Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Rewaco, kesako?

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne
Le stock des pièces

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagneJusqu’en 2009, la société de Lindlar (aux abords de Cologne) proposait ses propres trikes. Ces véhicules motorisés par un 1600cc Ford offrent au choix deux ou trois places, un ou plusieurs coffres et trois puissances : 115 cv, 140 cv et 185 cv. Vendant environ 500 unités par an, ils ont décidé d’élargir leur choix en développant des  » conversions de motos « . Il ne s’agit donc plus d’une création complète de Rewaco mais bien d’une modification d’une moto, et les Intruders de Suzuki s’y prêtent particulièrement bien tant pour le look que pour l’aspect technique.Au passage, Rewaco possède également dans son catalogue un trike sur base de Triumph Rocket et les remorques Excalibur : complètement fermées et profilées pour embarquer votre moto, votre kart, quads ou autre en les protégeant des intempéries et des regards.En visitant les installations de Rewaco en Allemagne vous ne verrez qu’un show-room, un grand stock de pièces et un atelier de montage . une partie de la production est délocalisée en Pologne. Ils reçoivent ainsi les trains arrière prémontés pour les assembler. Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

 

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagneUne Suzuki en pleine modification

 

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagnePrésentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

On trouve aussi des engins plus originaux

Ainsi qu’un prototype sport de 240 CV, prévu pour le drag avec un 0 – 100 km/h en 4,1 secondes

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Place au test.
Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

 

Matez les silencieux et les jantes!Après la présentation de la société et de ses activités, 3 trikes nous attendaient ainsi qu’une voiture et son photographe, la grande classe !

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagneNous sommes donc partis sur les magnifiques routes autour de Lindlar non sans avoir eu les recommandations d’usage : on freine surtout au pied (l’avant ne sert qu’en complément), on retire le frein à main et il suffit de tourner le guidon pour tourner (ça c’est la théorie). Le patron de Rewaco donne les dernières instructions.

 

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagneEchangeant les machines sur un même tracé, on a pu comparer les 3 modèles. Si selon les responsables de Rewaco un automobiliste n’ayant jamais roulé à moto trouve rapidement ses marques, un motard pourrait avoir plus de difficulté avec l’habitude du frein avant et surtout l’approche des virages : le trike ne penche pas, même si vous essayez et si vous insistez, décoller une roue arrière s’avère risqué.

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Le 1800ccIl est le plus imposant et le plus stable. En soi, le poids (506 kg à vide quand même) n’est pas vraiment un souci sauf qu’il faut en tenir compte à l’approche des virages ou en démarrage en côte. Malgré sa cylindrée, la puissance de 105 cv (à 5200 trs/min) suffit juste à la balade et ne pensez pas à rouler sport avec celui-ci, il n’est d’ailleurs pas fait pour ça. Pour se promener par contre, c’est l’idéal : le confort est bien là, le couple de 155 Nm à 3500 tours évite de devoir jouer du sélecteur et votre passagère est installée à son aise à l’arrière contre le gros top case et entre les accoudoirs. Rajoutez un pare-brise et vous êtes prêt pour de longues sorties.

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagnePrésentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagneLe 800ccIl est l’entrée de gamme des trikes Suzuki Rewaco, un peu plus maniable et joueur que le gros 1800, moins cher aussi. Si le moteur ne fait pas la moitié de l’autre, ils gardent tous deux une orientation tourisme. Forcément diront certains, 53 cv pour tirer les 380 kg (à vide) c’est un peu juste et il faudra plus souvent changer de vitesse.En fait, leurs comportements sont assez similaires.

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Le 1500ccPrésentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagneAh là, c’est une autre histoire surtout avec ce kit sport. Il est clairement le bad boy de la famille !Son look le rend bestial et que dire de la sonorité des deux silencieux sortants dans la coque de part et d’autre du coffre si ce n’est qu’elle est rageuse. On se demande d’ailleurs comment ça peut être homologué et évidemment en bon journaliste, on en a usé et abusé, encouragé parfois même par des automobilistes du coin. Tout ici est différent !La position est plus basculée sur l’avant, plus en appui sur le guidon pour mieux charger la roue avant dans les virages. Le 1500 est bien plus joueur aussi et le moteur suit le rythme : les 80 cv sont cette fois à la hauteur des 460 kg (à vide).Prudence toutefois, vous risquez vite d’oublier que c’est un trike et qu’il faut jouer des bras pour tourner surtout si vous roulez vite. Pour nous motards, il est sans doute celui qui se rapproche le plus d’une moto.Une chance pour objectif-moto, nous avions justement celui-ci entre les mains pour la séance libre après les photos. Ne connaissant rien à la région, le chauffeur et le photographe m’ont servi de guide en passant par tous les petits virolos du coin, un vrai plaisir avec ce 1500 et toujours la même question : lever une roue arrière dans un virage, c’est possible ?Les deux roues étant sur un même axe avec une seule suspension pour les deux il vaut mieux éviter de tenter ce genre d’acrobaties. Chose plus étrange qui n’avait pas frappé notre attention avec les deux autres, si vous rentrez fort dans un virage, le train avant faisait pas mal de bruit . la fourche avant d’origine (sur les 3 modèles mais modifiées pour l’angle) n’apprécie pas le traitement.

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagnePrésentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

A découvrir
Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en AllemagneEn Allemagne, la location des Rewaco est possible, peut être le sera-t-elle aussi en Belgique à moins d’aller en chercher un à Lindlar. La location vous permet de prendre contact avec le trike avant de peut-être sauter le pas.Après forcément, ce ne sont plus vraiment des motos, c’est lourd, ça prend plus de place (oubliez le slalom), ça consomme un bon litre de plus que la version deux roues et le prix est lui aussi bien différent. Mais comme on dit chez Rewaco, leurs clients sont souvent des hommes déjà bien installés dans leur vie et aisés souhaitant voyager autrement, la plupart du temps en couple. Il y a bien s&ucirc.r des motards aussi mais très rarement des jeunes permis.Peut-être que le 1500 pourrait diversifier la clientèle.Merci à Rewaco pour l’accueil chaleureux et à Suzuki pour l’invitation. Les prix des trikes Suzuki – Rewaco :CT800S Reverse: 21.570 &euro.CT1500S Reverse: 24.870 &euro.CT1800S Reverse: 29.570 &euro.Vous voulez en savoir plus, renseignez vous chez vos dealers Suzuki.Peut être ferons-nous un essai plus longue durée si un des trikes est disponible.

Présentation du Suzuki CT1500S chez Rewaco en Allemagne

Les deux acteurs :rewaco Spezialfahrzeuge GmbH Schlosserstrasse 24 D-51789 Lindlar / Allemagnewww.rewaco.comet

SuzukiSuzuki Belgium SA Satenrozen 8 2550 Kontich 00 32 (0)3 450.04.11 www.suzuki2wheels.be
« 

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Un petit salon chez BMW Belgique

Plus besoin de le dire, pas de salon à Bruxelles mais la plupart des marques vous invitent chez les concessionnaires pour voir...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité