VDB, toujours premier

Pilote de tous les records en Championnat du Monde FIM SuperMoto, le Français Thierry Van Den Bosch, 35 ans, vainqueur du premier Grand Prix de la série en 2002, a remporté dimanche son quatrième titre. Retour sur une carrière exemplaire.Van Den Bosch a commencé sa carrière par le motocross en France. C’est son association avec Marcel Seurat qui lui mettra le pied à l’étrier du SuperMoto. Avec la SIMA, Van Den Bosch terminait à la deuxième place du Championnat d’Europe UEM en 1999 et remportait le titre en 2000.En 2001, le Français rejoignait Red Bull KTM en tant que pilote d’usine. Troisième du Championnat d’Europe, il donnait l’assaut au premier Championnat du monde la saison suivante, en 2002.à Namur, Van Den Bosch entrait dans l’Histoire en remportant le premier Grand Prix de cette nouvelle série. Il allait empocher les cinq suivants. Seule une panne mécanique le privait d’une saison parfaite, lors de la dernière manche, en Australie. Il était le premier champion du monde de la catégorie.VDB s’essayait alors au circuit, dans le Championnat du Monde FIM Supersport. Mais la déception était au rendez-vous avec pour meilleur résultat une quatrième place à Silverstone. En 2004, VDB était de retour à ses premières amours, le SuperMoto et le team Red Bull KTM. Il s’engageait en S1 et remportait son deuxième championnat.En 2005, Delepine lui ravissait le titre à l’issue d’une saison cahoteuse. à Melk, les deux hommes s’accrochaient et Van Den Bosch se brisait une jambe. Il terminait la saison à la 3e place. Remis, il quittait KTM pour Aprilia en 2006 et s’inscrivait en S2 (450cc à l’époque). Pari gagnant avec une troisième titre à la clé.2007 était marquée par sa seule victoire dans le FIM SuperMoto of Nations, où il faisait briller la France aux côtés des frères Adrien et Thomas Chareyre. Des soucis mécaniques lui coûtaient le titre malgré 10 victoires. La couronne allait à Adrien Chareyre.Toujours chez Aprilia l’année dernière, VDB occupait la tête du Championnat quand il était victime d’une terrible chute. Passé chez TM en 2009, Van Den Bosch remportait sa première course à Viterbo et donnait une leçon de courage en terminant la saison avec une clavicule fracturée sous la pression de Thomas Chareyre et Lazzarini. Mais il l’emportait avec trois points d’avance. Les trois points du bonheur.
VDB, toujours premier

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité