BUELL XB12R Firebolt: le coffre à  jouets

La Buell XB12 refute tout compromis avec le quotidien
L’originalité a toujours été le créneau sur lequel Buell a basé sa production. La présentation l’an passé de la XB 9 R (et S dans la foulée ) innovante sur bien des points, en est un exemple flagrant. Malgré l’exclusivité de ces modèles, la puissance relativement modeste n’a, semble-t-il, pas su séduire le public qui est resté quelque peu dubitatif voire de marbre malgré une presse largement unanime sur les qualités dynamiques de l’engin. Le look particulièrement agressif et les solutions techniques innovantes n’étaient pas en accord avec les performances insuffisantes du moteur, pourtant estampillé 100% US. Pour le marché européen, le V- twin manque autant de caractère que de puissance pour être à la hauteur de la réputation de la marque. C’est donc en prenant le taureau par les cornes qu’Erik Buell a repris le chemin de la planche à dessin pour produire une XB12 R répondant aux attentes suscitées par la marque. Il s’est attaché à voir le nouveau bloc, à la cylindrée gonflée, capable d’apporter son lot de sensations.

BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets

Sensible la bête !
BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets

Une fois en selle, les sensations sont rapidement évidentes. Et pour cause, cette machine propose une évolution dans un environnement quelque peu différent. Du fait des valeurs extrêmes de sa partie-cycle, la XB réclame des réglages de suspensions d’une finesse rare, laissant peu de place à l’improvisation technique. En effet, si le setting n’est pas correct, la moto peut rapidement se désunir. Un réglage trop souple et au moindre freinage, la machine se raidit et se redresse d’un bloc, perdant toute sa maniabilité initiale et toute possibilité d’improvisation, ou même de simple correction de trajectoire. Une bonne connaissance du fonctionnement des suspensions, pour réaliser un ajustement, correct est donc nécessaire pour obtenir un comportement homogène de la XB. Vu la compacité de la partie cycle, on pouvait s’attendre à une réactivité exacerbée et à une direction très libre, pour ne pas dire instable, mais ce n’est pas le cas. La géométrie n’est en aucun cas à remettre en cause pas plus que la validité des choix techniques. Contre toute attente, la XB se montre même d’une stabilité à toute épreuve, tant en grande courbe rapide qu’en entrée d’épingle serrée. Mais pour révéler toutes ces qualités, il est primordial de conserver une vitesse d’entrée et de passage en courbe élevée.

Un moteur, un vrai
Si le moteur est on ne peut plus coupleux, la bo&icirc.te est toujours d’une lenteur désespérante, et réclame toutes les attentions au moment de passer un rapport. Cette caractéristique fait partie intégrante du phénomène XB qui se montre redoutablement jouissif pour un pilote, mais qui demande un temps d’adaptation certain et un  » gros c&oelig.ur  » afin d’accéder au potentiel de la machine. Après, ce n’est qu’une question d’habitude, avant d’entrer en courbe rapide, on passe le rapport supérieur pour utiliser l’importante plage de couple disponible. Ainsi, cela permet d’accélérer fort dès la corde du virage passée, et de sortir avec une vitesse importante, le tout en douceur sans risque de décrochage intempestif du pneu. Une fois cette particularité intégrée, conserver la vitesse en entrée de courbe se transforme en un jeu et d’autant plus pourvoyeur de sensations fortes qu’il est facile à pratiquer sans prendre de risque inconsidéré. Un jeu qui décuple les sensations de pilotage et la compréhension des phases de fonctionnement de la moto à un niveau supérieur.

BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets

La vitesse maximale de la XB 12 est de 220 km/h, limitée qu’elle est par une démultiplication courte qui ne permet pas des vitesses plus élevées. En contrepartie, le rapport choisi favorise les sensations fortes sur les rapports intermédiaires et permet donc à la XB de renouer avec la réputation de la marque. En surfant sur les régimes intermédiaires, entre 2500 et 4000 tr/min, la traction procurée est continue, et ne semble pas vouloir s’essouffler, du moins pas avant d’arriver vers les abords de la zone rouge, mais de toute manière, la plage d’utilisation est suffisante pour une utilisation routière.

Buell renoue enfin avec ses valeurs originelles !
Vous l’aurez compris, cette machine se dédie intégralement au plaisir de conduite habituellement proposé par des machines sportives aux performances généralement nettement supérieures, mais la Buell XB 12 offre des sensations et sans pour autant devoir taquiner les limites de la législation. Il est vrai qu’elle conserve quelques traits de caractère que certains identifieront comme des tares demandant un temps d’adaptation, voire une dévotion au style même. Les premières appréhensions passées, la Buell laisse entrevoir, à celui qui saura se montrer persévérant, un monde de sensations fortes suffisamment éloignées des perversions habituelles de la conduite d’un deux-roues performant.

BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets

Un grand merci au Service d’Incendie de Tubize, à ses hommes et au Commandant Vanesbeen pour cette séance photos très réussie!

BUELL XB12R Firebolt:  le coffre à  jouets

FICHE TECHNIQUE Buell XB 12
Mécanique Moteur: 2 cylindres en V à 45 &deg. à 4 temps culbutéDistribution: simple ACT et 6 soupapesrefroidissement: par air Cylindrée: 1203 cm3Alésage x course: 88.9 x 96.82 mm Puissance: 100ch à 6.600 tr/minCouple : 11.2 mkg à 6.000 tr/minAlimentation: injection électronique DDFI Transmission Type: embrayage multidisque en bain d’huileBo&icirc.te de vitesses: à 5 rapportsTransmission secondaire: par courroie crantéePartie-cycle Cadre: périmétrique en aluminiumFourche: téléhydraulique inversée ShowaSuspension arrière: monoamortisseur ShowaFreins Avant:type ZTL simple disque flottant &oslash. 375, étriers à 6 pistonsArrière: simple disque flottant &oslash. 240, étriers à 1 pistonsRoues Avant: jantes en alliage d’aluminium : pneus 120/70-17Arrière: jantes en alliage d’aluminium : pneus 180/55-17 Chiffres Longueur: 1.924 mmLargeur: 1.092 mmHauteur de selle: 775 mmPoids tous pleins faits 179 kgRéservoir d’essence: 14 litresConsommation : ncCouleurs disponibles: rouge, noir ,bleuGarantie 2 ans Importateurwww.buell.be HarleyDavidsonBeneluxPostbus3172350AHLeiderdorpNederlandTél.: 00 31 (0) 71.581.37.50
« 

Article précédentAprilia Tuono R
Article suivantKawasaki Ninja 250R 2009

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité