Büse Santerno, aéré au max !

Si vous avez bonne mémoire, nous vous avions présenté un premier essai de cette marque allemande, les gants Solara et visiblement, le retour a été positif puisque cette année, nous avons reçu d’autres équipements à tester et à vous présenter. .

Pour ma part, c’est le blouson Santerno que j’ai reçu en essai, un modèle été très très aéré. Comme châssis (si on peut le dire ainsi), une construction en polyester 450D juste pour les parties risquant de souffrir en cas de glissade, donc le haut du blouson, l’extérieur des manches et pour le reste, du mesh et encore du mesh. Oui, c’est clairement prévu pour rouler quand il fait chaud.

Büse Santerno, aéré au max !


Entièrement noir sauf le logo Büse sur la poitrine à gauche et la bande jaune fluo sur le côté, le dessus des manches et une petite touche dans le haut du dos. A cela, on ajoute des bandes réfléchissantes pour la sécurité et voilà de quoi rouler en été.

Büse Santerno, aéré au max !

Le blouson est ample mais possède plusieurs réglages : à la taille et aux poignets par velcro et deux par pression à chaque bras. En haut et en bas de la fermeture centrale, une petite patte sur velcro se charge de la finition, en bas pour ne pas griffer le réservoir et en haut pour fermer le col. En passant, le tour de ce col est agréable au toucher et n’accrochera même pas dans une barbe naissante. On peut aussi l’accrocher à un pantalon via le grand zip dans le bas du blouson.

Büse Santerno, aéré au max !

Pas de doublure thermique, pas de membrane étanche, il n’y a aucune ambiguïté, on le portera en été et sous le soleil. Et on a eu la chance d’avoir quelques beaux jours pour le tester parce que cet été n’est plus vraiment un. Ceci dit, il remplit à merveille son rôle. On fourre le GSM et même le portefeuille dans la poche à la poitrine, les clés dans une des deux externes et c’est parti. Pas de doute, en roulant l’air passe littéralement à travers le Santerno sauf si vous avez installé la dorsale.

Büse Santerno, aéré au max !

Ah oui, le blouson est bien livré avec les protections aux coudes et aux épaules mais pas de dorsale. On peut en installer une, de chez Büse ou d’une autre marque. Habituellement, je trouve ça dommage parce que ça devrait être dans tous les blousons et vestes. C’est toujours le cas mais le Büse Santerno est tellement bon marché qu’on peut difficilement se plaindre. Affiché à 129,95 €, ce blouson été ne permet plus aucune excuse à ceux (ou celles) qui prétendent que quand il fait chaud, il fait justement trop chaud pour s’équiper.

Büse Santerno, aéré au max !



Abordable, aéré, le Santerno est une bonne solution pour être protégé sous le soleil. Evidemment, le reste de l’année, il faudra un autre blouson mais le catalogue Büse est assez vaste. D’ailleurs, on va vous en montrer d’autres de chez eux 😉

En VIDEO :

Büse Santerno, aéré au max !
La fin des photos sous la pluie 🙁
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité