Gants chauffants Tucano Urbano

L’hiver est là, enfin, l’automne est bien entamé, c’est selon la région où vous vous trouvez et si il y a bien une partie du corps qui souffre pendant cette période, ce sont les doigts. Oui, je sais, vous êtes des vrais, des durs mais avoir froid aux doigts peut même devenir critique pour la conduite. Trop crispé, les mains grippées sur les poignées et on peut même aller jusqu’à dire qu’on y perd de l’énergie à tenter de garder un peu de chaleur. Si pour les pieds, je n’ai pas de solution aujourd’hui, enfin si mais pas à vous présenter, pour vos mains, par contre, je teste depuis quelques semaines les nouveaux gants chauffants de Tucano Urbano.

Gants chauffants Tucano Urbano

Au premier regard, rien de bien spécial, de bons gros gants d’hiver avec juste un bouton sur la manchette. Elle est d’ailleurs assez longue cette manchette, il vaut mieux pour éviter au vent de rentrer dans les manches. Une coque préformée sur le dessus et une construction tout en textile.

Un gant en polyester et polyuréthane, un insert en cuir de chèvre sur le dessus, une protection préformée à l’articulation, des mini-traits en silicone sur la paume pour un meilleur grip sur les commandes, voilà ce qui compose ces Handwarm.
La manchette est longue et large, ça devrait vous permettre de la passer au dessus de votre veste. Il n’y a par contre pas de serrage en plus qui pourrait éviter à de la pluie ruisselant de la veste de rentrer dans les gants.

On regrette cependant de ne pas trouver de raclette sur un des doigts pour nettoyer sa visière sous la pluie. Dommage pour un gant hiver.

En lisant la fiche technique, on découvre une membrane étanche Hydroscud, de ce côté-là, ils se montrent à la hauteur et jusque là, ils ont eu beau prendre de bonnes averses sur le dos, mes doigts sont restés au sec.

Gants chauffants Tucano Urbano

On trouve aussi la doublure Primaloft pour tenir la chaleur. Du coup, pour vérifier ça, j’ai d’abord tester sans le chauffage. Avec 10° au thermomètre, il ne fait déjà pas chaud mais l’intérieur est à la fois doux et chaud… forcément. Une petite heure de route plus tard, je sentais bien qu’il ne faisait pas très chaud , le reste de la tenue n’est pas aussi bien isolé mais c’était tout à fait supportable. J’ai aussi testé en fin d’après midi avec température plus agréable dépassant largement les 15° et pas de doute, ce sont bien des gants hiver… Ouf, c’est chaud ! La transpiration n’est pas loin et il ne faudrait même pas tester avec 20°.

Enfin, ce qui nous intéresse, c’est justement le fait qu’ils soient chauffants. J’ai donc attendu qu’il fasse plus froid, ça fait un peu con pour un motard d’attendre le froid mais c’est pour la bonne cause.

Gants chauffants Tucano Urbano

3° au petit matin… l’idéal pour l’essai. Avec vos gants, vous recevez donc deux petites batteries et un chargeur, à brancher simplement dans une prise 220 V . Il n’y a pas de possibilité de charger par USB, vous serez quitte à vous promener avec le chargeur si vous devez recharger au bureau. Le temps de les charger, on les replace simplement dans la manchette, dans le dessous du gant et on rebranche le fil. L’emplacement est bien pensé, on ne les sent pas, elles ne gênent pas quand on conduit et elles ne bougent pas non plus. Il me reste donc à enfiler les gants, appuyer sur le bouton magique et c’est parti.

Gants chauffants Tucano Urbano

Oh surprise, il n’a fallu que quelques minutes pour ressentir la chaleur des gants. Je ne m’attendais pas à ce qu’ils chauffent aussi vite. Je venais à peine de démarrer et je sentais déjà la température dans les gants, ils chauffent à la fois la paume et les doigts.

Une chaleur générale et pas ponctuelle qui se montre vite agréable. On pourrait s’inquiéter de ne pas avoir différents niveaux de chauffe mais étonnamment, les gants chauffent assez pour rouler sans souci pendant une heure par ce froid mais si il fait un peu plus chaud, ils ne deviennent pas non plus des saunas. Tucano annonce une température constante de 65,5 °C. En ville, c’est plus que suffisant pour tous vos trajets. Si vous prenez l’autoroute, les Tucano n’auront pas à rougir (et vos doigts à blanchir) non plus mais sans exagérer non plus. Après une heure avec à peine quelques degrés, je commençais quand même à sentir un peu le froid mais ce n’est en rien comparable à de simples gants hiver qui m’auraient bien moins protégés. Travail accompli et objectif atteint !

Gants chauffants Tucano Urbano

Les batteries de 7.4 Volts, 2200 mAh offrent une autonomie d’environ 3 heures et demi à 4 heures, selon la température extérieure, le froid n’étant pas le meilleur ami des accus.

Petit détail important malgré tout, il n’y a certes pas de réglages à faire mais pour allumer ou éteindre les gants, il faut appuyer 3 secondes sur le bouton… Pas un souci à l’arrêt mais à éviter en roulant bien entendu.

Vous voilà ainsi équipés pour protéger vos mains du froid. Il vous faudra vous délester de 189 € pour acquérir ces Tucano Urbano. Un tarif assez raisonnable quand on voit le prix de certains gants classiques mais qui reste forcément un budget. Rouler l’hiver, ça ne s’improvise pas, surtout si pour utiliser régulièrement votre moto.

La marque Tucano Urbano est distribuée en Belgique par IpStore via ses différents revendeurs.

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité