Ducati Scrambler Café Racer 2019

Quelle bonne idée a eu Ducati de décliner son Scrambler. Véritable succès depuis quelques années maintenant, ce dernier nous a été prêté durant une semaine en version « Café Racer 2019 ». Autant dire que sa nouvelle livrée « Silver Ice Matte » ne nous a pas laissé indifférents…tout comme Peps croisé au détour d’un shooting photo…

Très rétro et très au gout du jour en même temps, cette livrée permet une belle mise en avant de l’engin une fois de sortie dans la jungle urbaine. Son cadre bleu pétant et ses pièces gris clair sont du plus bel effet.
On notera également le petit numéro 54 d’origine, un clin d’œil au pilote Bruno Spaggiari, pilote de la marque entre 1958 et 1972.

Ducati Scrambler Café Racer 2019

Ducati Scrambler Café Racer 2019

La selle, très design et « old school » avec sa coque plastique bombée sur l’arrière propose également le mode duo en faisant sauter ce même capot. Et cela n’est pas option, mais bien d’origine même si nous sommes chez Ducati !

Au niveau du guidon, quelques reliftages ont été réalisés sur cette version 2019. En commençant par le compteur numérique, très sobre et pratique à l’utilisation.

Ducati Scrambler Café Racer 2019

Les rétroviseurs ont également été repositionnés de manière plus traditionnelle, vers le haut, à l’inverse des modèles précédents ou ceux-ci se trouvaient « sous » le guidon. Plus joli, mais surtout plus pratique en l’occurrence !

Les phares, avant comme arrière sont équipés de LED. Esthétiquement, ce phare rond s’intègre parfaitement dans l’idée qu’on se fait d’un café racer. Rétro à souhait !

Et d’ailleurs que serait un café racer sans ses jantes à rayons ! Vous nous en mettrez deux, c’est mieux, et équipées en Pirelli Diablo Rosso 3 sils vous plait ! Là encore toujours pas de faux pas du côté de nos amis italiens.

Mais que pourrions-nous critiquer alors ? Son moteur ? Tentons…

Un Bicylindre en L de 803cc, refroidi par air, développant près de 73 chevaux et 67Nm de couplé à 5750 tour minute. Sur papier cela s’annonce bien…et sur route, ça l’est ! Petit moteur puissant, proposant de belles reprises et n’aimant toujours pas les bas régimes. Un moteur sain, simple à prendre en main, y compris pour un jeune pilote. Certes il ne vous arrachera pas les bras à l’accélération, mais il se montre néanmoins assez joueur pour ceux qui voudraient l’emmener faire des vocalises lors d’enchaînements de virages.

L’échappement en aluminium avec silencieux en acier inoxydable apporte cette touche « badass » et une très belle sonorité à l’ensemble. Là encore rien d’exagéré, mais juste ce qu’il faut. Un son rauque, sans trop de pétaradages. Discret…mais pas trop !
Reste qu’il dégage une chaleur sur la jambe droite qui pourrait en agacer certains…

Ducati Scrambler Café Racer 2019

Nous passerons là encore rapidement sur les fourches et amortisseurs Kayaba qui équipent ce café racer, tout comme l’ABS Bosch, les disques 4 pistons à l’avant et simple piston à l’arrière tant cette configuration est simple, mais efficace.

Si on résume à ce stade de l’essai, elle est jolie, le moteur est sympa, l’équipement complet…qu’avons-nous raté dans notre essai… ?! Serait-ce un sans faute ?

Montons sur la bête pour en avoir le cœur net.

Avec sa selle trônant à 805 mm, elle permettra aux grands comme aux petits gabarits , homme comme femme, de prendre ses marques très facilement.

Surprise ? Non pas vraiment…on est en effet bien installé sur la roue avant une fois en position de conduite  ! Pas de carénage visible, pas de compteur, rien à l’horizon si ce n’est la route, tel Aladdin sur son tapis volant.
L’esprit Café Racer est donc bien retranscrit dans ce Scrambler Cafe Racer.

Mais là est bien tout le problème, une telle position de conduite se veut très sympa sur de courts trajets, permettant de vivre la route comme jamais, mais également un véritable calvaire pour le dos et les fesses une fois les km trop nombreux. Du haut de notre mètre quatre-vingt-deux, une heure de pilotage aura eu raison de notre dos. Alors certes avec l’habitude et de l’entrainement on pourrait facilement monter à deux heures, mais tout de même !

Vous l’aurez compris, ce café Scrambler s’adresse avant tout aux férus de motos récentes au look ancien, aux hipsters à la recherche d’un nouveau destrier, mais aucunement aux motards souhaitant avaler les kilomètres sans compter.
C’est là le seul réel défaut de cette jolie moto annoncée tout de même à partir de 11890€. Mais ne serait pas là son second défaut ? Allez savoir !

Découvrez sans attendre notre essai complet en vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=3K0J4kwqsSI

Geoffroyhttp://www.Objectif-moto.Com
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité