Parcours d’un nouveau motard: Le permis moto – Belgique (Partie 2 – Vidéo)

 

Aux dernières nouvelles, je m’étais essayé à la moto via un stage d’initiation de la Belgian Driving School. (Relire l’article).

Sortant de là avec la banane, je n’avais d’autre choix et surtout d’autresenvie que de poursuivre ma formation et de passer ainsi le permis moto.

Qui dit permis moto dit cours de maîtrise obligatoire, passage du plateau et de l’examen sur route.
Cauchemar pour certain, simple formalité pour d’autres, on ne peut y échapper, mais encore faut-il savoir par quoi commencer.

En 2013, le législateur à une nouvelle fois adapté les règles à respecter pour décrocher ce fameux sésame. Suivant votre âge, la cylindrée visée, et la solution choisie, les règles ne sont pas les mêmes pour tous.

Un schéma étant plus parlant qu’un long discours, voici les différents cas de figures possibles tirés de la brochure de notre partenaire, la moto-école Starter :

(A noter : Les chiffres 1 et 2 cerclés représentent, suivant les cas, deux parcours possibles afin d’obtenir le permis en question)

Le Permis Cyclo AM (15 ans et 9 mois)

Parcours d’un nouveau motard: Le permis moto – Belgique (Partie 2 – Vidéo)

Le Permis moto A1 (17 ans et 9 mois)

Parcours d’un nouveau motard: Le permis moto – Belgique (Partie 2 – Vidéo)

Le Permis moto A2 (19 ans et 9 mois)

Parcours d’un nouveau motard: Le permis moto – Belgique (Partie 2 – Vidéo)

Le Permis moto A (23 ans et 9 mois)

Parcours d’un nouveau motard: Le permis moto – Belgique (Partie 2 – Vidéo)

 

Comme on peut le constater, toutes les cylindrées ne sont pas accessibles dès le plus jeune âge.

L’examen théorique :

Ah que de souvenirs !
Pour ceux qui, comme moi, ont passé leurs permis voiture il y a une quinzaine d’années…vous ne serez pas dépaysé. Mais si ! Souvenez-vous ces vieux pc avec de gros écrans, alignés les uns à côté des autres, séparés par de simples petites parois de bois vous permettant de voir tout le désarroi du gars à côté de vous qui se rend compte qu’il aurait peut-être du relire une fois de plus le manuel…Et bien ce sont toujours les mêmes !
Quand je dis les mêmes, ce sont réellement toujours ceux-là ! 🙂 Vous profiterez donc de cette journée pour faire dans un même temps votre examen et la visite du musée de l’informatique du 20e siècle…

Assis derrière votre écran et ce petit moment de nostalgie passé, vous serez prêt à démarrer le quizz.
Au final, rien de bien compliqué si vous avez bien étudié les questions présentes dans votre manuel acheté en librairie ou fourni par votre moto-école suivant les cas.

50 questions à choix multiple. 4 réponses à chaque fois, 15 secondes pour répondre après la fin de la lecture de l’intitulé…rien de bien compliqué au final. Attention tout de même à bien étudier les questions plus spécifiques à la moto…car même si elles ne représentent que 5 ou 10 questions sur les 50 posées, vous n’y couperez pas !

Ah dernier avertissement…Soyez prêt psychologiquement à voir réapparaitre en photo, sur nos routes, des vieux Ford Escort, des 2Cv ou des Citroen Ds premières du nom et cela à la pelle ….

Une petite astuce également pour ne pas être déconcerté si cela vous arrive.
Sur les photos qui vous seront présentées, les personnes avec leurs longs manteaux de cuir noir et des képis « old school » ne sont ni des villages people, ni Néo tout droit sorti de Matrix mais bien des forces de l’ordre en habit d’époque vous donnant des injonctions…

Et oui…à l’air du tout numérique et des appareils photo dans chaque périphérique, il semblerait néanmoins là encore que le temps ait été figé, dans ces salles d’examen, aux années 1980 …

Quel score pour réussir ?
L’examen pour les catégories A1, A2, A et B comporte 50 questions. Pour réussir, vous devez obtenir un minimum de 41 points sur 50. Si vous avez échoué à l’examen théorique, vous ne pouvez pas vous représenter le même jour à un nouvel examen. Mais le lendemain, le surlendemain et ainsi de suite si vraiment vous y tenez !…
Où se présenter :

Toutes les informations utiles sur les centres agréés se trouvent ici : http://www.goca.be/fr/p/centres-d%27examens

Le permis théorique en poche…et après ?

L’heure de l’amusement est arrivée. Oui je dis bien amusement car n’est-ce pas en s’amusant que l’on apprend ? Dans le cas de la moto c’est encore plus vrai.

Et pour que l’on puisse prendre encore plus de plaisir, le permis plateau a été inventé…et avec lui sa série d’exercices que vous ne pourrez rater le jour fatidique de l’examen !
Suivant le permis visé et votre âge, vous voilà partis pour  9 ou 12 heures minimum d’exercices intensifs sur la piste et sur route.

La piste d’entrainement et la moto

Cette dernière, suivant les infrastructures de la moto-école choisie, se rapprochera au maximum de celle que vous aurez le jour de l’examen. Piste d’examen que vous ne pourrez bien entendu pas pratiquer en dehors du jour fatidique…Ben oui sinon ça serait trop simple !
Donc le choix d’une bonne moto-école ayant un terrain adapté peut s’avérer judicieux pour vous permettre de prendre au mieux vos marques.

Avant de vous détailler les exercices que vous serez dans l’obligation de réussir, sachez que ceux-ci seront à réaliser avec la moto de la moto-école, et ce uniquement avec cette dernière.
En effet, il peut s’avérer assez frustrant pour un apprenti motard maitrisant déjà sa bécane sur terrain privé de devoir passer à un autre modèle pour l’examen, mais les règles sont les mêmes pour tout le monde rassurez-vous. Là encore, le choix des motos utilisées par la moto-école pourrait donc être un élément déterminant dans votre choix de l’organisme d’apprentissage.

Il est d’ailleurs à noter que cette règle assez bizarre, avouons-le, faisait quelque peu débat auprès des élèves rencontrés sur le terrain d’examen. Obliger les élèves à passer par une moto-école pour apprendre les bases, les bonnes bases, de la conduite d’un deux roues et tout à fait normal et judicieux. Apprendre avec la moto de la moto-école pourquoi pas…Pourquoi vouloir (éventuellement) tomber avec sa propre moto me direz-vous ! (et c’est là que je sens les responsables des moto-écoles bondir à la lecture de ces dernières lignes :-)…)
Mais pourquoi empêcher un candidat à passer l’examen avec sa moto, s’il le souhaite, pour autant que cette dernière soit en ordre techniquement et corresponde à la classe du permis visé ? Après tout n’est-ce pas cette moto qu’il va devoir maitriser une fois sur la route !?
Le règlement étant ainsi fait, j’ai dû également m’y plier malgré une belle Yamaha Mt07 qui n’attendait qu’une chose, c’était de sortir du garage (Oui une Mt07 !…On y reviendra dans le prochain billet patience 🙂  (Relire en attendant l’essai de Diabolosyl !)).

 

Pour en revenir aux cours. Qu’y apprendrez-vous ?
Et bien tout ce qu’un bon motard doit connaitre, mais surtout et avant tout vous vous entrainerez à réaliser le parcours à effectuer le jour de l’examen pratique.

Ce dernier ayant évolué par rapport à 2013, une vidéo s’imposait !
Cadrages externes, vues embarquées, plan du terrain…on a sorti du lourd, du très lourd pour vous 🙂
(Filmé sur le terrain de la Belgian Driving School entre deux averses, vous m’y découvrirez, apprenti motard que je suis, en train de réaliser le parcours complet pour l’examen à bord de la toute nouvelle Mt07 de Yamaha.)

Un problème sur tablette ou mobile pour visualiser cette vidéo ? Cliquez ici  (vidéo sans son)
Vous l’aurez compris, l’examen théorique n’est pas spécialement compliqué, mais peut s’avérer néanmoins difficile à obtenir pour plusieurs raisons.
Premier facteur et non des moindres, le stress ! Ce stress, que vous y soyez sujet facilement ou pas sera présent. Sachez l’utiliser comme un élément positif, ou tout du moins sachez le mettre de côté dès votre parcours entamé.
Rater votre passage ne doit pas être vu comme un échec cuisant. Emmagasinez au contraire un maximum d’informations pour votre prochain essai !
Le second facteur est la concentration. Vous aurez eu beau réussir 10 fois de suite le parcours au terrain d’entrainement, une fois arrivé sur le terrain d’examen, vous devrez être en mesure de prendre rapidement vos points de repère sans vous laisser distraire par tous les facteurs environnants sous peine de rater. (Foule de personnes qui scrute vos moindres gestes sur la moto, l’examinateur sur le côté de la piste,  etc…).

 

Examen raté ?
Restez zen ! Deux heures de cours en moto-école obligatoires et vous pouvez retenter votre chance !

Examen réussi ?
Félicitation ! Deux solutions s’offrent à vous. Enchainer les quelques heures de moto-école nécessaires suivant le permis pour passer immédiatement après votre permis.
Ou  alors passer en filière libre, c’est-à-dire rouler avec un permis provisoire durant plusieurs mois pour « apprendre la moto », et passer le permis par vos propres moyens endéans un délai d’un an maximum à dater de l’obtention de votre permis plateau.

Un dernier détail n’aura pas échappé à certains. Je n’aborde pas le cout du permis moto.
Ce dernier est assez varié suivant le type de permis, l’organisme contacté et les formules choisies.
Je laisse donc le soin à chacun d’entre vous de prendre les renseignements nécessaires 🙂

 

Le permis…c’est aussi « simple » que cela au final 🙂
Et pour ceux que cela intéresse, j’ai réussi ce dernier et suis des vôtres maintenant !

Alors bonne chance à tous les prochains et qui sait, au plaisir de se croiser sur la route ! V

 

Quelques photos de ce shooting sur le terrain:

 

 

Liens Partenaires :

Plus d’information sur les journées organisées par la Belgium Driving School
Le site de la moto-école Barra et ces différents centres (Moto-école Starter)
Nos autres partenaires: Dieteren Sport/ Yamaha, Motoblouz, Drift/Adren

 

Liens utiles

Infos officielles sur examen permis de conduire: http://www.goca.be/fr/

 

 

 

Geoffroyhttp://www.creatix.be
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,416FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Au bonheur des navetteurs 3

Nous avons déjà proposé des itinéraires alternatifs aux navetteurs partant de Charleroi, Mons et Namur; voyons cette fois comment retrouver un certain...
Publicité