Terol sur tapis vert

Le Grand Prix de Catalogne aurait pu être l’un des plus beaux jours de la carrière de Johann Zarco (Avant-AirAsia-Ajo), le jeune espoir français qui était déjà monté sur le podium deux fois cette saison, mais la Direction de Course en a voulu autrement.
Quatrième sur la grille, Zarco a fait un très mauvais départ et a perdu plusieurs places, pendant que Nico Terol (Bankia Aspar), qualifié en pole position, et Maverick Viñales (Blusens by Paris Hilton Racing) s’affirmaient en tête de la course.
Zarco est cependant très vite revenu aux avant-postes et a suivi Viñales et Terol pendant toute la première partie de la course, jusqu’à ce que Terol ne passe en première position et ne tente de s’échapper. Conscient de cette menace, Zarco est vite passé devant Viñales qui n’a ensuite pas pu suivre les deux leaders.
Plus expérimenté, Terol a laissé passer le Français en tête à quatre tours de l’arrivée et est repassé devant deux tours plus tard, fermant la porte à Zarco à chaque virage mais le Français n’avait nullement l’intention de se contenter de la seconde place.
Le Cannois a finalement réussi à battre le leader du Championnat dans le dernier virage mais l’a ensuite poussé vers le bord de la piste pour s’assurer la victoire, une manoeuvre jugée incorrecte par la Direction de Course et qui lui a valu vingt secondes de pénalité.
Privé de sa toute première victoire alors qu’il la célébrait déjà dans le parc fermé, Zarco n’a obtenu que la sixième place suite à cette très sévère pénalité, tandis que Maverick Viñales (Blusens by Paris Hilton Racing) et Jonas Folger (Red Bull Ajo Motorsport) complétaient le podium.
Sandro Cortese (Intact-Racing Team Germany) et Efrén Vázquez (Avant-AirAsia-Ajo) se sont retrouvés quatrième et cinquième suite à la décision de la Direction de Course, devant Zarco, Héctor Faubel (Bankia Aspar), Sergio Gadea (Blusens by Paris Hilton Racing), Adrían Martín (Bankia Aspar) et Jakub Kornfeil (Ongetta-Centro Seta) qui complétaient le top 10.
Plusieurs pilotes ont chuté dès le premier tour de la course : Danny Webb (Mahindra Racing), Harry Stafford (Ongetta-Centro Seta), Zulfahmi Khairuddin (AirAsia-SIC-Ajo) et Miguel Oliveira (Andalucía Banca Cívica).

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité