Trois Honda sur le podium à  Suzuka

La détermination de MuSashi Harc Pro a eu raison de tous les pronostics. Cette Honda pilotée par Ryuichi Kiyonari, Takaaki Nakagami et Takumi Takahashi s’impose après 8 heures de lutte dans la chaleur de Suzuka devant deux autres Honda considérées comme de grandes favorites à la victoire, la Keihin Kohara de Shinichi Itoh et Makoto Tamada et la FCC TSR de Kosuke Akiyoshi, Jonathan Rea et Yuki Takahashi. Honda reprend possession de Suzuka en imposant trois machines sur le podium 2010 après une épreuve 2009 remportée par Yoshimura Suzuki.
Trois Honda sur le podium à  Suzuka Trois Honda sur le podium à  Suzuka
Si Keihin Kohara a fait une course claire en se maintenant dans le top 3, FCC TSR revient de loin. En tout début de course, Kosuke Akiyoshi a doublé deux fois sous drapeau jaune. Pénalisée par deux stop and go, la FCC TSR a ensuite chuté avec Jonathan Rea. Elle était alors pointée 42e avec quatre tours de retard avant d’attaquer une exceptionnelle remontée assortie du meilleur tour en course en 2’08.705.
Les 8 Heures de Suzuka confirment donc leur réputation d’épreuve à suspense et à rebondissements multiples. La Yoshimura Suzuki with Eneos de Daisaku Sakai, Nobuatsu Aoki et Yukio Kagayama en fait les frais. Favorite après sa pole position, la Suzuki de pointe a été retardée par deux chutes et termine 6e. La première Suzuki est celle du Plot Faro Panthera qui prend la 4e place devant la Honda du Team Plus One.
Trois Honda sur le podium à  Suzuka
Bolliger Switzerland, actuel leader du Championnat du Monde d’Endurance FIM Qtel, est le team permanent le mieux placé à l’arrivée. Avec les huit points de la 9e place, l’équipe suisse sur Kawasaki porte son avance sur le Yamaha Austria Racing Team à dix points.
Le YART, pourtant qualifié en 8e position, fait la mauvaise opération après deux chutes de Gwen Giabbani. La Yamaha autrichienne termine 16e à la porte des points. Opération blanche donc pour le YART à Suzuka.
Chez Yamaha France GMT 94 Ipone, c’est aussi la déception et la frustration. Après s’être inquiétée de problèmes de surchauffe moteur en qualifications (14e sur la grille), l’équipe de Christophe Guyot a réalisé un bon début de course. A l’approche de la première heure, la Yamaha France pointait en neuvième position. Mais quelques minutes plus tard, un bris de soupape a contraint la Yamaha 94 à l’abandon.
L’unique BMW engagée par le team japonais Tras & G-Tribe termine 18e et meilleure machine européenne classée à l’arrivée de ces 8 Heures de Suzuka 2010.
Prochain rendez-vous les 11 et 12 septembre à Magny-Cours (France pour le Bol d’Or).

Article précédentFIM e-Power – Laguna Seca
Article suivantLa chinelle 2010

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité