Pantalon Rokkertech Raw Straight

 

Pour accompagner la veste Black Jakket, nous avions aussi reçu un jeans, le Rokkertech Raw Straight.

Si jusque là vous pouviez au premier coup d’œil distinguer un jeans classique d’un jeans moto, avec le Rokker Company, ça risque d’être plus compliqué. Ici rien ne le démarque, des poches traditionnelles, une fermeture à l’avant, un bouton, des passants de ceinture… un jeans quoi !

Pantalon Rokkertech Raw Straight

Le look et le touché aussi et c’est bien normal puisque ce Rokkertech est un vrai Denim 14 oz (ça c’est pour le poids du tissu) mais il est aussi renforcé avec des fibres Dyneema (fibres UHMWPE). Celles-ci sont résistantes à l’abrasion mais aussi à la traction et à différents produits sans pour autant augmenter le poids.

Rokkertech a le souci du détail puisque aucun rivet n’est utilisé afin de ne pas griffer la moto. Ils ajoutent aussi des protections aux genoux et des poches aux hanches. Pour les genoux, ce sont à nouveau des D3O qui seront utilisées pour leur souplesse et leur pouvoir d’absorption. Ceux-ci sont livrés d’origine mais pas pour les hanches, un drôle de choix je trouve.

Pantalon Rokkertech Raw Straight

 

D’autant plus qu’il est livré dans une jolie boîte, glissé dans un sac et accompagné d’un t-shirt. Même si ce dernier est sympa, on aurait bien aimé avoir les protections de hanches, surtout au prix du jeans.

 

Pantalon Rokkertech Raw Straight

Par contre, ce qui n’a pas de prix, c’est le confort qu’il propose. Diantre, on dirait un jean normal, tant sur la moto qu’à côté de celle-ci.

Pas de protection thermique, en hiver, ça devient vite critique mais pour le reste, c’est très agréable, ni trop chaud ni trop rigide, le Rokkertech est un jeans, un vrai.

 

Des matériaux de qualité, un confort au rendez-vous, un look d’un jeans classique… tout ça, c’est comme la Black Jakket, ça se paye.

Affiché à 399 euros, on ne peut pas dire que le Rokkertech Raw  soit bon marché si on le compare avec d’autres mais dans les jeans, il faut aussi tout comparer. On ne paye pas ici que le côté fashion mais aussi le développement et les matériaux high-tech utilisés. Mais oui, je vous le concède, ça reste cher !

 

 

Pantalon Rokkertech Raw Straight
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,446FansLike
197FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

CF MOTO : La Chine débarque.

Pour le motard belge, la Chine ne constitue pas, au contraire du Japon, des Etats-Unis, de l’Italie ou de la Grande-Bretagne, un centre d’intérêt particulier. Excepté quelques marques pratiquement inconnues commercialisées par une poignée de dealers multimarques et présentées dans les coins reculés du salon, les motos chinoises sont rares, voire inexistantes sur nos routes. Cela pourrait bien changer avec l’arrivée des CFMOTO et autre VOGE.
Publicité