Essai Combi G&F Rapid by Eko

Une vraie innovation
Essai Combi G&F Rapid by EkoLes innovations sont assez rares pour que nous saluions celle-ci, d’autant qu’elle est bien de chez nous. Un produit novateur à qui on pardonne volontiers les contingences qu’il impose.Eko, à Kontich près d’Anvers, c’est une grande surface entièrement dévolue aux équipements destinés au motocycliste. En plus des marques commercialisées (Spyke, Shark, Bering, Rev’It entre autres), la maison propose aussi ses propres vêtements sous la marque G&amp.F. Cette gamme se signale par son bon niveau de qualité couplé à des prix compétitifs. Au salon de Bruxelles, en janvier dernier, un produit G&amp.F focalisait l’attention du public: la combinaison Rapid en cordura.

Concept à succès
L’idée centrale qui a présidé à l’élaboration de la Rapid est la suivante: proposer une combinaison qui, à la différence des autres, permette de rester habillé  » en civil  » dessous et qui soit suffisamment commode pour qu’on y entre et qu’on en sorte en moins de 10 secondes. D’emblée, elle a suscité un vif intérêt et les ventes ont démarré en trombe.Pour que chacun s’y sente bien, Fabrice Vyvey, tête pensante d’Eko, a pris soin de produire la Rapid en 3 longueurs (court, medium et long pour les grands) disponibles dans toutes les tailles, un premier bon point! Ensuite, il a pourvu sa combi de nombreuses poches spacieuses et réparties tant à l’extérieur qu’à l’intérieur (il y a notamment une poche GSM). Comme on garde son patalon de ville sous la Rapid, des ouvertures (fermées par velcro) sont prévues pour accéder directement aux poches dudit pantalon. Des protections homologuées sont présentes aux épaules, aux genoux et dans le dos. par contre, l’accès aux poches du pantalon de ville interdisait la présence de protection aux hanches. Il faut noter que Eko ne garantit pas une étanchéité totale à sa Rapid puisque, pour pouvoir s’équiper et se déshabiller si vite, il a fallu l’équiper de très longues fermetures éclair, dont celle de gauche, qui va carrément du pied au cou! Bien entendu des rabats de tissu étanche couvrent ces zip, mais leur longueur fait dire à Fabrice Vyvey:  » La Rapid résistera à la pluie pendant un temps, mais pas sur de longs trajets. Disons 50 kilomètres. au-delà, on ne peut raisonnablement pas le garantir. « Cela confine-t-il la Rapid à un usage urbain? Absolument pas, selon nous qui l’avons testée sur autoroute et nationales. Par temps pluvieux, nous avons constaté que la Rapid résiste même plus des 50km allégués par son créateur, mais nous pensons effectivement qu’elle ne résisterait pas pour un long voyage.

A l’usage
Disons qu’il faut s’habituer à rester tout habillé sous sa combi. Veillez évidemment à l’essayer et à la choisir suffisamment ample pour ne pas vous y trouver  » boudiné  » au moment de monter en selle. Au début, on est un peu perplexe, mais rapidement, on apprécie d’être  » bon pour le service  » dès qu’on enlève la combi et de ne plus devoir transporter ses vêtements dans son sac à dos (vous voyez s&ucirc.rement de quoi on veut parler). En réalité, la Rapid est l’arme absolue de ceux d’entre nous qui vont au travail à moto. Dès qu’on est arrivé, on l’ôte et on la pend sur un cintre jusqu’à l’heure du départ. Par contre, elle perd de son avantage si on va juste en ville pour faire des courses ou pour boire un verre: elle est toujours aussi facile à enlever et à enfiler, mais on reste avec sur les bras à moins qu’on ait des valises sur sa moto ou un grand sac à dos, car la Rapid est tout de même encombrante.Une question légitime est de savoir si on a plus chaud en Rapid qu’avec le classique ensemble veste/pantalon, puisqu’on est habillé en dessous. La réponse est non . on n’a pas plus chaud . ce serait même mieux, vu que trois ouvertures d’aération sont prévues (2 sous les aisselles et une au milieu du dos). On a donc droit à une très agréable circulation d’air, pour autant qu’on ne porte pas un sac à dos dont les bretelles viennent facilement obstruer les aérations. En réalité, le couple veste+pantalon est assez complémentaire, mais on peut imaginer d’y investir moins d’argent que prévu et de le compléter d’une combinaison Rapid. En tous cas, nous aurions du mal à nous en passer après l’avoir essayée, c’est un signe… Reste son prix de 399euro, qui est relativement élevé, même si la Rapid est réalisée en vrai cordura. Fabricant : Eko MotorwearSingel 4c2550 Kontich03/457.11.28info@eko-motorwear.com

 

« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...
Article précédentShinko Advance 005
Article suivantEssai de la Suzuki GSX-R 750 K8

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité