Tripy II va plus loin…

Système de navigation Tripy II – 2009
Tripy II va plus loin…

Le Tripy premier du nom était présenté en janvier 2006 au Salon de Bruxelles et se positionnait d’emblée comme l’auxiliaire indispensable des loisirs motorisés. Le succès fut au rendez-vous et les événements s’enchaînèrent très vite jusqu’à une consécration officielle (entre autres) venue du Dakar : Tripy équipera désormais tous les véhicules de presse, d’assistance, etc des trois prochaines éditions du mythique rallye-raid.

Tripy I, c’était un logiciel, un GPS et un site où règne un esprit de communauté. Le tout, dans un boîtier à toute épreuve servi par une très forte autonomie et axé sur le plaisir distillé par l’itinéraire plutôt que par sa destination. Une approche très motocycliste du déplacement en somme…
Tous le stock disponible de Tripy I est désormais virtuellement épuisé. Pourtant ses utilisateurs ne manquèrent pas d’en souligner trois faiblesses : l’impossibilité d’un routage de A vers B comme cela se pratique en GPS automobile, l’orientation spécifiquement « road book moto », et l’obligation de maîtriser le logiciel Road Tracer Pro avant d’utiliser le Tripy.

C’est de ces réflexions, et d’un important processus R&D, qu’est né le Tripy II, que ses concepteurs nous invitaient précisément à découvrir aujourd’hui.

Les apports du Tripy II
Mis à part l’upgrade du boîtier lui-même, bien plus design, on note un software amélioré, un processeur différent, une mémoire interne quasiment infinie et la possibilité de travailler avec le Tripy II comme avec un GPS standard, pour rallier rapidement un point de destination. Mais les spécificités qui rendent attractive cette nouvelle mouture ne s’arrêtent évidemment pas là :

– Tripy II est devenu un GPS classique, mais reste un Tripy avant tout ; vous pouvez donc aussi lui demander de vous emmener vers votre destination en privilégiant des itinéraires agréables. En gros, par les routes vertes des cartes Michelin. Et vos road books restent paramétrables à l’infini (ou presque) grâce au logiciel Road Tracer Pro ;
– Les quelque 500 road books présents sur le site communautaire sont à présent intégrés dans la mémoire interne du Tripy II. Soient 250.000km de routes génératrices de plaisir en Europe de l’Ouest ;
– 800.000 points d’intérêts sont également présents dans la mémoire interne.

Tripy II reste fidèle à un affichage en noir et blanc, seul susceptible de supporter l’exposition directe au soleil sans perdre de sa lisibilité. Les informations affichées sont plus nombreuses que par le passé, et on note la présence d’un avertisseur pour les radars. Par ailleurs, sa technologie GPS est extrêmement précise puisqu’elle est pourvue de 20 canaux à l’ouverture. Le boîtier, toujours étanche et aussi robuste, offre une autonomie appréciable de 15h, est garanti 5 ans et permet l’adjonction d’une carte micro-SD. Il est en vente au prix de 648€.

Deux bonnes nouvelles pour terminer : la compatibilité est totale entre les Tripy I et II par l’intermédiaire d’une clé USB, et les évolutions à télécharger sur le site restent gratuites pour toute la (longue) vie du produit.

Pour toute information sur ce copilote 100% plaisir de conduite :

www.tripy.eu

Rude42
Je suis motard et rien de ce qui est motard ne m'est étranger. Motard dès l'âge de huit ans et journaliste/essayeur moto depuis 1988. Une expérience tout à votre service...

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité