Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété

Depuis 22 ans, les Hollandais de Rev’it! se donnent pour objectif de faire référence en proposant des équipements « innovants, fonctionnels et valorisants » qui leur assurent un beau succès commercial. Pour 2017; ils revisitent une seconde fois leur gamme Sand, un best-seller. Après les gants, voyons ce que valent la veste et le pantalon…

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Coloris disponibles pour la veste

 

Désormais, il est devenu inutile d’encore présenter Rev’it!: la firme batave innove souvent, et pas seulement techniquement dans le domaine du vêtement moto. Par exemple, si vous « feuilletez » son catalogue 2017, vous n’y verrez aucun mannequin professionnel, juste des clients. Par ailleurs, Rev’it! est aussi à l’instigation de quelques motos particulières, telles la Storm (une GT électrique expérimentale qui a fait le tour du monde) ou la 95 à transmission intégrale. La marque pratique aussi le caritatif en s’associant depuis des années à l’association Riders for health fondée par Randy Mamola. Et ne méconnaissons pas qu’elle tire son image de quelques ambassadeurs de choix, comme Kenan Sofuoglu (multiple champion du monde Supersport), Danilo Petrucci ou Alvaro Bautista (pilotes MotoGP). Et pour en finir avec cette mise en contexte, vous êtes-vous déjà demandé d’où vient leur nom? Du verbe anglais to rev, qui signifie accélérer ou tourner la poignée. Rev’it!: accélérez votre vie

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Le Storm Pulse, née à l’université d’Eindhoven

 

Un patronyme réducteur

Sand, le sable en anglais, voilà qui confinerait cet ensemble à un usage aventurier. C’est précisément pourquoi nous avons voulu le confronter à l’usage de la route! Après tout, ne nous mentons pas, ce n’est pas parce qu’on pilote un trail qu’on sort forcément des sentiers battus et, de toutes façons, Rev’it! définit sa veste comme une coupe touring…

Nous reviendrons plus tard sur l’usage toutes saisons de l’équipement Sand 3, lorsqu’il aura connu  l’hiver, et ce en comparatif avec le best seller de RST, revu lui aussi en 2017, l’ensemble Pro Series Adventure III. En attendant, on a étalonné le Sand 3 d’avril jusqu’à l’été, comme nous l’avons fait avec l’équipement anglais.

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Avis unanime: la veste bleue est superbe!

 

Comme tout ensemble à multiples sous-couches tirettes et sangles, le Sand 3 n’est pas un poids plume (5,6kg sur la balance, avec toutes ses doublures et en taille XXL Long). Ceci dit, tout routard sait qu’un équipement léger ferait nécessairement des concessions à la sécurité, aux aspects pratiques ou à l’isolation thermique.

Dans son coloris bleu, la veste en jette vraiment; on regrette par contre que le pantalon assorti n’existe pas en bleu également. N’empêche, l’ensemble bleu et noir est élégant et, finalement, pas trop typé aventure, ce que confirment les bottes Discovery Outdry, dont vous trouvez l’essai par ailleurs dans nos colonnes et qui sont conçues comme l’accompagnement idéal du Sand 3.

Les finitions sont de haut niveau avec notamment des tirettes qui respirent le sérieux. D’une manière générale, voici ce qui mérite d’être mis en exergue:

– La poche lombaire « porte-carte » permet de ranger les doublures étanche et thermique si on veut s’aérer (tout rentre, même si a priori, c’est prévu pour la membrane seule);

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Les poches sont grandes (ici sur le pantalon) mais peu nombreuses. Notez l’aération de cuisse

 

– La veste et chacune des doublures possèdent une poche intérieure mais il n’y a pas de poche spécifique pour GSM;

– Les deux grandes poches extérieures étanches se doublent de poches manchons pour y abriter les mains. Il y a également deux grandes poches étanches sur le pantalon;

– Les réglages pour adaptation à la morphologie de chacun sont très nombreux et bien pensés (taille, hanches, avant-bras, biceps, bas de la veste);

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
L’ergonomie est au top sur Sand 3: 6 réglages distincts sur cette photo!

 

– Des attaches sont prévues pour des accessoires divers: camelbak, caméra portative, minerve et même dispositif MOLLE (Modular Lightweight Load-carrying Equipment) grâce aux sangles verticales présentes sur la poitrine et dans le dos;

– Les protections sont alvéolées; souples et légères, elles se font oublier à l’usage. Cependant, la dorsale est en option, tout comme les protections de hanches dans le pantalon;

– Les aérations sont soignées et présentes sur toute la longueur des manches, sur la poitrine et sur les cuisses. Il y a des extracteurs dans le dos, mais pas à l’arrière du pantalon.

Alors que le XXL et le XXL Long en pantalon ont toujours été nos tailles chez Rev’it!, il semblerait que les jambes longues se sont allongées sur la nouvelle collection et que les tailles ont légèrement grandi elles aussi. On savait déjà les Hollandais le peuple le plus grand au monde; auraient-ils aussi grossi? Bref, ne vous y fiez pas et essayez avant d’acheter!

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Belle efficacité des aérations qui se déploient sur toute la longueur des manches

 

5h40, un pluvieux matin d’avril et il ne fait que 5°: c’est l’occasion de tester l’isolation thermique et l’imperméabilité. En matière de chaleur, nous placerions a priori l’ensemble Sand 3 au niveau de l’ancien et excellent Cayenne Pro, un des vêtements moto les plus chauds que nous ayons essayés. Ce sera bien entendu à confirmer lorsqu’il gèlera, mais la première impression est bonne. Du côté de l’étanchéité, rien à redire, et c’était prévu car le matériel Rev’it testé sur objectif-moto a toujours donné satisfaction à cet égard (Cayenne Pro, Horizon, jean étanche Memphis H2O). D’autre part, juin et juillet nous ont permis d’apprécier l’efficience des aérations. Les panneaux de poitrine ventilés des Cayenne Pro et Horizon de l’ancienne génération ont laissé la place à des fermetures éclair pour des aérations dorénavant plus longues mais plus étroites. Leur efficacité, en tous cas, n’en souffre pas. Globalement d’ailleurs, l’ensemble Sand 3 est mieux ventilé que ses prédécesseurs Rev’it!, et il le doit en grande partie au fait que les manches s’ouvrent à présent sur toute leur longueur alors qu’elles ne s’ouvraient auparavant que sur les avant-bras. En ville, le souffle rafraîchissant se fait sentir dès qu’on roule et sur (auto)routes, le bénéfice est flagrant. Ceci dit, l’ensemble RST Pro Series Adventure III fait encore (légèrement) mieux grâce à ses deux ouvertures supplémentaires à hauteur des clavicules et à ses extracteurs sur le pantalon.

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Rev’it! accentue le côté aventure, mais Sand 3 s’accommode de tous types de motos

 

Evidemment, pour profiter de cet air salvateur, il faut s’astreindre à ôter les deux doublures. Par chance, en poussant bien, on arrivera à les faire entrer -tout juste!- dans la grande poche dorsale. Rev’it! nous dira que, quand il risque de faire chaud, on ne porte plus sa doublure thermique, mais c’est une remarque qui ne vaut pas forcément: le petit matin peut être frisquet même si la journée doit être chaude. Il reste que cette « poche carte » peut toujours vous éviter le sac à dos ou le top case. Ensuite, avouons qu’on regrette les 4 poches de poitrine présentes sur la veste Cayenne Pro car ici, on n’en a plus que deux; certes grandes, mais on en préférait deux de plus quitte à ce qu’elles soient plus petites. Détail qui fait mouche, même s’il est connu depuis la veste Cayenne Pro, le col réglable grâce à une pression mobile sur 6cm: ainsi, même une grosse écharpe peut trouver sa place. C’est une de ces petites attentions qu’on doit à la philosophie Engineered skin chère à Rev’it! On objectera qu’un simple velcro allongé sur le col a le même effet (c’est la solution retenue pas RST), mais c’est quand même vachement moins techno.

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Bien vu: le réglage de la largeur du col!

 

Il nous restera donc à revenir vers vous dans quelques mois, lorsque le Sand 3 se sera frotté à la mauvaise saison. On en reparle sous peu…

www.revitsport.com

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Des tirettes robustes: un gage de longévité

 

Rev’it! Sand 3 vite fait bien fait (449,99€ [veste] et 319,99€ [pantalon] du S au 6XL [jambes longues possibles]):

 – Possibilités multiples d’adaptation à la morphologie du pilote;

– Matériau externe mêlant polyester Ripstop (avec un quadrillage de fils de renfort), polyester 600D, Lorica (microfibres à apparence de cuir), PWR/Shell (l’équivalent Rev’it! du cordura);

– Protections SEEFLEX (brevet Rev’it!) homologuées CE niveau 2 (hanches et dorsale en option);

– Doublures amovibles;

– Zip de raccord veste/pantalon intégral ou demi-zip au choix;

– Veste pré-équipée pour protection cervicale, gilet haute visibilité et gilet rafraîchissant.

 

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Aérations de poitrine

 

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Extracteur dorsal

 

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété
Surfaces antidérapantes sur le fond du pantalon

 

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété

 

Ensemble Rev’it! Sand 3: best-seller réinterprété

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,398FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité