Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.

Le Scorpion Exo 910 Air en finit avec le look utilitaire du modulable.

La plupart des marques propose aujourd’hui des casques modulables et il faut rivaliser d’ingéniosité pour se démarquer. Scorpion a revu le sien et le Exo 910 Air ne manque pas d’arguments pour vous séduire.

Un look sportif et travaillé.

Tout le monde vous le dira, le design a une place importante dans le monde de la moto et il peut à lui seul guider votre choix. L’équipement ne fait pas exception, vous porteriez un casque qui vous fait ressemblez à une monstre de film Hollywoodien ? Oui, bon, il y a des exceptions mais dans l’ensemble, on soigne son look.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.
Version GT noir et argent

Deux options s’offrent aux fabricants pour vous séduire : le design soit très proche d’un intégral soit très typé modulable et une décoration originale. Il reste encore les critères de qualité et le rapport avec le prix mais ce sont déjà moins des achats coup de cœur dans ce cas.

Chez Scorpion, on a voulu plaire à tout le monde. Le coup de crayon donne un look assez sportif et dynamique alors que le mécanisme de la mentonnière reste très discret, on pourrait presque le confondre avec un intégral.

Côté graphisme, vous avez le choix entre plusieurs coloris unis ou deux moins sages comme notre GT blanc et ses lignes grises. Le S de Scorpion est lui superbement stylisé sur votre front, enfin le devant du casque bien entendu, pour le nettoyer par contre, c’est de suite moins pratique.

 

 

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.
clapet de la mentonnière

La commande pour ouvrir la mentonnière est cachée sous celle-ci, celle de l’écran solaire se place discrètement côté gauche.

On pourrait par contre se demander pourquoi le modulable n’a que trop rarement droit aux décos plus délurées, surtout que chez Scorpion, certains intégraux ne manquent pas d’originalité sur ce point. Effet de mode ou le marketing pense qu’après un certain âge on roule en modulable et on n’a plus envie de se démarquer ?

La question reste ouverte mais ici, l’honneur est sauf, cette version GT est plutôt jolie à regarder.


 

On n’oublie pas la technique

La coque est en résine thermoplastique, on devrait plutôt dire les coques puisqu’elle existe en deux tailles : de XS à M et de L à XXXL.

On trouve une aération au menton et une sur le haut du casque, les deux sont faciles à manipuler. Pour assurer une bonne circulation de l’air, des extracteurs prennent place à l’arrière. Sans être le plus ventilé, le Scorpion permet de rouler en gardant la tête au frais même quand le mercure monte.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.On note aussi un écran interne solaire, nommé Speedview, homologué UV 400 et traité antibuée. Il pourrait descendre un peu plus bas qu’on ne dirait pas non parce qu’il laisse pas mal de place pour le vent passer dessous quand on roule visière ou mentonnière ouvertes.

A allure modérée, ça peut aller mais dès les 70 -80 km/h, ça devient nettement plus délicat.

La visière est prévue pour un Pinlock Maxivision qui en effet est presque invisible une fois le casque sur la tête et l’intérieur Kwickkwick 2 est hypoallergénique, démontable et lavable. Il reste toutefois un peu rugueux et si vous aimez la barbe naissante, il risque bien de vous le faire regretter au moment de l’enlever. La boucle se clipse et le réglage est micrométrique comme sur beaucoup de casques actuels.

Le Scorpion Exo 910 Air est aussi doté du concept Airfit qui permet de gonfler les coussins latéraux et arrière pour plus de confort : moins de bruit, adaptation des mousses à votre morphologie et meilleure durée de vie de ceux. N’oubliez pas qu’au fil des ans, les mousses se tassent avec un système qui permet de les gonfler, on peut les ajuster.

La mentonnière et la visière se démontent toutes les deux facilement sans outils.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.Tout comme la première version, on peut le transformer en véritable jet en utilisant le kit en option qui remplace la mentonnière par une visière.

Il est aussi pré-équipé pour placer des écouteurs pour un kit main-libre.

 

 

A l’épreuve de la route.

Avoir une belle fiche technique, c’est bien mais ce qui nous intéresse, c’est comment il se comporte une fois sur notre tête et nous sur notre moto.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1. Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.

Pas simple à enfiler, l’Exo 910 demandera d’ouvrir la mentonnière pour être enfilé facilement. C’est souvent le cas avec un modulable et ça vous garantit un bon maintien quand on roule avec celle-ci relevée.

Pensez toutefois à bien placer le casque avant de prendre la route. Les extrémités latérales si elles sont mal positionnées viendront faire souffrir vos joues et pommettes, une sensation qui s’atténue après quelques heures de route mais il faut bien l’enfiler. On ne peut que vous conseiller de l’essayer avant de craquer pour être certain que le mariage avec votre tête ne finissent pas rapidement en divorce.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.

Une fois bien mis, quelques coups de pompes suffisent à gonfler les mousses. Si le système atténue un peu le bruit, on ne peut pas non plus parler de miracle. Côté confort, le maintien est encore meilleur mais comme il tenait déjà bien avant de gonfler. Nous reviendrons dans quelques mois vous dire si ce système évite bel et bien le tassement des mousses.

L’Exo 910 Air est homologué intégral et jet, on peut donc rouler avec la mentonnière relevée. Alors, oui, on le sait, ce n’est pas sans risque en cas de chute mais on parle ici d’homologation, après chacun reste libre. La prise au vent reste raisonnable et le casque ne tire pas vers l’arrière. Il faut quand même bien remonter la mentonnière pour qu’elle reste en position haute. Au début, on avait un peu l’impression de forcer mais après un bon mois, ça devient plus naturel.
Au-delà des 90km/h par contre, le petit écran solaire ne pourra plus contenir la pression de l’air et on en prend plein les yeux. Si la mentonnière est abaissée et la visière ouverte, là on peut rouler plus vite si on manque d’air.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.

L’insonorisation est un point délicat chez les modulables parce qu’en plus des ventilations qui amènent déjà du bruit, le système de la mentonnière ajoute des perturbations supplémentaires. C’est pour ça, qu’ils sont souvent plus bruyants.

En ajoutant la protection au menton (livrée dans la boîte), le niveau sonore en intégral reste toute à fait acceptable. Comparé au Bell Revolver Evo testé en septembre 2013, le Scorpion est plus agréable au quotidien. Il ne sera sans doute pas sur la plus haute marche mais nul doute qu’un sonomètre lui donnerait un bon résultat.

Rappelons quand même que sur des longs trajets ou sur autoroute, il est préférable de se protéger les oreilles et ceci avec tous les casques. J’avoue que je ne m’y suis pas encore mis et que parfois je le regrette.

Les aérations et le Pinlock garantissent eux une bonne visibilité même par temps frais et humide, la buée ne reste pas sur la visière.

A quelques détails près

Nous conclurons provisoirement sur une note positive pour ce Scorpion Exo 910 Air même si quelques détails pourraient fâcher.

L’écran solaire sautille sur certaines bosses, ce n’est pas très agréable à l’usage et parfois, il se coince. Même remonté, on l’entend parfois bouger.

Il faut trouver le coup de main pour ouvrir la mentonnière, la faute à la manipulation du petit clapet. Là aussi, il nous faut tempérer cet avis, le casque est neuf et nous n’avons pas encore l’habitude de l’utiliser. Il faudra donc aussi venir compléter cet article par la suite tout comme pour l’utilité du système de pompe bien que même si ça ne réduit qu’un peu le bruit, ça ne se refuse pas.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.A part ces petits détails, proposé à 249,90 € dans cette version GT ou 229,90 € en uni, le Scorpion Exo 910 Air affiche un bon rapport qualité/prix, confortable, bien fini et au look sympa. On l’a déjà testé sur court et long trajet sans avoir à le regretter ni de sérieux acouphènes une fois la balade finie (ce n’est pas le cas avec tous les casques)

Il a aussi eu droit à un vrai déluge en ce début juillet, le pinlock s’est montré impérial, nous n’avons pas eu besoin d’ouvrir la visière pour évacuer de la buée mais il faut toutefois penser à fermer les entrées d’air supérieures pour ne pas laisser l’eau y entrer (normal en même temps)

On pourrait juste demander à Scorpion, à quand des décos plus osées ?

Très bientôt, une première vidéo présentant le casque.

Le Scorpion Exo 910 Air en essai longue durée, partie 1.

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

  1. Pour avoir eu l’occasion de tester celui d’un ami, avant d’acheter le mien dans quelques jours, je suis convaincu ! Maintenant j’espère ne pas avoir le même problème que vous avec l’écran solaire… croisons les doigts !

  2. Bonjour,
    Pour ma part Je suis extrêmement déçu par ce casque, je l’ai attendu et acheté en début avril. Apres 3 mois d’utilisations journalières, l’eau s’est infiltrée à travers le joint: le joint a cassé sur le haut de casque. Pris en charge SAV, remplacement à neuf, j’étais très content, nouveau casque et la le drame. 1 mois d’utilisation, retour de Paris sur autoroute, grosse averse, je me suis pris toute la flotte dans la tête. Je me suis dit que c’était pas possible j’ai du mal le verrouiller. Et voilà 1mm entre la visiere et le joint, impossible à remettre en place (2 magasins ont essayé) et le joint du haut à gauche et cassé.
    Le casque a reçu un soin exemplaire et le joint avait reçu du silicone spécial.
    Sur 2 casques, problème similaire.
    Je déconseille fortement ce casque

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité