Le Tourist Trophy de l’Île de Man, pourquoi une telle fascination ?

Du 26 mai au 8 juin prochain, sur la petite Île de Man, située au centre exact du Royaume-Uni, à égale distance des côtes de l’Angleterre, du Pays de Galles, de l’Écosse et de l’Irlande du Nord, le Tourist Trophy reprendra ses droits pour 2 semaines de course de motos à une vitesse folle dans les petites rues des villages et des campagnes de l’île. Créé en 1907, le Tourist Trophy n’a cessé, année après année, de gagner en popularité, aussi bien auprès des motards professionnels que du public, et il est depuis longtemps une date incontournable pour tous les motards sur route. Si gagner est évidemment un exploit retentissant, rien que participer au Tourist Trophy et le terminer est déjà une reconnaissance en soi.

Disputée à une vitesse moyenne tournant autour des 200 kilomètres à l’heure, il existe peu de courses aussi rapides que le Tourist Trophy, en tout cas pas dans un environnement aussi compliqué, puisque le tracé de la course de 60 kilomètres de long compte pas moins de 264 virages, comme autant de pièges.

Si le Tourist Trophy est aujourd’hui une course légendaire, il le doit à celui qui est considéré comme la seconde plus grande icône de la moto de tous les temps, derrière Valentino Rossi, il s’agit bien sûr de Joey Dunlop. Avec 26 victoires au total, il est le plus grand vainqueur de la compétition, devant les 23 titres de John McGuinness. Il a surtout réalisé 3 triplés, c’est-à-dire vainqueur de 3 courses différentes lors d’une même édition d’un Tourist Trophy, en 1985, 1988 et en 2000, 1 mois seulement avant sa disparition lors d’un terrible accident en Estonie. Depuis lors, la coupe a été baptisée la Joey Dunlop Cup, et une statue du pilote a été érigée, avec sa Honda, au bord du parcours. Aujourd’hui, c’est son neveu, Michael Dunlop qui a pris la relève de son oncle en remportant plusieurs courses lors des 2 dernières éditions.

Le Tourist Trophy est un évènement qui attire un public de connaisseurs, mais aussi des sponsors et mécènes fameux, et parmi eux RST, l’incontournable marque anglaise de vêtements pour motos, ou PokerStars, la plus grande compagnie de poker en ligne au monde dont la maison-mère est installée sur l’Île de Man.

Le Tourist Trophy de l’Île de Man, pourquoi une telle fascination ?

Mais si ce succès est toujours aussi important, c’est aussi parce que le Tourist Trophy est l’une des courses les plus difficiles au monde, et les plus dangereuses. L’an dernier, encore 2 pilotes perdaient la vie sur le bitume britannique. Mais, malgré de nombre de tragédies, les motards reviennent chaque année avec la même motivation, et la même boule au ventre. Cette passion, que certains pourraient qualifier de folie, est formidablement rendue et expliquée dans le documentaire sorti en 2011 et intitulé Tourist Trophy : La Course de l’Extrême. Dans celui-ci, on suit la préparation de Ian Hutchinson et Guy Martin dans leur objectif de terminer premier de cette course mythique, mais on découvre surtout un entretien avec Bridget Dobbs, dont le mari Paul Dobbs est mort lors de l’édition 2010. C’est grâce à ce documentaire, que l’on vous conseille vivement de regarder si vous ne l’avez jamais vu, que l’on comprend mieux pourquoi tous les pilotes, même ceux qui ont déjà eu un accident grave lors du Tourist Trophy, ne rêvent que d’une chose : c’est de retourner chaque année sur l’Île de Man pour braver la légende.

Geoffroyhttp://www.Objectif-moto.Com
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité