BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

En 2014, BMW frappe un grand coup pour fêter ses 90 ans de branche moto. La R Nine T est présentée à la presse et au monde entier. Bam, grande claque pour beaucoup, Le look et son style sortent de la ligne des motos de la gamme actuelle du constructeur Bavarois. La mode Café Racer a produit son effet, amenant sur le marché de très belles machines dont la R Nine T fait assurément partie.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Mais que se passe t’il ? Rien de grave, juste le résultat de la triste constatation du climat motocycliste actuel : trop de radars, trop de monde, motos aseptisées bourrées d’aides de conduite. Moins de kilomètres annuels pour beaucoup d’entre nous, les enfants à conduire, les déplacements quotidiens ingérables font que notre moyenne chute mais heureusement, pas notre envie de rouler. Les Café Racer tellement appréciés demandent un investissement physique due à la position de conduite. Le visage du marché change donc, il faut créer des motos plaisir et surfer sur la déferlante vintage qui sévit sur la planète deux roues via les préparateurs indépendants. BMW l’a compris très vite et s’est montré particulièrement réactif. La R nine T fût la réponse avec à la clé de beaux scores de vente, des préparateurs actifs et une attraction inévitable des hipsters peu ou pas intéressés auparavant par les produits Bavarois.

 

Quitte à retourner dans le passé motocycliste pour y retrouver l’essence même du plaisir motard, autant y aller à fond. Trop de monde sur la route ? Quittons-la ou, tout du moins, ayons en l’envie et le look. BMW répond ici aux autres marques qui ont dégainé des modèles « scrambler » avec plus ou moins de succès.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

A savoir que ces motos viennent d’une époque où les motards montaient un grand guidon, changeaient les pneus route par des pneus à crampons, relevaient les pots pour passer partout. Simples et légers, ainsi étaient les Scramblers des seventies…

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Aujourd’hui, BMW prend le train en marche, proposant son interprétation du « Scrambler ». La base idéale existe déjà au sein du catalogue, il suffit juste de modifier la R Nine T pour en faire un engin d’évasion champêtre. Voyons donc jusqu’où est allé la marque Munichoise pour ramener dans son giron les motards égarés…

De par l’idée même, un Scrambler est sensé simple, léger, doté d’un moteur coupleux qui vous permet de sortir de délicates situations. Le Scrambler doit vous permettre de passer partout, de rouler la truffe à l’air sans encombre, de prendre du plaisir sans taquiner les vitesses illégales, de partir à l’aventure de la vie chaque fois que vous lez chevaucherez.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Pour ce faire, on prend donc un R Nine T, on lui enlève sa fourche inversée que l’on remplace par une robuste fourche classique dépourvue de réglages offrant un débattement de 125mm. Pour l’arrière, l’amortisseur latéral offre lui 140mm avec juste un réglage en précontrainte mais rien de plus.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

On relève les pots, fournis par la maison Slovène Akrapovic. Ils se retrouvent perchés sur le haut de l’arrière à gauche, apportant ainsi la touche de look indispensable au Scrambler. On lui enlève un disque de frein avant, un Scrambler n’est pas fait pour foncer. On place une jante de 19 Pouces à l’avant et on garde une 17 derrière. En plus des jantes à bâtons d’origine, on peut en option, se commander une magnifique paire de jantes à rayons et même pousser le vice jusqu’à commander les pneus à crampons qui vont bien pour le look. Gare à l’usage routier dès lors, leur stabilité sur asphalte n’est pas des plus heureuses. Mais bon, le look c’est le look !

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Le magnifique réservoir aluminium de la R Nine T fait place ici à un élément en métal, mais reste disponible en option, va comprendre. Il perd 1 Litre au passage, rien de grave vu l’usage supposé du Scrambler.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Le moteur reste le même par contre, il garde ses 110 cv mais perd un chouia de couple suite à son passage aux normes Euro4. Son caractère est toujours aussi fun et il grogne, crache ses watts dans une mélodie des plus sympathiques pour les mélomanes. Le frein avant à quatre pistons est de montage axial et non plus radial et vient pincer un disque de 320mm, accouplé à son homologue arrière. Le tout est sous la bienveillante et désactivable surveillance d’un Abs de série et d’un optionnel anti-patinage. En Off road, l’ABS et le traction control ne sont pas des aides nécessaires. Sur la route, ce moteur tracte avec vigueur l’ensemble et, passé 5000 Tours, vous propulsera avec force et caractère, vous donnant l’envie de visser la poignée droite à chaque sortie de courbe.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Le résultat obtenu est une moto dépouillée, lisse . La preuve en est, le simple compteur, il contient sa fenêtre digitale pour distiller les informations nécessaires à la conduite mais rien de plus. Finalement, on conduit à l’oreille et non pas l’œil vissé au compte-tours.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

La selle en cuir marron se révèle confortable pour l’usage. Un Paris- Marseille aura raison de votre résistance mais une fois encore, le Scrambler n’est pas fait pour ça. Au sein de la gamme Bavaroise, il existe une gamme complète de motos pour le voyage.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Alors, ce Scrambler ? Fourche simple, soufflets de protection, allure de baroudeuse, pots hauts, jantes à rayons, simplicité et qualité de construction… Tous ces éléments mis ensemble semblent prometteurs sur papier et en photo. Dans la vie, qu’en est-il ?

 

La réponse est simple : si vous cherchez une moto pour rouler tout simplement, sans avoir besoin que tout soit contrôlé par un ordinateur, si vous pouvez vous passer d’une suspension électronique dernier cri, que le look est pour vous un atout et que la vitesse de pointe n’est pas votre cheval de bataille mais que votre position et votre confort comptent, alors le Scrambler est pour vous.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Vous pourrez vous amuser, vous visser une banane sur le visage, rouler sans penser à rien d’autre qu’à la route. Vous pourrez la personnaliser à outrance, la rendre unique comme vous, elle a été créée dans ce but, tout est fait pour faciliter les transformations, beau geste de BMW. La gamme d’accessoires est démentiellement longue et variée.

Rouler une semaine en sa compagnie nous a ramenés vers un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître….En fait, cette Scrambler nous a remis à l’esprit l’essentiel d’une moto, à savoir de rouler, rouler et encore rouler. Un sac sur la selle, une carte sur le réservoir et on prend les petites routes vertes de la carte. On profite, on s’arrête dans les petits villages, on pique-nique en haut de la colline, on passe à travers les chemins des champs. On prend son temps, on savoure la vie et la moto. Un excellent antidépresseur cette BMW Nine-T Scrambler, certes facturé au prix BMW mais tellement convaincant par sa qualité et sa justesse. De plus, vous le ferez évoluer avec les années, rendant votre investissement moins douloureux. Au vu des concurrents qui sortent quasi tous un modèle à l’idée similaire, il est facile de prédire un succès du genre pour les années à venir.

BMW R Nine T Scrambler, Back to the Roots

Back To The Roots…

 

Lolobadboy

http://www.bmw-motorrad.be

Lolobadboy
motard depuis toujours, passionné par la route en mode tourisme longue durée, point de journée moto sous les 400 kilomètres et même en hiver...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,416FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité