Essai des ampoules Philips MotoVision

Mieux voir et se faire voir
Essai des ampoules Philips MotoVision

Philips les présente comme une avancée significative en termes de sécurité active. Les ampoules de phares MotoVision ont été dévoilées à la presse voici trois semaines et nous sommes les premiers à vous en révéler le test !C’est au centre de recherches Philips à Aix-la-Chapelle que la presse put découvrir ces MotoVision disponibles en H4 et H7. Extérieurement, elles ressemblent à s’y méprendre à des ampoules classiques, sinon que leur verre est subtilement coloré d’orange tout en étant… bleuté. Lorsqu’on tient en main une ampoule MotoVision et qu’on y fait jouer les reflets, l’effet est saisissant. Mais, c’est bien connu, une conférence de presse est conçue pour être convaincante, et rien ne vaut un test grandeur nature. D’emblée rendez-vous est pris pour étalonner ce nouveau produit dont on peut légitimement attendre beaucoup car, si cela marche, c’est infiniment plus qu’un gadget.Be seen !C’est le slogan retenu par la division Automotive Lighting de Philips. D’après leurs concepteurs :  » La réflexion orange typique de ces phares rend la moto mieux visible dans le trafic, même en plein jour. En outre, le phare permet au motocycliste de voir plus loin de nuit. il produit 40% de lumière blanche en plus et projette un rayon qui est de 10 à 20 m plus long que celui d’un phare standard pour moto. Ces caractéristiques s’appliquent simultanément aux deux aspects de la sécurité les plus critiques pour un motocycliste: voir et être vu. MotoVision résout un problème essentiel: pour la première fois, un phare unique est capable d’offrir ces deux avantages. « Voilà pour l’exposé didactique . qu’en est-il en pratique ?Il faut d’abord signaler que les machines plus anciennes, munies de phares translucides (et non transparents comme de nos jours), ne transmettent pas aussi bien le reflet orangé généré par les ampoules MotoVision . certes il reste visible, mais c’est moins net. On sera donc moins bien vu sur une XJ900 que sur une FJR 1300. Mais qu’à cela ne tienne, car au point de vue de la visibilité qu’elles assurent, les lampes Philips nous ont (en grande partie) convaincus : d’une part, le reflet orangé distingue en effet la moto du flot des voitures et de l’autre, lorsque 2 motos viennent à votre rencontre, c’est celle qui est équipée des MotoVision qui retient le plus l’attention. On pourrait comparer l’effet de leur reflet orange à celui du reflet bleu des phares au xénon dans le domaine automobile. Ceci étant, nous ne nous disions qu’en partie conquis, car nous pensons que Philips aurait pu saturer encore plus le reflet orangé des MotoVision, qui reste tributaire de l’angle sous lequel on regarde la moto (l’orange se voit moins clairement de face).

Titre de cette page en particulier

Essai des ampoules Philips MotoVisionEssai des ampoules Philips MotoVision

Through the nightLes peformances nocturnes alléguées par Philips sont impressionnantes, une séance de roulage dans des bois sans éclairage a été très révélatrice. Précisons tout de suite que le reflet orangé qui singularise les MotoVision reste effectif la nuit . il se projette d’ailleurs nettement sur la portion de route la plus proche de la moto. Au début, c’est étrange de  » voir rouge  » en pleine nuit, mais on s’y fait très vite, d’autant que ce n’est qu’aux alentours immédiats de la moto car, plus loin, la lumière est bien blanche.Il est évidemment malaisé, sinon impossible, de vérifier les chiffres fournis par le constructeur. En tous cas, l’intensité du rayon lumineux projeté par vos phares est plus importante qu’avec des ampoules classiques, et c’est déjà une victoire. S’il fallait chiffrer ce bénéfice, nous dirions plutôt 20% que 40 . mais cela n’empêche qu’il y a bel et bien progrès. Quant à savoir si le rayon lumineux dessiné par les MotoVision est effectivement plus long, sincèrement nous n’en avons pas eu l’impression ou alors, dans des proportions limitées à 3 ou 4 mètres, sans plus. Il est vrai aussi que notre ZRX 1200 S est dotée d’origine d’un excellent éclairage.Eclairé et approuvéAu total, même si nous regrettons que le faisceau généré par les ampoules MotoVision ne soit pas plus nettement coloré (n’oublions cependant pas que le constructeur doit se conformer aux diverses législations), nous ne pouvons que nous féliciter du travail effectué par Philips. En effet, ces nouvelles ampoules aboutissent indiscutablement à améliorer la visibilité du motard dans le trafic tout en affinant sa vision de nuit. Le pas annoncé en matière de sécurité active a donc bien été franchi. Pour ce que co&ucirc.te une ampoule, nous pensons qu’il n’y a guère à hésiter.
« 

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,435FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité