Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Le look
Bell Revolver Evo : une exclu made in USANe le cachons pas, le design du Revolver Evo nous a directement fait craquer en visionnant la gamme de Bell USA, gamme différente de celle disponible en Europe. Non seulement la forme du modulable a quelque chose de différent comparée à  d’autres parfois trop consensuelles pour ne pas dire banales mais en plus, dans ce coloris, le Revolver Evo a tout pour se faire remarquer.

 

 

 

La mentonnière descend très bas, les ventilations avant sont bien intégrées dans la coque et les extracteurs arrières forment un petit spoiler. La partie mobile est tellement bien dissimulée qu’on pourrait presque croire que c’est un intégral.Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Une seule fixation en métal sur le côté pour articuler la partie mobile, celle de la visière est invisible.Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Forcément, vous avez droit à  la vidéo

Bien équipé pour plus de confort
Bell Revolver Evo : une exclu made in USA Certes, il pèse 1750 grammes, ce qui le place au poids d’un Shark Evoline 3 mais plus lourd que d’autres modulables comme le Shoei Neotec, le Roof Boxer V8, l’HJC R-Pha Max et bien entendu le Lazer Monaco avec ses 1450 gr (casque que nous avions testé en juillet 2012)

 

 

Sa coque en polycarbonate ne lui permet pas de faire mieux mais il est aussi très complet : écran solaire intégré, fermeture double D avec un embout de lanière aimanté pour le tenir en place (un système très pratique), un intérieur amovible et lavable et un système de ventilation efficace.

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Le Revolver Evo est facile à  enfiler et on s’y sent bien, pas de pression désagréable à  signaler et on peut utiliser des lunettes (à  placer avec la mentonnière ouverte, c’est plus facile). A l’arrêt, les ventilations et le traitement anti buée font merveille, sans pin-lock, même par temps froid il a été très rare que nous ayons de la buée coincé à  un feu rouge. En plus, la vision est impeccable, rien ne gêne votre vue, ni sur les côtés, ni en bas ou en haut, l’écran est assez grand et sa qualité est exemplaire, la netteté est au rendez-vous. Une fois ouvert, on voit quand même la bavette sur le haut mais ce n’est pas trop gênant.Bell Revolver Evo : une exclu made in USAL’ouverture est facile d’une seule main et on peut rouler sans trop subir la pression du vent ce qui n’est pas toujours le cas avec un modulable quand on est en configuration jet. (mis à  part ceux dont la mentonnière passe à  l’arrière du casque)

La fermeture par contre demande d’attraper le coup de main : rabattre sans plus la mentonnière pose problème car le cache qui vient sous le menton cogne dans celui-ci. La seule solution est de fermer en maintenant ce cache plus éloigné et alors à§a passe sans problème. Après un moment à  l’utiliser, elle ne viendra plus vous gêner.Les ventilations sont elles facilement réglables avec des gants.

 

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA Bell Revolver Evo : une exclu made in USABell Revolver Evo : une exclu made in USA

Aérodynamique mais pas insonorisé.
Bell Revolver Evo : une exclu made in USASi le Revolver Evo a subit des tests en soufflerie pour sa conception, on veut bien le croire. Il est en effet très stable une fois la mentonnière fermée et même à  grande vitesse (pas celle limitée chez nous), il ne bouge pas même si on tourne légèrement la tête. A vrai dire, même ouvert, il passe le test à  une allure modérée bien entendu.

 

 

 

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Là  ou ça se gâte, c’est du côté insonorisation  : quasiment inexistante. Si en ville, ça passe encore, une fois sur les grands axes, ça en devient limite insupportable. C’est vraiment dommage pour un casque qui jusque là  se montrait plutôt sympathique. Peut être sommes nous plus exigeants ou plus douillets que les Américains : certains utilisateurs le trouvant dans la moyenne. En tout cas, nous, nous conseillons les protections d’oreilles si vous souhaitez en acquérir un, surtout si vous comptez faire des longs trajets avec.Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Une gamme plutôt vaste.
Pour un premier essai, il nous fallait bien choisir : la gamme Bell USA propose une gamme assez étendue (tout comme celle pour l’Europe) avec pas moins de 5 jets dont certains au look et au design surprenant comme les Drifters ou le Custom 500 avec des décos pour le moins originales, ce qui nous fait penser un peu au Lazer Mambo actuellement en test.

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

On trouve aussi quelques intégraux milieu de gamme mais aussi du haut de gamme avec en vedette le Star Carbon, en fibre du même nom pesant 1500 grammes et doté de tout le savoir faire de Bell.

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Bell Revolver Evo : une exclu made in USAEntre tout ça, Bell présente aussi un nouveau genre de casque, le Rogue qui a déjà un beau succès par là bas : un jet avec une mentonnière très large qui lui donne un look plutôt étrange, un concurrent direct du Shark Raw. On l’avoue, l’essai nous bottait bien aussi mais on a pensé que ce modulable était plus intéressant pour nos lecteurs qu’un casque réservé à  certains « originaux » (ne le prenez pas mal, on en fait partie)

 

 

 

 

Presque tout bon
Bell Revolver Evo : une exclu made in USADommage pour le bruit et la difficulté à la fermeture de la mentonnière sinon ce Revolver Evo est un bon modulable, complet et confortable. Son look est plus que réussi, sa déco aussi, son aérodynamisme ne souffre d’aucun reproche et son équipement est complet. Le champ de vision est suffisamment grand et la qualité de la visière est un très bon point.

 

 

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA Bell Revolver Evo : une exclu made in USA

Vendu par là 199 $ (soit environ 150 euro.), il est tout à fait démocratique si on peut faire l’impasse sur son insonorisation. Reste à  le faire importer et là, les frais de port et de douane risquent d’alourdir la note.

Notez aussi qu’il n’est pas homologué CE mais DOT, norme réservée aux Etats-Unis. De notre côté, il nous reste plus qu’à convaincre Bell Europe de nous faire essayer un ou plusieurs de leurs casques, ceux-ci étant plus accessibles pour nous.Merci à Bell USA

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA
« 

Bell Revolver Evo : une exclu made in USA
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-nous

15,461FansLike
195FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Nouveau site web et journées d’essai chez CFMoto

À partir du mois de mars, CFMoto organise un roadshow où vous pouvez vous rendre chez votreconcessionnaire local pour un essai (gratuit)...

Permis A2 et sportive, incompatibles ? Non pas avec la Honda CBR 500R

Tu as envie de rouler à moto et ton kiff, c'est la sportive ! On te comprend, même si à l'heure actuelle,...

Nouveautés chez Gaerne, les Razor et Rocket

Deux nouveautés chez Gaerne : G.Razor chaussure sportive, légère avec les protections nécessaires pour la moto, à la...
Publicité