HJC i90, un modulable à la hauteur

Chez HJC, le top du modulable, c’est le R-PHA 90s mais on peut comprendre qu’il n’est pas à la portée de tous les budgets. HJC aussi l’a bien compris et en présentant ce i90, ils proposent un modulable abordable mais qui a plein d’atouts.

HJC i90, un modulable à la hauteur

Le i90 opte pour une coque en polycarbonate avec malgré tout 3 tailles pour coller au mieux à votre anatomie. Côté équipement, il ne fait pas non plus dans la demi-mesure avec un écran solaire filtrant 99% des UV, un écran principal qui peut être équipé d’un Pinlock fourni dans la boîte. On peut aussi le démonter facilement sans outil.
On trouve aussi une boucle micrométrique et un intérieur Supercool, anti-bactérien et bien entendu lavable. Un passage pour les lunettes est aussi prévu.

Pour l’aération du casque, on trouve une entrée à la mentonnière, une autre au sommet du casque et les extracteurs sont particulièrement bien intégrés dans la coque arrière.

Un point surprenant sur la présentation de ce casque, il est prévu pour utiliser un intercom intégré, le Smart HJC Bluetooth. C’est plutôt rare d’avoir cette possibilité sur un casque autre qu’un haut de gamme.

HJC i90, un modulable à la hauteur

La cerise sur le gâteau, en plus de l’intercom, c’est sa double homologation P/J. On peut ainsi l’utiliser en mode intégral ou en jet avec la mentonnière relevée.

Voilà pour sa présentation avant de passer à l’essai proprement dit, un design sobre et moderne bien mis en valeur avec ce coloris Nardo Grey.

Facile à ouvrir d’une seule main, la mentonnière se monte facilement et se bloque en position haute. Pareil pour la refermer, c’est fluide et sans effort, même avec des gros gants d’hiver.
La commande de l’écran solaire prend place comme sur son grand frère, sur le côté gauche du tour de cou, pratique et facile à trouver. Je trouve un peu plus difficile de le remonter à fond, un petit cran pour bien le verrouiller, ça c’est bien, mais un peu dur avec les gants hiver. Question de pratique peut-être.

HJC i90, un modulable à la hauteur

Le champ de vision est large et sans distorsion, un plus pour le confort au quotidien. L’aération remplit bien son rôle mais on vous conseille d’ajouter le Pinlock fourni sans quoi la buée est vite de la partie. Et en plein hiver, on ne va pas non plus tout ouvrir un grand sous peine de se geler aussi vite qu’un eskimo. Pour l’été, pas trop de souci à se faire, le modulable étant homologué jet, on pourra ouvrir la mentonnière et descendre le solaire qui descend suffisamment pour en profiter en ville. Au delà forcément, le vent risque vite de venir gâcher le tableau.

Un bon point pour le i90 sur l’aspect insonorisation. On n’est certes pas au niveau du R-pha 90 mais il est tout à fait à la hauteur. Il faut dire que pour ma tête, les mousses viennent bien épouser les contours de mon visage et il n’y a pas d’entrée d’air pouvant créer des turbulences. Même la coque n’offrant pas beaucoup de relief permet au casque de ne pas être trop bruyant en roulant. Seule peut-être la commande de l’écran solaire pourrait faire un peu de bruit ou c’est juste une impression. Bon, ce n’est pas le silence absolu non plus mais il s’en tire plutôt bien.

HJC i90, un modulable à la hauteur

Plutôt bien équilibré aussi, le i90 peut se porter au quotidien ou en longue balade mais il faut composer avec son poids. C’est peut-être un des points les plus ennuyants avec ses plus de 1700 grammes, le HJC n’est pas vraiment un poids plume. Ça se ressent quand on le prend en main, moins quand on le porte heureusement mais bon, autant vous le signaler. Ceci dit, on n’a pas eu à s’en plaindre en roulant.

On ne parlera pas du module intercom que nous n’avons pas pu tester mais on souligne le fait que c’est assez rare et que celui-ci, développé en collaboration avec Sena devrait être un vrai plus à un casque touring comme ce i90.

Là où HJC fait fort c’est sur son prix. Avec toutes ses qualités, le i90 pourrait faire croire à un casque plutôt haut de gamme mais avec un prix entre 200 et 230 €, le HJC i90 présente un très bon rapport qualité/prix.

HJC i90, un modulable à la hauteur
Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement
Article précédentKawasaki mon Amour!
Article suivantAu bonheur des navetteurs

Articles similaires

Commentaires

  1. Acheté depuis peu, j’ai fait environ 1000 km avec, je ne peux en dire que du bien.
    Je l’ai équipé de mon intercom (qui n’est pas celui prévu pour ce casque) je n’ai jamais aussi bien entendu mon coyote. Un gros point fort pour ce casque, tout comme le bruit, pratiquement pas même en roulant relativement vite.
    Le confort est un autre point fort, ventilation efficace.
    De plus, dans sa finition Hollen, il s’accorde très bien avec la 1250 GS HP que j’attends avec impatience et qui doit arriver sous peu.
    En conclusion, à conseiller à qui veut acheter un modulable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité