HONDA XLV700 TRANSALP 2010

HONDA XLV700 TRANSALP 2010
D’un peu plus près 
Dans les grandes lignes, la moto garde le même look.C’est en 2008 que le modèle avait été refondu.Le modèle que nous avons eu le plaisir d’essayer était à peine rôdé. Affichant 560 km au compteur, la moto semblait sortir de caisse. Bien qu’il s’agisse d’un trail, la mode est ici respectée. L’esthétique assez recherchée fait penser directement à une moto à vocation routière.

HONDA XLV700 TRANSALP 2010HONDA XLV700 TRANSALP 2010

HONDA XLV700 TRANSALP 2010HONDA XLV700 TRANSALP 2010

La tête de fourche est bien prolongée par le réservoir enveloppant dont les appendices latéraux descendent vers le robuste sabot moteur en résine. La sortie d’échappement avec sa protection chromée est située en hauteur du côté droit et participe également à l’esthétique de l’ensemble. Tous ces morceaux s’emboitent très bien l’un dans l’autre pour former un bel ensemble agréable à la vue. Seul le cylindre arrière du moteur en V est laissé visible par la carrosserie.

Assis aux commandes…
La position du guidon et la hauteur de selle facilitent la prise en mains et les novices s’y retrouveront. Les commodos sont aux standards de la marque, rien ne manque. Le tableau de bord nous est apparu plus que complet.  L’aiguille du compte-tours attaque la zone rouge à 8.000 tr/min, celle-ci étant graduée jusque 10.000 tr/min. Le cadran présente également un petit écran LCD où il est bien facile de lire la température de fonctionnement du moteur. La deuxième partie du tableau de bord est surmontée par tous les voyants : clignoteurs, feu de route, neutre, contact.Cette deuxième partie est composée d’un grand écran digital où nous retrouvons les principales informations sur la conduite de l’engin. La vitesse, la jauge à essence, l’heure et le compteur kilométrique, celui-ci peut-être mué en deux TRIP ainsi qu’en un décompteur de kilomètres. L’heure, quand à elle, peut se transformer en chronomètre.

Prise en main, agrément moteur
Contact.Moteur. Celui-ci ronronne et tourne comme une horloge.Assis au guidon de la moto, les mains seront bien à l’abri du vent et de la pluie derrière les protections.
HONDA XLV700 TRANSALP 2010HONDA XLV700 TRANSALP 2010HONDA XLV700 TRANSALP 2010
En mouvement, la pression du vent se fait sentir au niveau des épaules et du casque, la bulle protégeant bien le buste.Une bulle plus haute serait la bienvenue mais pour cela, il faudra se diriger vers les options tout comme pour les poignées chauffantes bien efficaces pour les  » roule toujours  » par temps froid. Le moteur est souple, il n’est pas nécessaire de la cravacher pour qu’il fournisse du plaisir de conduite.Souvent nous tentons d’enclencher un sixième rapport absent de cette bo&icirc.te de vitesse douce et précise.En circulation normale, il est presque possible de n’utiliser que la cinquième vitesse.La souplesse du moteur peut se traduire en chiffres.En 5ème, aux vitesses respectives de 50, 90 et 120, le compte-tours indique 2000, 3900 et 5100 tr/min. En dessous de 2000 tr/min, il cogne un peu.Si vous le poussez jusqu’aux abords de la zone rouge les 44,1 kW fournis par les 680 cc du moteur vous propulseront à plus de 180 km/h. Mais là, attention à votre Permis de Conduire.Le couple maxi de 60 nm est atteint à 5500 tr/min.

Confort de conduite
L’agrément du moteur nous fait un peu oublier l’inconfort de la selle trop dure. Ou alors cela vient-il des suspensions assez sèches?En utilisant un tournevis, c’est par un petit trou sur le flanc gauche que vous pouvez régler la compression de la suspension de SOFT à HARD. Pour ce faire, il vaut mieux enlever la selle pour voir où vous mettez la lame de votre outil.  Même en réglant l’amortisseur au plus Soft, la suspension nous est toujours parue trop sèche. Ou alors, est-ce le jeune âge de notre Transalp qui est en cause ? Vraisemblablement pas. Dans ces conditions, notre test entrepris hors bitume ne s’est pas prolongé trop longtemps.

HONDA XLV700 TRANSALP 2010HONDA XLV700 TRANSALP 2010
Pourtant, avec ses airs de baroudeuse, la Transalp vous invite à l’aventure.D’ailleurs, si vous encodez dans votre GPS les coordonnées qui figurent sur les flancs du réservoir et que vous suivez l’itinéraire proposé, vous vous retrouverez sur le plus haut sommet carrossable de France au Col de la Bonette dans les Alpes. C’est peut-être dans ces conditions qu’elle se sentira la plus à l’aise. La Transalp se laisse placer dans les virages sans broncher et les doubles disques avant vous procureront suffisamment de freinage pour aborder un tel périple.Notre version d’essai était également pourvue de l’ABS qui fait partie des options.

HONDA XLV700 TRANSALP 2010 HONDA XLV700 TRANSALP 2010
A part le confort de la selle qui pourrait nous faire reculer, nous l’emmènerions partout à moins que ce ne soit elle qui nous emmène. Nous la trouvons bonne à tout faire. Espérons que la qualité de son assise s’améliore avec le rodage. Nous ne l’avons pas essayée en duo, mais avec armes et bagages, le moteur pourrait-être un rien trop juste. Cela reste à confirmer.

HONDA a pensé à  tout ou presque…
Pour ce qui est de son aspect pratique, HONDA a pensé à quelques détails pour compléter la Transalp.Sous la selle, en plus de l’habituelle trousse d’outils, vous trouverez le manuel de l’utilisateur dans une pochette fermée, un emplacement pour un cadenas en U et une fixation pour votre casque. Il reste encore un peu de place pour un pantalon de pluie léger. Sur le bras oscillant, côté gauche, nous remarquons la présence de plusieurs autocollants.En y regardant de plus près, ceux-ci nous donnent une multitude d’informations.
HONDA XLV700 TRANSALP 2010De l’avant vers l’arrière :- la pression, les dimensions et le type de pneumatique .- le réglage de tension de la chaine .- le poids que la moto peu transporter .- un témoin d’usure maximum qui signale que la chaine est à remplacer. Un peu moins pratique, la béquille centrale, très utile pour l’entretien, n’est proposée que dans la liste des options. Dans cette liste d’option, nous retrouvons également des valises qui peuvent même être habillées aux couleurs de la moto, des protections de réservoir et de carénage (pare-chute), une bulle plus haute, les poignées chauffantes, des phares antibrouillard à l’avant et l’arrière et un kit de navigation HONDA. Ce millésime 2010 de la Transalp peut vous être livré en trois combinaisons de coloris : blanc/rouge,blanc/bleu (avec les jantes Or) ou noir comme notre modèle de test.

Budget/plaisir: 7/10Au quotidien: 8/10Sport: 5/10Duo: 6/10Débutant: 7/10Big Moustache

Honda Belgium NVCustomer Care OfficerDoornveld 180-184Sphere Business park, Zoning 3B-1731 Zellikcco@honda-eu.com

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité