Yamaha WR125X 2009

La petite qui la ramenait
La démarche de Yamaha n’est pas anodine. En effet, les publicités Yamaha clament haut et fort l’appartenance de la YZF125R à la famille  » R « . De son côté, la WR125X peut également se targuer d’avoir un fameux pedigree. De la sorte, Yamaha crée deux motos d’entrée de gamme et, bien avant de faire partie de la famille des  » R  » ou des  » X « , vous ferez partie de la famille des Yamaha prestigieuses ! Ainsi, non seulement Yamaha donne accès à la moto aux débutants, mais en plus, la marque tente de fidéliser une clientèle neuve ou pas forcément encore motarde. Et de quelle manière ! Regardez cette moto de loin. Tout comme la YZF125R, il est difficile de dire quelle est sa cylindrée.

Yamaha WR125X 2009Yamaha WR125X 2009

Plus près, vous admirerez à loisir les équipements et la finition à la hauteur de vos espérances pour une moto d’entrée de gamme. Les plastiques sont superbes, plus encore que sur sa grande s&oelig.ur la WR250X. Le tableau de bord est sommaire, il lui manque en outre une horloge mais la qualité perçue est au rendez-vous. La peinture du cadre est très belle, les jantes anodisées or sont du plus bel effet, rien ne semble ici produit à moindre co&ucirc.t. Seule fausse note . le tuyau d’échappement, même s’il est élégamment habillé de petits caches gris, fait un peu  » plomberie  » au sortir de la culasse.

Yamaha WR125X 2009

A noter que, contrairement à la 250, celle-ci possède un bouton d’appel de phare des plus pratiques pour qui circulera en ville. Car ne nous voilons pas la face, cette moto est prévue pour circuler en ville. Mais est-elle prête à s’acquitter d’un peu de route ?

Carte mémoire
Le premier contact avec la WR est des plus simples pour qui n’aura pas oublié de  » manger ses cro&ucirc.tes « , car la hauteur de selle est conséquente, même si les jantes en 17 pouces aident à abaisser l’ensemble. Le poids de la moto est contenu, ce qui ravira les  » p’tits nouveaux « , aidera pour les man&oelig.uvres et facilitera le passage d’une position horizontale à une position verticale en cas d’excès d’optimisme. Pas de choke, pas plus que de robinet d’essence : l’injection gère tout pour vous, c’est déjà ça de pris pour les étourdis.

Yamaha WR125X 2009

Le son est feutré et extrêmement discret, vos voisins vous remercieront. Durant les premières minutes, le berlingot à peine réveillé sera parfois hésitant à la remise des gaz, mais ceci ne dure vraiment pas longtemps. Une fois le moteur chaud, tout se passe normalement. Si vous êtes un habitué de la gamme 125 quatre-temps Yamaha, oubliez tout ce que vous savez. Fini le côté escargot asthmatique des XT125 et TW125. Ce moteur est un régal. Bien s&ucirc.r, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un 125 quatre-temps . jamais vous ne serez surpris par une arrivée brutale de la puissance, faut-il le dire. Mais ce moteur est néanmoins une grande réussite. Doté d’une souplesse incroyable, acceptant de repartir dès les plus bas régimes sur les trois premiers rapports, il sonne la charge quand on le réveille. Jamais il ne  » s’assoira  » en côte, la transmission finale un peu courte aidant beaucoup dans ce cas de figure précis.

Yamaha WR125X 2009

La vitesse de pointe est légèrement supérieure à 100 km/h, ce qui vous permettra de fréquenter les petites nationales entre deux villes ou villages. Et c’est une bonne surprise . il ne faut surtout pas hésiter à sortir de la ville et chercher les petites routes rigolotes. Par ailleurs, il est tout à fait envisageable de s’aventurer en tout-terrain gentil . la partie-cycle et les suspensions réellement élaborées se souviennent fort bien de leur vocation première ! La souplesse et le couple du petit mono double arbre vous permettront même des passages un peu techniques, pour peu qu’il fasse bien sec. Ne rêvez pas tout de même, vous ne pourrez jamais vous engager dans des enduros pur jus sponsorisés par des grandes marques de boissons énergisantes, mais il est clair que cette WR a des origines enduro qu’elle ne saurait renier. Quelle mémoire dans ses gènes mécaniques !Sur route, vous retrouverez un peu les sensations de vos seize ans. Cette moto fera tout pour vous encanailler. Les performances sont significativement plus élevées que les 50cc modernes, mêmes bidouillés. Les freins sont correctement dimensionnés pour l’usage que vous pourrez faire de cette moto, l’avant offrant un petit plus grâce au diamètre généreux du disque. Il y a juste une petite remarque à faire : les longs tubes de fourche sont dépourvus de toute protection et ce ne sont pas les petits caches surplombant les fourreaux qui sauveront ces tubes des gravillons que ne manqueront pas de vous envoyer les voitures que vous suivrez.

Patron, la même chose !
Le crime parfait n’existe pas. La 125 parfaite existerait-elle ? Question difficile, d’autant plus que la WR est destinée à la route, destination déjà occupée par la YZF125R. Les amoureux de supermotard ne jureront que par la WR125X mais la WR semble si à l’aise en tout-terrain qu’il nous a semblé passer à côté de quelque-chose avec cette version SM.

Yamaha WR125X 2009

La version  » R  » doit sans nul doute être capable de faire de grandes choses en TT, au niveau initiatique s’entend. Seul un essai des deux machines pourra les départager si vous avez un choix à faire. Mais la version TT vous permettra de rouler aussi bien sur route qu’en TT, ce qui est tout en sa faveur. Les promenades champêtres dominicales deviendront vite un rituel avec elle. En y pensant bien, il est dommage que Yamaha ne livre pas la moto avec deux jeux de jantes. Surtout à ce tarif…Budget/Plaisir : 7/10Au quotidien : 7/10Sport : 7/10Duo : 5/10Débutant : 8,5/10 TL

Fiche technique
Yamaha WR125X 2009 – 4290€ en mai 2009 Mécanique Moteur: monocylindre vertical, 1 ACT, 4 soupapesCylindrée (alésage X course) : 124,7cc (52×58,6mm) Puissance : 15cv à 9000t/minCouple : 12,2 Nm à 8000t/minAlimentation : injection électroniqueTransmissions : bo&icirc.te 6, embrayage mécanique multidisque à bain d’huile, cha&icirc.ne. Châssis Cadre : double berceau en acierSuspension av : fourche télescopique traditionnelle, débat. 240mmSuspension ar : mono-amortisseur, débat. 230mmFrein av : simple disque 298mm, étrier 2 pistonsFrein ar : disque 230mm, étrier simple pistonPneu av : 110/70-17Pneu ar : 140/70-17 Chiffres Empattement : 1430mmHauteur sellerie : 895mmPoids à sec : 137kgRéservoir : 8,5LConsommation moyenne : 4,0L/100km Importateur Yamaha (D’Ieteren Sport)Parc industriel de la Vallée du Hain, 371440 Wauthier-Braine.Tel.: 02/367.14.11 – Fax: 02/366.15.21www.yamaha.be
« 

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Le salon de Bruxelles, avec ou sans moto ?

Le salon de Bruxelles est bien confirmé mais vous n'êtes sûrement pas sans savoir que certaines marques motos ont annoncé qu'elles n'y...

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...
Publicité