Alpinestars Megaton Drystar veste toutes-saisons.

Une des surprises d’Alpinestars était cette Mégaton, une veste textile au look plutôt sportif et prévue pour vous accompagner toute l’année.

A première vue, elle est plutôt sobre même si ces trois couleurs se marient plutôt bien et changent un peu des gris et noirs. C’est dans les détails qu’on reconnait tout le savoir faire de la marque italienne.

Alpinestars Megaton Drystar veste toutes-saisons.

Pour qu’on puisse l’utiliser peu importe la météo, Alpinestars l’équipe de deux doublures amovibles : une thermique avec manches longues, une étanche aussi complète et qui possède sa propre fermeture elle aussi étanche et un col à fermeture velcro. Le dos descend plus bas, limite au niveau des fesses pour une meilleure protection contre le vent et la pluie.

Et quand la température grimpe, on peut ouvrir les aérations sur le devant aux épaules et le bas des manches et les sorties à l’arrière.

On remarque aussi les nombreuses possibilités d’ajustage : vu velcro au poignet, une pression à l’avant-bras, une sangle velcro au biceps, un double réglage au cou.

Un œil averti aura aussi remarqué des empiècements en relief dans le dos, ces inserts sont prévus pour lutter contre l’abrasion en cas de glissade imprévue.

Alpinestars Megaton Drystar veste toutes-saisons.

Côté protection d’ailleurs, les protections CE aux coudes et aux épaules sont bien entendu présents et vous pouvez ajouter une dorsale comme la Nucleon KR-Ci.

Le look relativement sportif fait forcément l’impasse sur des poches cargo avec rabats, on trouve quand même deux poches extérieures avec fermeture éclair et dans le montant gauche sous la tirette principale, une poche étanche et d’autres de chaque côté même dans la doublure étanche.

Pour notre essai, nous l’avons utilisée sur différentes motos et forcément par tous les temps.

Quand on enfile la Megaton, on a l’impression de l’avoir portée depuis toujours, bon sang, qu’est ce qu’on est bien dedans. Rien ne frotte, rien ne gêne, je l’ajuste comme je préfère et c’est parti.

Malgré certains jours avec un thermomètre surfant avec les 10 °, je n’ai même pas gardé la doublure thermique que je trouve vraiment chaude. La veste et sa doublure étanche m’ont suffit amplement.

J’ai même eu l’occasion de la tester avec presque 25 °, si si c’est rare mais c’est arrivé. Toutes ventilations ouvertes mais avec la protection pluie, elle manque quand même un peu de ventilation. On sent bien l’air frais mais forcément, la Megaton n’utilise pas non plus d’empiècement Mesh pour l’aération. Je retenterai l’expérience avec la veste seule, ça devrait déjà changer la donne. Les ouvertures dans le bas des manches se montrent très efficaces en laissant entrer pas mal d’air peu importe le style de moto même avec un sac à dos.

Test effectué par une météo plus chaude, certes ça ventile mais ça reste chaud quand même.

Alpinestars Megaton Drystar veste toutes-saisons.

Forcément, test Belge oblige, la pluie fait partie des épreuves imposées même si on s’en passerait volontiers. Heureusement, pas de souci non plus de ce côté là puisque je suis resté sec malgré certaines averses à ne pas mettre un motard dehors. La poche prévue pour le téléphone a elle aussi montré son efficacité face aux intempéries.

Le col est lui un peu spécial, un peu trop volumineux à mon goût, on s’y fait mais au début il surprend quand je compare avec certaines languettes toutes simples. Le fait de pouvoir le régler est un vrai plus.

Pas vraiment de reproche à lui faire en fait, je pourrais juste chicaner sur le placement des ventilations aux épaules qui ne sont pas faciles à manipuler en roulant et qui si il fait vraiment chaud risquent de ne pas suffire mais Alpinestars propose bien entendu des vestes été plus aérées.

En conduisant, j’ai vraiment apprécié son confort et qu’elle soit bien ajustée, il n’ y a pas de parties qui flottent au vent et le maintien est vraiment agréable. Même la journée avec les 600 kms au guidon de la BMW GS800 Adv ne me font pas changer d’avis, un vrai plaisir à porter.

La poche étanche est idéalement placée et pratique, il faut toutefois faire attention de ne pas confondre avec la tirette de la doublure ce qui m’est arrivé plus d’une fois.

Vendue environ 280 € chez Motoblouz, elle pourra vous accompagner toute l’année et est vraiment modulable avec ses deux doublures. C’est vrai que si la météo est hésitante, elle vous impose celle étanche mais ce n’est pas si contraignant.

ALPINESTARS MEGATON

 

Alpinestars Megaton Drystar veste toutes-saisons.

Alpinestars Megaton Drystar veste toutes-saisons.

Alpinestars Megaton Drystar veste toutes-saisons.

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité