Bering Pulse Aviator: oubliez jean’s et Goretex !

Bering Pulse Aviator: oubliez jean’s et Goretex !
Elle: Segura – Lui : Bering

En parallèle du test du blouson Scalp (Essai Scalp Bering), nous avons eu la chance de tester via Bering l’un des pantalons de la collection « Pulse », qui n’est autre que l’Aviator. Alors tout bon journaliste ferait durer le suspense avant de vous dire qu’il est conquis…mais trop tard, c’est dit !

Assurément une très chouette découverte de notre côté.
Comme bon nombre d’entre vous, nous prenons le plus souvent possible nos monstrueux engins pour nous déplacer qu’il s’agisse de partir en rendez-vous professionnels ou même juste chez l’une ou l’autre connaissance. Reste que rouler en combinaison une pièce est totalement inadapté une fois arrivé sur les lieux des rendez-vous et que les pantalons Goretex et autres du même style font souvent trop « motard » et là aussi peu habillé dans certains cas. Pas étonnant que le marché des jeans pour moto ait tant explosé ces dernières années…

Reste néanmoins quelques possibilités, dont celle explorée par Bering avec ce modèle Aviator. Un pantalon beaucoup plus « urban », classique mais surtout beaucoup moins motard…du moins visuellement !

Celui-ci est composé d’Aranium qui n’est autre qu’un tissu composé de Kevlar haute ténacité résistant aux abrasions  et déchirures ! Voilà qui fera l’affaire en cas de chute, tout du moins nous l’espérons !   Le tout avec un aspect tissu très agréable au touché et très souple.
Ce dernier existe en couleur noir, comme pour notre essai, ou Kaki.

Présentation vidéo

 

L’intérieur quant à lui est doublé de coton. Autant dire qu’une fois enfilé, si ce n’est les protections aux hanches et aux genoux qui se rappelleront de temps à temps à vous, vous vous sentirez comme dans votre pantalon du dimanche préféré !
Protections hanches et genoux vous dites ?

C’est mieux non ? Bering y a donc intégré des protections au niveau des hanches et des genoux.
Pour les hanches, cela rigidifiera un peu le côté du pantalon certes mais elles se feront très vite oublier à l’utilisation. Reste que celles-ci étant positionnées au niveau de la poche latérale, il est peu agréable de venir y placer clés ou autres éléments du style. Vous privilégierez alors plus facilement les poches surplombant les genoux ou encore les poches côté fessier.

Coté genoux, deux positions possibles pour régler les coques. Coques très grandes et assez rigides. Ces dernières maqueront légèrement la forme de pantalon rappelant tout de même votre interlocuteur que oui, vous êtes motard ! Mais somme tout assez légèrement, assez que pour rapidement se faire oublier. Surtout sur la version noire du pantalon que nous avons testé.

Les deux genouillères sont grandes. Très grandes, mais après tout, tant qu’à en avoir, autant qu’elles soient efficaces et bien positionnées le jour où elles serviront, donc pourquoi pas !

Poches et finitions,

Au niveau du bas de la jambe, deux systèmes cohabitent. Le premier est un élastique, qui une fois passé sous le talon empêchera le pantalon de remonter. Ceux-ci étant démontables si désiré.

A noter que durant notre test, les chaussures (Pulse Bronx) utilisées étant « haute », nous avons justement retiré l’élastique. A aucun moment le pantalon n’est remonté.

Le second  système qui rejoint la remarque précédente est un système de serrage du bord du pantalon. Libre à vous de le laisser « flottant » ou au contraire de l’ajuster au mieux suivant les bottes ou chaussures utilisées.

 

Au niveau des poches,
Comme dit précédemment, les poches au niveau des hanches sont assez peu pratiques, celles-ci étant en partie occupées par les coques de hanches placées juste en dessous.
Néanmoins, bien plus pratiques et accessibles, les deux poches au niveau du genou gauche sont-elles parfaites. L’une, grande et extensible se ferme via un bouton, l’autre, légèrement plus petite se ferme avec une tirette.

Les poches côté fessier sont elle aussi pratiques…mais tout dépendra de ce que vous viendrez y mettre et de la place qu’occuperont vos fesses dans le pantalon…

 

Bering Pulse Aviator: oubliez jean’s et Goretex !Utilisation suivant les températures ?

Coté « grand froid », nous avons eu l’occasion de le tester jusqu’à 4/5 degrés au-dessus de zéro. Son utilisation fût agréable et à aucun moment nous n’avons regretté nos autres bons grands pantalons hiver. Mais qu’en sera-t-il à 5 ou 10 degrés sous zéro?!…Difficile à dire à ce stade de la saison.

Coté « grand chaud »…avec une utilisation jusqu’à 20degrés (Belgique oblige !), là encore il s’est montré extrêmement agréable et respirant. Reste qu’il est noir et que la saison chaude ne fait que commencer…enfin espérons !…Là encore cela s’annonce bien mais nous attendons avec impatience les 30 degrés pour le ressortir !

 

Point de vue budget, comptez un peu moins de 180€ suivant les magasins ou e-shop.
Un prix tout à fait justifié à nos yeux vu la qualité du produit proposé.

Comme vous l’aurez compris, là encore nous avons été convaincus et ne pouvons que vous inviter à les essayer par vous-mêmes et nous donner votre avis ici même pour le partager avec la communauté Objectif-moto.

 

Plus d’informations : www.Bering.fr

Photos studio :www.pixelie.be

Selle Mt07: Bagster
E
lle, habillée en Segura
Blouson Bering Metro Scalp
Chaussant Bering Pulse Bronx

Geoffroyhttp://www.creatix.be
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!

Articles similaires

Commentaires

    • Désolé du délai de réponse, pas vu la question 🙂
      Non il n’est pas étanche. Juste un peu pour la fine pluie, mais insuffisant. Merci pour cette question pertinente qui complète l’article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,436FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité