Un lionceau qui a les crocs

Loin de n’être que des chinoiseries sans relief ni ambitions, les Benelli nouvelles évoluent d’essai en essai. Après le Leoncino standard et les deux versions de la TRK, voici une basique néo-rétro erronément baptisée trail. Qu’importe si le plaisir est au rendez-vous !

Un lionceau qui a les crocs
Plus vous êtes grand, moins la conduite debout sera naturelle

On ne va pas vous retracer une fois de plus l’épopée des six frères Benelli ; contentons-nous de rappeler que, lorsque les Chinois du Groupe Qianjiang ont injecté leurs capitaux dans la marque, ils ont opportunément décidé de laisser les Italiens concevoir les modèles à venir tout en s’efforçant de respecter le patrimoine d’une marque qui avait pu s’imposer au Tourist Trophy et qui compte même deux titres mondiaux en GP 250. Tâchons pour commencer de répondre à la question existentielle et ô combien importante que se posent nombre d’entre vous : que vaut une Benelli en termes de fiabilité ?

Un lionceau qui a les crocs
Ce silencieux offre une mélodie des plus agréables

Pour les avoir rencontrés lors d’une présentation presse internationale, nous savons que les responsables techniques italiens ont entière confiance en leurs associés chinois. Rappelons que chaque moteur subit un test de 50.000km avant d’être développé et que Quianjiang produit plus de 1.200.000 deux-roues par an avec l’aide de 14.000 employés. Ce sont des chiffres qui génèrent une confiance étayée du reste par les témoignages des revendeurs et du responsable technique de l’importateur, lequel a toute notre confiance depuis belle lurette.

Un lionceau qui a les crocs
C’est la version grise que nous trouvons la plus réussie

Un bel objet

De fait, les Benelli évoluent au gré de nos essais et ce Leoncino Trail s’y prend à merveille pour flatter l’œil et mettre en exergue ses atours tout en faisant oublier ses choix les moins heureux. En l’occurrence, il subsiste quelques durits trop visibles (surtout sur le flanc droit) et l’un ou l’autre élément trop exposé dans le cadre d’une utilisation hors bitume, en dépit de photos de presse qui insistent sur les aptitudes « off-road » de la machine. Les pisse-vinaigre montreront sans doute du doigt les commodos vieillots et les rétroviseurs « plastoc », mais nous n’y voyons pas malice parce que ce lionceau ne manque pas d’allure ainsi campé sur ses splendides jantes rayonnées.

Un lionceau qui a les crocs

Globalement, cette version Trail diffère peu du Leoncino standard ; la différence la plus marquante tenant aux jantes, l’avant passant de 17 à 19 pouces. Au total, c’est toute la moto qui remonte de 4cm tant au niveau de la selle qu’en matière de garde au sol. Ceci dit, les débattements restent limités, ce qui ne manquera pas d’assagir vos velléités aventurières dans les sentiers et autres sous-bois. Le lionceau se frottera avec bonheur aux chemins roulants, ne lui demandez pas de courir le Dakar. Qui s’en étonnera d’ailleurs ? Car cette belle ambassadrice du courant néo-rétro aime aimanter l’attention urbaine avec ses feux à LED (soulignons la puissance lumineuse des clignotants, très utiles dans les bouchons), sa sellerie classieuse et son échappement à la mélodie certes métallique mais très agréable, ce qui est sans conteste une marque de fabrique chez Benelli.

Un lionceau qui a les crocs
La puissance lumineuse des clignotants est un avantage dans les bouchons

  

Un lionceau qui a les crocs
Une sellerie chic mais moins confortable qu’escompté

Du confort et du… fort con

Si la sellerie avenante semble accueillante, elle l’est en réalité moins que prévu parce que son rembourrage soutient imparfaitement. Il faut dire en outre qu’elle n’est pas servie par les suspensions qui sont dans l’ensemble fort fermes et peu freinées en hydraulique de détente.

Un lionceau qui a les crocs
Très pratique: la molette de précontrainte déportée

Si vous y ajoutez des pose-pieds un peu en avant et un large guidon cintré qui repousse légèrement le buste en arrière, vous obtenez une position hybride qui semble hésiter entre le trail, le roadster et le scrambler. Cela reste assez naturel et on s’en plaint peu tant que le revêtement reste lisse, ce qui, comme chacun sait est devenu presque utopique dans nos contrées. Cet inconfort relatif est finalement le grief essentiel que nous formulerons à l’adresse du Leoncino Trail qui, par ailleurs répond fort bien à son cahier des charges.

Un lionceau qui a les crocs

En effet, dès qu’on roule, on retrouve le caractère réjouissant de son petit bicylindre. Celui-là ne crache que 47cv, mais ces canassons n’ont rien d’asthénique puisque nous avons dépassé 170km/h compteur au guidon avec, précisons-le, un pilote de grande taille jouant les aérofreins. Ce moteur est une réussite non parce qu’il présente un fort caractère mais parce qu’il affiche une forte efficacité : il est souple et pousse sur tous les (longs) rapports avec une vigueur égale et sans jamais un creux ou une période d’essoufflement. Disponibilité, élasticité et efficience sont ses mots d’ordre. Et, même en le cravachant copieusement pour en tirer le dernier carat, le moulbif a le bon goût de rester sobre puisque nous n’avons jamais atteint les 6L/100km durant notre essai.

Un lionceau qui a les crocs
Ils ne sont que 47, mais les canassons Benelli sont vaillants!

Avec sa grande roue avant, le Leoncino Trail dispose en plus d’une belle maniabilité et, comme il s’appuie sur un châssis sain, évident et assez rigide, les qualités routières du Trail sont très amplement suffisantes pour se faire plaisir dans la plupart des contextes. Comme nous l’avons évoqué plus haut, il n’y aura que des chemins défoncés –gare aux ornières !- et les pires revêtements routiers qui vous feront rendre la main. Pour le reste, le lionceau baroudeur saura s’y prendre pour vous donner le sourire.

Un lionceau qui a les crocs

Mais encore ?

En ville, les efficaces rétroviseurs requerront votre attention parce qu’ils arrivent juste à la hauteur de ceux des camionnettes et autres SUV tandis que le large guidon, lui, est toujours prêt à cogner ceux des voitures. A croire que les Ritals l’ont fait exprès ! Mais à cela près, on apprécie la luminosité des LED qui vous fait bien voir des autres usagers, le tableau de bord plutôt complet ; il lui manque juste le décompte kilométrique de la réserve d’essence pour être exhaustif, dirions-nous. Petit détail en passant, il faut une grande main pour aller chercher le levier d’embrayage non réglable.

Un lionceau qui a les crocs

Ceci dit, les transmissions font très honnêtement leur travail ; on reprochera juste à la boîte de ne pas toujours retrouver facilement le point mort, que ce soit en montant de la première ou en descendant du deuxième rapport. Nul ne s’étonnera de ne pas profiter ici d’une quelconque protection et le large guidon vous fait profiter à plein de la pression du vent et c’est naturellement inhérent à ce genre de motos.

Un lionceau qui a les crocs

Pas d’étriers radiaux sur le Leoncino Trail, mais des doubles pistons axiaux qui s’acquittent de leur tâche sans violence mais avec conviction et endurance. L’idéal pour tout un chacun, en somme. L’ABS, au demeurant peu intrusif, peut se déconnecter au guidon lorsque vous quitterez les sentiers battus. En outre, et contrairement à certaines productions japonaises d’entrée de gamme, la Benelli vous est livrée chaussée des excellents Metzeler Tourance qui assurent une forte adhérence et une très belle motricité dans tous les cas de figures, même en arsouillant sur routes mouillées. Bien vu !

Un lionceau qui a les crocs

Alors pour 6.000€, et avec une gueule pareille, cette Benelli s’avère un must pour tous ceux en qui la fibre vintage palpite. Même si, en ce qui nous concerne, on a un faible pour la TRK X, nettement plus polyvalente.

Un lionceau qui a les crocs
Un lionceau qui a les crocs
Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,372FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité