opère et on en oublie vite son complexe de poids, son centre de gravité bas aide à la maniabilité et même entre les files, vous ne devriez avoir aucun souci pour slalomer dans le trafic (de façon correcte bien entendu, nous ne sommes pas des sauvages).

 

 

 

 

Harley Davidson Fat Bob 2014

Il faut dire qu’avec une selle à 690mm, on n’est pas assis bien haut et une fois les pieds posés sur les commandes avancées, le Fat Bob se conduit tout seul. On a rarement eu une moto de cette taille aussi facile à emmener.Le confort est aussi au rendez-vous : la suspension arrière est rabaissée et les amortisseurs sont réglables en précharge. Les nôtres auraient mérité un peu plus de fermeté pour ne pas taper que les casses-vitesse ou les grosses bosses mais nous n’avions qu’à rouler moins vite diront certains.

 

 

Harley Davidson Fat Bob 2014

 

Souple mais aussi confortable, il faudra trouver votre équilibre mais il est vrai que même sur les routes en mauvais état, le Fat Bob se permet de garde un bon rythme sans mettre à mal vos vertèbres ou la tenue de route.

 

 

 

 

Harley Davidson Fat Bob 2014Imposante certes mais on peut faire confiance au freinage pour l’arrêter. Les deux disques avant et ses étriers 4 pistons offrent des performances plus que correctes, faisant même parfois plonger la fourche sur de gros freinages. De plus l’ABS est bien présent même s’il est très bien camouflé, difficile en regardant la jante avant de dire qu’il est là et pourtant, il assure et rassure en cas de besoin. On pourrait regretter qu’il ne soir par contre pas plus discret sur le plan sonore, tirer même légèrement sur la poignée provoque un drôle de sifflement qui pourrait en agacer plus d’un. L’arrière est moins mordant mais les trois combinés suffisent amplement.

 

Harley Davidson Fat Bob 2014

 

Evidemment, n’oubliez pas qu’il est assez bas, avec une garde au sol de 125mm, on se doute bien qu’on risque de vite frotter. En effet, le moindre rond point attaqué un peu trop rapidement et vos poses pieds vont racler le bitume. Ce n’est pas par hasard s’ils sont montés sur charnière.

 

Twin Cam 103 pour vous servir
Harley Davidson Fat Bob 2014 On retrouve avec plaisir un Twin Cam 103 refroidi par air : 1690 cc et deux gros pistons qui distillent via son 2 en 2 en 2 une mélodie plutôt sympa bien qu’étouffée à cause des normes d’homologation. Nul doute que votre garagiste aura une solution pour vous rendre la vrai sonorité d’un Twin de Milwaukee.Il développe quand même 78cv à 5.100 tr/min et un couple de 132 Nm, largement suffisant pour offrir des prestations plus qu’étonnantes.

Le collecteur Tommy Gun se prolonge de deux sorties chromées et coupée de biseau à la fin. On ne pourra que vous inciter à la prudence en utilisant le Fat Bob. Côté échappement, il est assez large et il n’est pas rare de le toucher avec le pantalon, avec les dégâts que vous pouvez attendre. Si le pantalon de moto fond, votre jeans ou votre jambe le pourraient aussi.

Harley Davidson Fat Bob 2014

La mise en garde étant faite passons à plus intéressant ! On comprend mieux pourquoi la selle a été creusée de la sorte. Sans atteindre les accélérations d’une V-Rod (il faudrait comparer sur le terrain pour en être certain), le Twin Cam du Fat Bob a vite fait de vous allonger les bras à chaque gros coup de gaz. Pauvre passagère sur son pouf, elle aura intérêt à bien se tenir à vous.

 

 

Harley Davidson Fat Bob 2014 Tout en douceur, ce moteur évolue et se bonifie version après version, on pourrait maintenant presque parler de souplesse tant il est agréable à utiliser. Evidemment, ça vibre encore, que serait une Harley sans ses Good Vibrations ?

Evidemment, ça cogne à bas régime, ça reste un bicylindre avec des gros pistons mais quand même, il sait se faire apprécier. Temps moderne oblige, le débit d’injection électronique à port séquentiel garantit un couple à tous les régimes et il suffit de tourner la poignée pour que le Fat Bob reprenne de plus belle. Tout comme la maniabilité, on peut le qualifier de facile.

 

Harley Davidson Fat Bob 2014

La boîte de 6 vitesses se passe de commentaire ou presque, le  clong de la première reste mais les rapports se suivent sans à coup. On réservera toutefois la 6ème pour les grands routes ou autoroutes tant la démultiplication est longue. Si on devait émettre une critique sur ce point, ça serait pour retrouver le point mort, parfois très facile et à d’autres moments bien compliqué.

 

 

 

Harley Davidson Fat Bob 2014 Harley Davidson Fat Bob 2014

Si Harley annonce une consommation de 5.6 l/100, notre essai en a demandé plutôt 6.5 l/100. La vérité d’un usage normal devant se situer entre les deux, le réservoir de 18.9 litres promet une belle autonomie.

Un Fat Bob 2014 toujours stylée et encore meilleur
Dans le plus pur style US, le Fat Bob garde son air de famille, facilement reconnaissable avec ses deux phares rond à l’avant, il est aussi désormais de l’arrière.

Harley Davidson Fat Bob 2014 Harley Davidson Fat Bob 2014

Plus on l’essaye, plus on l’apprécie, souvenez vous de notre essai précédent en 2010 pour 700 km sur une journée.On pourrait demander de série une selle plus accueillante pour la passagère et peut-être un réservoir plus grand encore. Il contient pourtant déjà 19 litres et avec sa consommation raisonnable, l’autonomie permet de belles escales.

Comptez 6.5 l/100 si vous roulez comme lors de notre essai, normalement moins si vous l’adoptez pour de bon. Comprenez par là que le rythme et les conditions d’un essai faussent parfois les données de consommation. (arrêts fréquents et passages à différentes vitesses pour les photos et vidéos)

Harley Davidson Fat Bob 2014

Avec le Fat Bob, vous avez le look (pas obligatoirement comme moi dans la vidéo), vous avez un très bon moteur et une maniabilité surprenante vu la carrure.Reste à signer pour les 17.100 euro et entrer dans la grande famille Harley-Davidson. Si vous ne me comprenez pas, passez donc chez un dealer HD près de chez vous, vous constaterez que rouler en Harley, c’est bien plus que s’acheter une simple moto, c’est un état d’esprit et comme intégrer une grande communauté.

Harley Davidson Fat Bob 2014

 

www.harley-davidson.com

Harley Davidson Fat Bob 2014

Harley Davidson Fat Bob 2014

Harley Davidson Fat Bob 2014
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

  1. Bonjour
    quand vous interresserez vous aux Victory qui sont de magnifiques machines comme des Harley qui poussent fort qui tournent qui freinent et qui tiennent la route
    cordialement

    • Très bientôt 😉
      Il faut juste le temps de régler un essai mais ça sera peut être encore pour cette année. Elles sont moins présentes sur la Belgique mais leur réseau grandit (tant mieux pour nous).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
196FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité