VFR 2010 – évolution radicale ou simple option ?

La Honda VFR 1200 évolue à nouveau en cette année 2010. Présentée comme un maître achat, elle constitue un peu le rêve de beaucoup d’entre nous. Pensez donc, sportive, belle, audacieuse… Les qualificatifs sont loin de faire défaut. Restons réalistes , je ne parlais pas des qualités des épouses ou compagnes.
VFR 2010 – évolution radicale ou simple option ?
Le modèle 2010, commercialisé depuis le 28 mai à un tarif dépassant légèrement les 16.000 €, renforce ce discours et pourrait contribuer à modifier les habitudes de certains d’entre nous.
Plus de 20 ans après l’apparition de la première VFR, Honda présentait la nouvelle déclinaison fin 2009.
Voilà que le constructeur remet le couvert pour 2010. Bien entendu, rien de très marquant au niveau général mais plutôt une innovation fonctionnelle.

Le premier constructeur mondial a choisi de doter sa nouvelle VFR (en option) d’une technologie encore peu connue, mais qui pourrait bousculer certaines habitudes et certains clichés.
Cette avancée se résume en trois lettres : DCT (Dual Clutch Transmission). L’idée est la suivante. Le passage des vitesses, repose sur deux embrayages.

Avec son système DCT, Honda annonce des avancés significatives en terme de fluidité dans le passage des rapports, une consommation de carburant réduite et une courbe de puissance bien plus régulière.
Grace à deux embrayages, Honda dissocie les vitesses paires (2, 4 et 6) des vitesses impaires (1, 3, 5) au travers de deux « demi-boites ».
VFR 2010 – évolution radicale ou simple option ?
Ainsi, lorsqu’une vitesse est engagée, les vitesses supérieure et inférieure (situées dans l’autre demi-boite donc) sont déjà pré-engagées. Le passage des rapports est beaucoup plus doux et de surcroît piloté électroniquement par une ECU (Engine Control Unit) ; ce qui nous amène au second point.
L’absence de levier d’embrayage et de sélecteur de vitesse. J’aperçois déjà votre regard interrogateur voire dubitatif.
Malgré tout, dans cette configuration, le constructeur laisse le choix au pilote. La transmission peut s’effectuer sur un mode manuel classique (MT) utilisant deux gâchettes à la manière d’un vélo et un mode automatique (AT) où tout est pris en charge par la partie électronique.
Pour s’adapter à des styles de conduite différents (lire pour « la pousser »), le système AT offre deux comportements : S pour Sport ou D pour « Soft »
VFR 2010 – évolution radicale ou simple option ?
Petit plus offert par le mode MT, lors du freinage, les vitesses sont rétrogradées automatiquement, de quoi éviter les rugissements moteurs inutiles.
Les plus avertis d’entre nous se souviendront d’une certaine APRILIA Mana qui proposait les mêmes spécificités.
Nous ne parlerons donc pas de révolution mais bien d’évolution.
A découvrir si le cœur vous en dit.
Coca

Didier
50 ans - Policier dans la Province de Namur - passionné de deux roues - co-créateur de la journée sécurisation moto - un faible pour les sportives et les super motards

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,440FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité