Yamaha XVS1300 UBS 2011

LA GRANDE EVASION
L’évasion, l’impression de tailler la route en toute sérénité, de pouvoir rouler des jours sans se fatiguer, voilà les sensations principales qui nous accompagneront tout au long de cet essai d’une semaine pendant laquelle, fidèles à nos habitudes, la moto sera soumise aux situations de la vie quotidienne.
D’un point de vue esthétique, Yamaha joue la carte rétro avec son custom qui ressemble furieusement à une Américaine d’avant-guerre réussissant même à camoufler un système moderne de refroidissement liquide derrière un design moteur à larges ailettes de type refroidissement par air.
Yamaha XVS1300 UBS 2011
De finition très propre, une carrosserie composée d’un maximum de pièces métalliques, comme il se doit, pour se démarquer de ses concurrentes japonaises, la XVS 1300 joue aussi la carte de la sobriété dans le mélange des pièces chromées et d’autres noir mat.évidemment, fidèle à l’esprit  » custom « , une foule d’accessoires est disponible pour la personnaliser à votre gré.

Nous regretterons peut-être un excès de sobriété dans les coloris proposés puisqu’elle n’existe qu’en noir… Sobre également au niveau sonore, la Midnightstar est très peu bruyante par rapport au standard pétaradant habituel (et américain) des customs.Est-ce vraiment un défaut ? Pas si s&ucirc.r, au contraire car, où certains lui reprocheront à ce propos un manque de personnalité, d’autres apprécieront le calme et la quiétude ressentis à son bord. Et pour ceux qui la voudraient plus bruyante, il leur restera à bidouiller un peu le « tube » chromé impressionnant de la bécane: Sobriété enfin au niveau des vibrations que regretteront peut-être certains nostalgiques mais, en ce qui nous concerne, nous avons vraiment apprécié la réelle efficacité technique dont ont fait preuve les ingénieurs nippons qui nous offrent là une filtration remarquable des vibrations de leur twin.
Yamaha XVS1300 UBS 2011

En pratique…
ASPECTS PRATIQUES Au niveau des commandes et instruments de bord, Yamaha reste dans sa ligne directrice de sobriété en proposant le strict minimum dans un cadran unique.
Yamaha XVS1300 UBS 2011 Yamaha XVS1300 UBS 2011
Nous apprécierons par contre tout particulièrement le bouton de commande  » SELECT/RESET  » permettant d’accéder aux différents totalisateurs kilométriques/horloge, qui a été intelligemment placé près de la poignée des gaz et qui peut-être actionné avec le pouce très aisément même avec des gants épais.Bien plus pratique et sécurisant que d’aller chipoter sur de petits boutons directement sur le cadran.Au niveau des espaces de rangements, comme sur chaque custom, ils sont absents d’origine . vous devrez piocher dans le catalogue d’accessoires.Notons aussi une transmission par courroie, moins d’entretien qu’une cha&icirc.ne, c’est déjà ça et ça reste dans l’esprit vintage ou « customisant ».La consommation moyenne lors de cette semaine d’essai où la machine n’a pas été ménagée reste tout à fait raisonnable, tournant autour des 6,7 litres/100km

Et en route?
Mais passons aux choses sérieuses et aux tests routiers. C’est une semaine complète d’essai et près de 1000km parcourus qui nous permettront de nous forger un jugement concret sur la XVS 1300 A UBS MIDNIGHTSTAR
Yamaha XVS1300 UBS 2011
1) la ville et ses embouteillagesLoin d’avoir l’efficacité d’un roadster, c’est entendu, la YAMAHA reste tout de même agréable à man&oelig.uvrer même si la largeur de son guidon ne nous permettra pas de nous faufiler n’importe où.Par contre, ce test nous a permis d’apprécier ce qu’est le système UBS (Unified Brake System) : quand il s’agit d’arrêter une machine accusant 283kg à sec derrière des automobilistes stressés qui pilent net devant vous, il faut un système de freinage efficace et celui-ci l’est sans aucun doute.L’UBS est un système qui permet d’exercer une force de freinage efficace sur les deux roues en même temps (système comparable au DUAL CBS de chez honda).Pour votre information, sachez que la XVS est équipée à l’avant de 2 disques de 298mm pincés par étriers à double piston et à l’arrière d’un simple disque de 298mm. 2) Sur autoroute Ce que nous avons tout particulièrement apprécié sur l’autoroute, c’est d’abord l’extrême confort de son siège immense qui accueille le pilote comme dans un fauteuil et lui laisse les deux pieds bien à plat sur les grandes platines.

Yamaha XVS1300 UBS 2011
le siège « duo » est fourni d’origine, ce n’est pas négligeable.Ensuite, le moteur de 72CV qui offre un couple non négligeable de 10,6m/kg à 4.500T/min et qui fait preuve d’une étonnante vivacité bien utile lors des dépassements. 3) Périple ardennais et virolosUne balade de 450km passant par Givet-Bouillon-Bertrix-etc. et retour sur Ecaussinnes nous laissera un excellent souvenir.Limitées dans les virages par sa faible garde au sol et ses grandes platines pose-pieds qui frottent rapidement, la Midnightstar ne viendra pas troubler la tranquillité des bois et villages traversés.
Yamaha XVS1300 UBS 2011
Quelle sérénité, on en redemande! En conclusion, à la fin de cette balade il nous restait l’impression qu’on aurait pu continuer encore longtemps de rouler sans être fatigué ou en avoir plein les oreilles, un très bon choix pour les amateurs de longues balades reposantes.

Yamaha XVS1300 UBS 2011Budget/Plaisir : 9/10
Au quotidien : 7/10
Sport : 5/10
Duo : 8/10
Débutant : 7/10

 

 

 

 

Yamaha XVS1300 UBS 2011

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité