Comparatif sacs à  dos – 2012

Couteaux suisses made in England
Sur leur marché de routards pourtant dominé par les sportives, les équipementiers britanniques doivent être créatifs dans la conception de leurs bagages. Acolyte inévitable du motard sportif, le sac à dos made in England s’avère plus intelligent que la moyenne.

Comparatif sacs à  dos – 2012 Comparatif sacs à  dos – 2012

Si on n’a plus à présenter Oxford en matière de bagagerie, Knox est plutôt connu pour ses protections homologuées et pour ses gants. En sortant ce K Pack, la marque veut néanmoins s’affirmer comme un équipementier inspiré et complet. Du côté d’Oxford, le label Lifetime luggage garantit à l’acheteur un produit à la durée de vie optimale, chose que nous avons vérifiée dans le passé avec un autre sac à dos  » increvable  » originaire de la ville universitaire.

Examen statique brillamment réussi
En présence: 30L de contenance pour l’Oxford et 25L (29L avec les poches extérieures) pour le Knox, soit des capacités suffisant largement dans la plupart des cas et qui permettent de leur conserver un volume raisonnable dans l’optique de la conduite. Les deux produits respirent le sérieux de conception. sur l’Oxford, on apprécie par exemple les tirettes étanches ou les anneaux permettant de manipuler plus facilement les zips, chez Knox, c’est l’esthétique générale qui ravit d’abord avant que l’oeil s’arrête sur une foule de détails bien pensés comme la poche extérieure centrale qui est amovible et se transforme en… sac banane accroché à la ceinture! La finition des deux sacs est impeccable et ils rivalisent d’ingéniosité pour vous faciliter la vie. On notera qu’en termes de solidité apparente, c’est l’Oxford qui fait la plus forte impression. Citons quelques-unes de leurs originalités qui viennent s’ajouter aux précédentes:

Comparatif sacs à  dos – 2012 Comparatif sacs à  dos – 2012 Comparatif sacs à  dos – 2012

– Oxford XS 30. protection dorsale épaisse en tissu respirant.. porte-monnaie (ou porte-carte bancaire) sur la sangle de poitrine.. guide-fil pour écouteur (téléphone, MP3, …).. multiples possibilités de serrage pour adapter la forme du sac à son contenu.. poignée pour le transport comme sac à main.. système intégré exclusif de transport pour un intégral.. poche interne pour PC portable.

Comparatif sacs à  dos – 2012 Comparatif sacs à  dos – 2012Comparatif sacs à  dos – 2012

– Knox K Pack. velcro d’immobilisation de toutes les tirettes (+ rabat pour les zips principaux).. sac préformé (plus large en bas qu’en haut) pour une meilleure stabilité.. poche interne pour PC portable.. housse étanche fluo intégrée.. porte-bouteille.. rangement spécifique pour visière de rechange.. sac de transport externe pour un intégral, mais susceptible d’être fixé au sac. Légers, forts en qualité perçue, intelligemment pensés, nos deux protagonistes revendiquent clairement le haut du pavé. Voyons maintenant comment ils justifient leurs prix de vente très différents (122,65€ pour l’Oxford et… 60€ pour le Knox).

Examen pratique
Bicolore et original jusque dans sa forme, le K Pack décroche la palme de l’esthétique face à un XS 30 d’une facture nettement plus classique. Au remplissage, par contre, l’Oxford plus carré s’avère plus pratique que le Knox  » triangulaire « , et les quelques litres de différence se ressentent au moment de boucler les fermetures éclair. Pour vous donner une idée, on a pu caser dans les deux un PC, des chaussures de ville/baskets, un pantalon/jean, le casse-cro&ucirc.te du midi et encore divers objets. Dans ces conditions, le Knox est plein comme un oeuf, tandis que l’Oxford garde une place pour un achat éventuel en cours de route. Voilà qui prouve, en tous cas, qu’il est inutile de dépasser les 30L de capacité pour un usage courant.

Comparatif sacs à  dos – 2012

OK, maintenant que nos sacs sont bourrés,  » yapuka  » s’en harnacher. Là aussi, le Knox s’avère plus étriqué que l’Oxford, et vous n’aurez pas à être volumineux pour arriver au bout des sangles du K Pack. disons que 1m20 de tour de poitrine avec vêtements et veste d’hiver, ce sera le maximum admissible. Par contre, vous pourrez prendre un peu de volume supplémentaire avec l’Oxford XS 30. Les deux Anglais font jeu égal dans la répartition de la charge: confortables, très confortables. votre dos vous dira merci, et principalement avec l’Oxford dont les épaisses protections rendent la charge presque indécelable. Deux bémols: sur le K pack, on sent plus les sangles au niveau de la clavicule (là encore, les sangles de réglages atteignent leurs limites). sur le XS 30, c’est la boucle supérieure qui est trop haut et vient un peu vous  » étrangler  » lorsque le sac est lourd. dans certains cas, ça peut même devenir gênant. Dommage parce que les sangles pectorales jointes sont un excellent choix pour le dos. Par temps de pluie, le K Pack vous sort encore une belle idée: sa housse fluo sort de son logement et s’adapte parfaitement grâce aux velcros prévus pour l’attacher rationnellement au sac. Chez Oxford, par contre, il vous faudra débourser 12€ supplémentaires pour vous offrir une housse de ce genre. il vous faudra donc aussi la transporter à part… Ceci dit, chacun des sacs résiste bien à la pluie (tirettes étanches chez Oxford, rabats chez Knox) et on utilisera plutôt les housses pour éviter les salissures.

Comparatif sacs à  dos – 2012

Une fois que vous êtes à destination, le K Pack et le XS 30 pensent à vous puisque tous deux proposent un système d’emport du casque. Avec le Knox, vous placez votre intégral dans un sac à main que vous pouvez aussi solidariser avec le sac à dos (moins pratique que sur le XS30 cependant) ou porter en bandoulière. avec l’Oxford, vous dépliez le dispositif caché dans la base du sac, et vous transportez votre casque sous le sac à dos: c’est épatant…

Verdict
Objectivement, il nous para&icirc.t impossible de départager ces deux produits sur base de leur qualité, tant ils se révèlent pratiques et bien conçus. Ils présentent tous deux le sac à dos sous son meilleur jour. on accordera un coup de coeur au K Pack pour son look décalé et son prix sans concurrence, mais on apprécie la capacité supplémentaire de l’Oxford ainsi que son système d’emport de casque intégré. Par contre, on lui reproche sa fermeture haute qui vous étrangle un peu si vous vous tenez droit.

Comparatif sacs à  dos – 2012

Rudy Importateurs: Oxford : www.motana.com (voir aussi : www.oxprod.com)Knox : www.fersie.be (voir aussi : www.planet-knox.com)
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité