FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer

La marque Italienne FB Mondial avait disparu des radars depuis de nombreuses années. Elle a vécu 2 tentatives de reprises infructueuses (en 1987 et 2001) et la dernière, mise en place en 2016 semble être la bonne. Lancée en 1929 à Milan par les 4 frères Boseli (d’où le nom FB pour Fratelli Boseli), la marque a remporté 10 titres lors de championnats du monde de vitesse. En Hommage au pilote Nello Pagani qui apporta le premier titre en 1948, FB Mondial décline les Pagani en 2 versions, une 125cm³ et la machine qui nous occupe ici, la Pagani 300cm³.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Le logo historique de la marque FB Mondial

La base utilisée est la même que pour les modèles HPS qui apparaissent au catalogue depuis plusieurs années. Motorisée par un bloc Piaggio, la FB Mondial Pagani 300 développe la raisonnable puissance de 25CV et un couple de 22Nm à 7000T/min. Rien d’ébouriffant mais bien plus plaisant que la version 125 qui se trouve fort limitée de par ses faibles capacités moteur.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Look clairement rétro pour cette FB Mondial Pagani 300

Pour le look, on parle ici d’un Café Racer d’inspiration vintage. Guidons bracelets, fausse selle monoplace et carénage enveloppant répondent présent à l’appel et respectent les codes en vigueur. Ce look est assez réussi, les Italiens savent manier une planche à dessin. Seuls quelques détails chagrins ruinent un peu l’ensemble.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Les laids rétroviseurs de la FB Mondial Pagani 300

Par exemple, les rétroviseurs qui, en plus d’être inutilisables, sont laids et inadaptés au style Café Racer. Une paire de rétroviseurs en bout de guidon auraient été plus utiles et fonctionnels aussi.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Le logo Pagani fièrement présent sur le flanc de carénage

Les jantes à rayons sont belles et apportent leur touche au design de l’ensemble. Le feu avant de forme ovale est original et se fond dans la masse. Le T supérieur de fourche taillé dans la masse est une très belle pièce.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer

Les 2 amortisseurs arrières et la fourche inversée (non réglable) flattent la rétine et confirment le côté sportif de la FB Mondial Pagani 300.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
La selle de la FB Mondial Pagani 300

La ligne fine et longue rappelle celles des petites cylindrées lors des courses des années 60 et 70. La hauteur de selle posée à 77,5cm du sol permet à tous les motards de poser les pieds bien à plat au sol. Le poids contenu de 130Kg à sec n’effrayera nullement les jeunes motards et les motardes à qui cette Pagani 300 fait de l’œil.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Le bloc moteur de la FB Mondial Pagani 300

Le bloc moteur 300 qui cube en réalité 249cm³ est volontaire à défaut d’être puissant. Il ne faut pas hésiter à lui tirer dedans si l’on veut s’amuser. Il ne rechigne d’ailleurs pas à prendre ses tours, grimpant vers les 9000T/Min, régime auquel la messe est dite et il faut passer le rapport supérieur. A fond de 6 de la très bonne boîte de vitesse, le chiffre 140KM/H apparaîtra sur le compteur digital, ce qui ramène vers un 132Km/h mesuré au GPS. Pas mal pour une petite 300, non pardon, 249cm³.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Publicité mensongère?

Les trajets interurbains via autoroute seront dès lors possibles mais une vitesse de croisière de 120Km/h semble alors raisonnable pour ménager sa monture. Cette Pagani 300 s’exprimera plus aisément sur le réseau routier secondaire où il sera vraiment fun de jouer avec les rapports de vitesse et l’embrayage pour maintenir le bloc moteur dans son régime idéal. Usant mais jouissif pour l’amateur averti de monocylindre. Seul bémol, la sonorité déplaisante du bloc hurlant sa colère. Le port de protections auditives est fortement recommandé.

La partie cycle se montre à la hauteur. Avouons qu’avec 25Cv à faire passer au sol, elle n’est pas trop sollicitée. La fourche inversée de 41mm offre un débattement de 90mm. Non réglable, elle est souple et elle s’écrase au freinage. Les amortisseurs arrières au débattement de 120mm sont uniquement réglables en précontrainte. Même réglés au plus dur, cela reste souple. Le gabarit de votre serviteur joue un rôle dans cette plongée. La Pagani 300 se montrera la bonne copine pour un ou une motarde de petit gabarit. A partir du 1,70m sous la toise, les jambes seront pliées et le confort s’en ressentira. La faible protection offerte par le mini bulle n’offrira aucune aide lors de longs trajets.

Accélérer c’est bien mais freiner, ce n’est pas mal non plus. A part une remarque concernant le levier non réglable et assez éloigné du guidon, il n’y a aucun reproche à faire au matériel choisi.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Le frein avant de la FB Mondial Pagani 300

L’étrier radial à 4 pistons mord un disque de 300mm pour l’avant et pour l’arrière, un étrier simple piston pince un disque de 220mm.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Le frein arrière simple piston de la FB Mondial Pagani 300

Le tout sous la bienveillante assistance d’un ABS non déconnectable et fort intrusif au niveau du frein arrière. L’essai s’est déroulé sous la pluie en majeure partie du temps et jamais un quelconque blocage de roue ne s’est invité à la fête.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
La signature stylistique de la FB Mondial Pagani 300

Le look a imposé quelques audaces stylistiques au détriment du côté pratique. Les 2 pots latéraux en sont le parfait exemple. Ils brillent de mille feux, apportent un plus indéniable au look mais empêchent votre pied droit de se poser entièrement sur le repose pied droit. Ils chauffent votre mollet aussi, agréable en hiver mais nettement moins en été. Les pantalons en fibres textiles n’apprécieront que très peu cette proximité. Le capot de selle est vissé et impose de sortir un tournevis de sa poche avant de pouvoir libérer la selle à l’aide de la clé de contact.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Le compteur digital de la FB Mondial Pagani 300

Planqué au fond de la tête de fourche, le compteur LCD fait tâche sur cette Pagani 300. Complet par ses fonctions offertes (Rapport engagé, vitesse, jauge à carburant, température moteur, horloge, trip), il est trop moderne pour l’ensemble. Un ensemble classique à aiguilles aurait beaucoup plus en rapport avec le look de la Pagani 300. Il se commande par un bouton situé sur son flanc gauche et les gros doigts auront du mal.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Le très court garde boue de la FB Mondial Pagani 300

Autre concession faite au look, les garde boue sont franchement insuffisants. Lors du retour avec la Pagani 300 de chez l’importateur, la drache Nationale nous a gratifié de copieuses trainées sur le dos, l’arrière des cuisses. Pour l’avant, l’eau remontait entre la tête de fourche et le réservoir. Très bof comme efficacité. Un duo de garde boue plus long n’aurait pas changé la donne en terme de poids mais aurait été bien accueilli lors de roulage humides. Gageons que la plupart des propriétaires ne rouleront avec leur Pagani 300 que sous un soleil d’été.

Le côté positif de cette Pagani 300 est sa côte d’amour auprès des passants. Pas mal de discussions lors d’arrêts ont révélés le juste choix au niveau du look et de l’aspect général. Il nous a été demandé ce que cela faisait de rouler en ancêtre, remarque perçue comme un compliment pour une moto qui se veut Vintage.

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Mauvais collage des stickers sur la FB Mondial Pagani 300

Dernier chapitre, la finition de l’ensemble. De loin et sur un malentendu, cela passe. L’amateur de détails qui se penchera plus longuement sur cette Pagani 300 aura à redire sur ce chapitre. La boulonnerie utilisée est cheap, les boulons galvanisés sont identiques à ceux trouvés au rayon quincaillerie de votre magasin de bricolage favori. Des colliers de serrage sur les durites sont placés de façon inadéquates et par chance, l’auteur de ces lignes utilise un gant éponge bien épais lors du lavage de ses 2 roues, ce qui lui a épargné une belle coupure. Certains boulons ont dû être resserrés et la chaîne montrait des points de rouille sur quasiment tous ses maillons.

Le plus effrayant dans cette histoire, c’est que notre modèle d’essai ne totalisait que 400km au compteur lors de notre semaine d’essai. Les stickers décoratifs ont été collés un lundi matin après un week-end chargé tant ils ne se superposaient pas d’un côté. Pinaillage direz-vous ? Un peu sera la réponse. D’accord, la FB Mondial Pagani 300 se livrera à vous contre la somme de 4825€, montant raisonnable au vu du look de cette petite machine bourrée de qualités. Elle ne coûte que 300€ de plus que la version 125. N’oublions pas que dans cette gamme de prix, d’autres concurrentes et assez sérieuses viennent se positionner aussi. Point de Café Racer mais de petites routières, des trails, des customs et provenant de grandes marques telles que Honda, Kawasaki, Benelli.

Quel avenir donner à cette FB Mondial Pagani 300 ?

FB Mondial Pagani 300, Ristretto Racer
Quel usage pour cette FB Mondial Pagani 300?

 Deuxième moto pour rouler seul lors de petites balades, première moto catégorie A2, moto pour une reprise après des années de disette ? Oui mais aussi comme bel objet certainement tant son look est réussi et ce point fait que l’on lui pardonne facilement ses défauts qui ne sont pas rédhibitoires. De la meilleure visserie, changer les pneus, les rétroviseurs et c’est parti pour bien des balades ensemble. Cette FB Mondial Pagani 300 est amusante, attachante et vous procurera de chouettes moments sur les petites routes sinueuses de nos campagnes. Plaisir solitaire car même si une selle passager se cache en dessous du capot de selle, la Pagani 300 ne se déguste pas en duo. Les 9 litres du réservoir d’essence vous permettront un petit 200km d’autonomie et c’est la parfaite distance à parcourir avant de souffrir. Plutôt que de la nommer Café Racer, Ristretto Racer lui irait mieux.

Au final, ce modeste Café Racer se révèle un joli jouet pour grand enfant mais sage alors. Les Bad boys iront voir ailleurs….

Lolobadboy

https://www.fbmondial.be

Lolobadboy
Motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...
Publicité