Werner Daemen vainqueur des 2 manches avec la BMW S 1000 RR.

La 5ème manche du championnat allemand IDM sur le célèbre Salzburgring en Autriche, a vu le double succès de notre Limbourgeois Werner Daemen. Après avoir dominé les entraînements le samedi, il se retrouve en pole de la catégorie Superbike avec un temps de 1’19.833 soit une moyenne de 190,52 km/h. Il remporte les deux séries d’une manière spectaculaire marquant ainsi une date importante dans l’histoire du constructeur allemand BMW : sa première victoire dans la catégorie Superbike.
Werner Daemen vainqueur des 2 manches avec la BMW S 1000 RR.
Dans les deux courses, Werner Daemen sur sa BMW S1000RR réalise un bon départ. Il est rapidement dans le groupe de tête de la première manche. Il évite de justesse l’accrochage lorsque l’Allemand Altendorfer et le Hollandais Van Ginhoven sont victimes d’une sortie de piste juste devant lui. Puis, il revient rapidement sur la premier groupe. L’Allemand Arne Tode sur Honda est en tête devant Meklau et Teuchert. A la mi-course, Daemen sort tout ce qu’il peut de la BMW et il les passe tous en douceur. Vers la fin de la course, il parvient même à creuser un léger écart et gagne facilement devant Andreas Meklau et Arne Tode.
La seconde manche a été encore plus disputée. Andreas Meklau sur Suzuki et Stefan Nebel sur KTM sont cette fois plus rapides. Werner est dans leurs roues. Les dépasser n’est pas facile ! A quatre tours de la fin, Werner passe à l’attaque. Il est à la limite partout. Dans l’avant-dernier tour, il signe encore un nouveau record du tour. Werner Daemen remporte la course avec beaucoup de panache. Le voilà de nouveau en position pour participer à la lutte pour le titre dans le championnat IDM.
Werner Daemen: « Voilà ce que j’attendais depuis longtemps. Il y a cinq ans que les gens de BMW ont commencé à construire ce moteur. Au début, cela a été difficile. Mais la dernière course, je savais que j’étais le meilleur au Nurburgring et au Sachsenring. Le seul problème, c’est que nous avons encore trop peu de données ce qui ne nous permet pas de surpasser la concurrence. Au cours de la dernière épreuve de Zolder qui, pour moi, est toujours un baromètre pour savoir où j’en suis, nous avons été très bons. Maintenant, nous avons la confirmation. Cette BMW est très rapide et il est agréable d’avoir gagner 2 fois. La première série s’est déroulée sans heurts, mais, la seconde manche, j’ai dû vraiment me battre. Cette BMW S1000 RR était parfaite. Pour moi, c’est une des mes plus belles victoires. »

Article précédentMoto guzzi Griso 850
Article suivantHusaberg prolonge Oriol Mena

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Le salon de Bruxelles, avec ou sans moto ?

Le salon de Bruxelles est bien confirmé mais vous n'êtes sûrement pas sans savoir que certaines marques motos ont annoncé qu'elles n'y...

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

BMW R1200 GS Adventure

BMW profite du passage à l’Euro 4 pour faire évoluer sensiblement la GS. Soucieux de conserver une longueur d’avance sur la concurrence, le constructeur...
Publicité