Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang

Nombre de motards négligent encore les protections auditives. Pourtant, ils ne sont pas rares ceux qui souffrent d’acouphènes après des années de pratique. Une raison suffisante pour s’intéresser à la gamme MotoSafe du fabricant hollandais Alpine.

Depuis plus de vingt ans, celui-ci propose des protections auditives élaborées pour tous ceux qui travaillent en milieu sonore saturé ou souffrent de sensibilité auditive. Les motards comptent évidemment parmi ses publics-cibles.

Précisons derechef qu’il ne faudrait pas confondre ces protections Alpine avec des bouchons antibruit comme la traditionnelle boule Quiès, par exemple. Il s’agit ici d’un filtre monté dans un embout souple et ergonomique, d’ailleurs redessiné pour 2017, doté d’un perçage simple. Le filtre est un cylindre de plastique et c’est la précision de la longueur de perçage qui, combinée au diamètre du filtre, déterminera la valeur d’atténuation sonore. Cette dernière est conçue pour n’entraîner la disparition d’aucune gamme de fréquence et, grâce au perçage du filtre, les bruits ambiants restent audibles (moteur, passager, circulation, …) D’ailleurs, nous avons également apprécié les MotoSafe en cabriolet et même au cours de la récente et tonitruante soirée Reverze, au Sportpaleis d’Anvers!

Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang
Filtres noirs: Tour; rouges: Race. Dans l’étui se trouve encore un applicateur.

D’un point de vue législatif, l’emploi de protections auditives est prôné lorsque l’on est exposé à un bruit ambiant de 90dB. Or, cette valeur est dépassée dans la plupart des casques de moto dès 100km/h ; et on sait qu’un quart d’heure d’exposition à ce niveau sonore peut déjà générer des lésions. A 160km/h (106dB), 90 secondes suffisent. A n’en pas douter, l’argumentaire développé par Alpine a de quoi convaincre les réticents…

Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang
Caractéristiques respectives des filtres Tour et Race

 

Complet et performant

Auparavant, Alpine proposait déjà deux filtres d’atténuations différentes, l’une légère et l’autre moyenne. Pour 2017, le fabricant a davantage ciblé ses filtres. Dans l’étui MotoSafePro, le plus complet que nous testons ici (27,95€), se trouvent un jeu de protections MotoSafe Tour (14,95€ séparément) et un jeu MotoSafe Race (14,95€ également). La variante Tour cible la randonnée, les routes de vacances et l’autoroute; les Race sont optimisées pour les longs trajets autoroutiers, les circuits et les casques ouverts.

Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang
Sur piste, les MotoSafe Race sont parfaits!

Dans leur étui où tout trouve sa place, les quatre MotoSafePro sont présentées avec un applicateur dont nous nous sommes toujours passés car la mise en place est aisée. Vous recevez également un spray de produit nettoyant; ceci dit, du savon à mains fait aussi l’affaire. Que votre échappement soit homologué ou non, que vous rouliez en ville ou sur autoroute, seul ou à deux peut vous amener à changer de filtre. Sachez en tous cas que, pour nos trajets quotidiens, le filtre noir Tour -le moins atténuateur des deux- s’est avéré suffisant malgré le silencieux racing équipant notre Triumph. On peut en dire que le filtre noir gomme fort bien le sifflement du vent tout en permettant effectivement d’entendre la circulation voire de converser avec un passager. Au guidon de notre Fireblade « coursifiée » dotée d’un échappement du genre à faire taire un avion de chasse, les filtres rouge Race se sont avérés parfaits sur de longs tronçons autoroutiers. Précisons qu’une fois arrivés en ville, ils ne vous isolent pas complètement des sonorités ambiantes. Réalisés en un matériau spécifique baptisé ThermoShape, les audio-protecteurs Alpine s’adaptent à votre morphologie grâce à la chaleur générée par l’oreille. De fait, ils ne sont jamais gênants et tiennent bien en place lorsque l’on enfile ou enlève son casque. Signalons qu’en dépit de l’évolution de leur forme, les modèles 2017 ne sont pas plus ergonomiques que les anciens.

Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang
A l’usage, le nouveau modèle (en haut) n’est pas plus ergonomique que l’ancien

Alpine définit son argumentaire de vente en quatre arguments ; passons-les en revue :

 

  • Protection optimale contre le bruit du vent : VRAI ;
  • Perception des bruits ambiants et possibilité de communiquer : VRAI MAIS c’est un peu plus problématique avec le filtre Race;
  • Port confortable dans le casque sans aucune sensation d’isolement : VRAI MAIS une légère sensation d’isolement existe tout de même avec le filtre Race;
  • Ne sort pas de l’oreille et longue durée de vie : VRAI (nos bouchons datant de 2014 sont toujours en parfait état).

Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang
Avec les « Tour », vous communiquez sans problème, même avec un intégral sur la tête

Des protections pour qui ?

Bien entendu, la question se pose de la pertinence d’un tel dispositif, sachant que nous ne sommes pas tous égaux face aux problèmes d’audition. A ce titre, un confrère, rédacteur en chef d’une revue moto bien connue, nous confie : « Je ne roule jamais sans bouchons dans les oreilles et pourtant, à 43 ans à peine, je souffre d’une légère baisse d’acuité auditive d’un côté. » A l’inverse, un motard expérimenté commente : « Je roule à moto au quotidien depuis plus de trente ans sans jamais porter de protection auditive, excepté sur piste. Ma sensibilité auditive reste néanmoins proche de la perfection. » Qu’en conclure ?

Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang
Le superbe Scorpion Exo-Combat est un peu bruyant: les MotoSafe vous sauvent la mise…

Pour moi qui n’utilisais que très occasionnellement des protections, cet essai a été l’occasion d’une certaine prise de conscience dans la mesure où les MotoSafe Tour et Race génèrent un confort de conduite supérieur et un pilotage plus reposant pour un tarif qui ne nécessite aucun sacrifice. Aucun grief ? Si, un : placer les bouchons est aisé, mais les ôter de votre oreille vous donne parfois du fil à retordre parce que le filtre n’offre aucune prise; c’est alors que l’adaptateur fourni peut se révéler le plus utile.

 

www.alpinehearingprotection.com

Alpine MotoSafePro: le mur du son sans Big Bang
Notez le filtre percé, ce qui permet d’entendre les bruits ambiants

 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,418FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Au bonheur des navetteurs 3

Nous avons déjà proposé des itinéraires alternatifs aux navetteurs partant de Charleroi, Mons et Namur; voyons cette fois comment retrouver un certain...

Kawasaki Z1000SX 2014

S’il est une catégorie où les nouveaux modèles se font de plus en plus rares, c’est bien celle des « GT sportives ». Est-ce parce que...
Publicité