Sykes triomphe enfin

C’est à un dimanche un peu fou auquel les spectateurs du circuit de Monza ont assisté. La pluie a vraiment gâché la fête. Après une tentative de départ en première course, la pluie a une première fois interrompue l’épreuve. Jugeant les conditions de roulage trop précaires, la direction de course en accord avec les pilotes ont décidé d’annuler la première manche Superbike.
Après un départ retardé et deux tours de chauffe, la seconde manche allait enfin pouvoir se dérouler quand de nombreux pilotes ont levé la main sur la grille de départ à quelques secondes du feu vert. Une nouvelle procédure de départ est lancée. Lors d’un troisième tour de chauffe, à la surprise générale, Sylvain Guintoli (Team Effenbert Liberty Racing) qui s’élançait pour la première fois de sa carrière en pole position, est tombé en panne, tout comme Michel Fabrizio (BMW Motorrad Italia Goldbet).
Sykes triomphe enfinTom Sykes (Kawasaki Racing Team)
Les deux pilotes n’ont pas pu prendre le départ de la seconde manche. Dès le début, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) s’élance en tête. Après seulement un tour, le pilote Kawasaki compte 2,5 secondes d’avance sur ses poursuivants et s’élance dans un cavalier seul impressionnant. Derrière lui, très vite, on assiste à un bras de fer musclé entre les pilotes officiels BMW et Aprilia. Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) parti derrière, s’impose rapidement devant Max Biaggi (Aprilia Racing Team) et Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport). On retrouve à ses trousses le double vainqueur 2011 Eugene Laverty (Aprilia Racing Team).
Le scénario se met en place lorsqu’à la mi course, de nouvelles gouttes de pluie font leur apparition. La direction de course interrompt une nouvelle fois l’épreuve et décide d’en rester là et d’attribuer la moitié des points aux quinze premiers pilotes.
Sykes triomphe enfin
Au final, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) offre une première victoire à Kawasaki en 2012. Il devance Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) et Eugene Laverty (Aprilia Racing Team) qui complètent le podium. Derrière, Max Biaggi (Aprilia Racing Team) et Marco Melandri (BMW Motorrad Motorsport) se partagent les places d’honneur en terminant respectivement quatrième et cinquième devant Jonathan Rea (Honda World Superbike Team) et Carlos Checa (Althea Racing).
Au championnat, peu de changement au regard du barème des points attribués. Biaggi mène toujours devant Checa avec deux points d’avance et Sykes se rapproche du duo de tête avec seulement six points de retards sur le Romain.
Un week-end rocambolesque dont les pilotes devront rapidement se remettre puisque la prochain rendez-vous Superbike a lieu le week-end prochain sur le circuit de Donington en Angleterre.
Résultat de la course : 1. Sykes T. (GBR) Kawasaki ZX-10R 14’08.800; 2. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR 9.709; 3. Laverty E. (IRL) Aprilia RSV4 Factory 10.119; 4. Melandri M. (ITA) BMW S1000 RR 10.294; 5. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 10.527; 6. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR 10.638; 7. Checa C. (ESP) Ducati 1098R 10.899; 8. Giugliano D. (ITA) Ducati 1098R 12.195; 9. Smrz J. (CZE) Ducati 1098R 13.199; 10. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR 19.372; 11. Aoyama H. (JPN) Honda CBR1000RR 24.551; 12. Davies C. (GBR) Aprilia RSV4 Factory 24.655; 13. Berger M. (FRA) Ducati 1098R 24.662; 14. Zanetti L. (ITA) Ducati 1098R 24.668; 15. Camier L. (GBR) Suzuki GSX-R1000 24.810; 16. Mercado L. (ARG) Kawasaki ZX-10R 24.935; 17. Canepa N. (ITA) Ducati 1098R 25.278; NP. Fabrizio M. (ITA) BMW S1000 RR; NP. Guintoli S. (FRA) Ducati 1098R; NP. Gadea S. (ESP) Kawasaki ZX-10R; NP. Aitchison M. (AUS) BMW S1000 RR.
Classement au championnat (4e course sur 14) : 1. Biaggi 97.5; 2. Checa 95.5; 3. Sykes 91.5; 4. Melandri 72.5; 5. Rea 70; 6. Haslam 68; 7. Guintoli 66; 8. Laverty 64; 9. Smrz 42.5; 10. Giugliano 41; etc.
Classement constructeur : 1. Ducati 140.5; 2. Aprilia 108; 3. Kawasaki 97.5; 4. BMW 96; 5. Honda 74; 6. Suzuki 20.5.
SupersportFormidable victoire de Jules Cluzel (PTR Honda) sur la piste mouillée de Monza. Le Français qui déclarait avant la course « ne pas aimer la pluie » et « d’être pressé d’en finir », signe un véritable exploit en Italie. Il lui aura fallu seulement quatre courses pour remporter son premier succès en championnat du monde Supersport.
Malgré une très belle remontée de Sam Lowes (Bogdanka PTR Honda) dans le dernier tour, Cluzel parvient à résister dans le virage de la parabolique. Le pilote britannique qui coure toujours après son premier succès en Supersport termine donc en seconde position. Kenan Sofuoglu (Kawasaki Deltafin Lorenzini) complète le podium avec la troisième place à plus de 17 secondes des leaders. Le pilote Turc s’empare ainsi du commandement du championnat du monde, avec dix points d’avance sur Lowes.
Nouveau week-end difficile pour Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step) dont on sait qu’il n’aime pas ce genre de condition. Le Français termine la course en douzième position et pointe dorénavant troisième du classement général provisoire, juste devant son compatriote Cluzel. Lowes, Foret et Cluzel se tiennent ainsi en trois points d’écart au championnat. 23e d’une course difficile, Valentin Debise (SMS Racing) est le troisième et dernier pilote Français classé.
Grosse déception pour Romain Lanusse (Kawasaki Intermoto Step) qui abandonne dans le dernier tour alors qu’il pointait en huitième position à la mi-course. Désillusion également pour l’officiel Honda Broc Parkes (Ten Kate Honda) qui abandonne sur problème mécanique à deux tours de l’arrivée. Honda se console en classant deux CBR 600 aux deux premières places, grâce à Cluzel et Lowes.
Classement de la course : 1. Cluzel J. (FRA) Honda CBR600RR 33’08.897; 2. Lowes S. (GBR) Honda CBR600RR 0.312; 3. Sofuoglu K. (TUR) Kawasaki ZX-6R 17.369; 4. Toth I. (HUN) Honda CBR600RR 21.528; 5. Cruciani S. (ITA) Kawasaki ZX-6R 29.469; 6. Baldolini A. (ITA) Triumph Daytona 675 32.214; 7. Roccoli M. (ITA) Yamaha YZF R6 43.577; 8. Antonelli A. (ITA) Honda CBR600RR 43.949; etc.
Classement du championnat (4e courses sur 13) : 1. Sofuoglu 61; 2. Lowes 51; 3. Foret 49; 4. Cluzel 48; 5. Baldolini 34; 6. Parkes 29; 7. Leonov 26; 8. Lanzi 25; etc.
Classement constructeur : 1. Honda 86; 2. Kawasaki 86; 3. Yamaha 40; 4. Triumph 40; 5. Suzuki 6.
Superstock 1000Sur une piste rendue piégeuse par les averses successives qui ont touché Monza ces dernières heures, la course Superstock 1000 a vu le pilote Italien Lorenzo Savadori (Barni Racing Team) remporter la course. Il offre ainsi à la Ducati 1199 Panigale son premier succès dans une compétition internationale. Si le week-end est très positif pour le clan Ducati, il l’est en revanche beaucoup moins pour BMW.
L’ex-leader du championnat Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia Golbet), blessé à l’épaule gauche lors des essais, a de nouveau chuté en fin de course. Il perd ainsi le commandement du championnat au profit du vainqueur du jour pour trois points. Christoffer Bergman (BWG Racing Kawasaki) signe une surprenante et impressionnante deuxième place, devant Eddi La Marra (Barni Racing Team Italia) qui place une seconde Ducati sur le podium. Week-end difficile pour les pilotes Français. Comme Barrier, Loris Baz (MRS) qui a réussi à se hisser en quatrième position en début de course, va finalement chuter. On retiendra en revanche la très belle remontée de Jeremy Guarnoni (Team Pedercini) qui, après un départ raté pointait en 25e position, réussi à passer la ligne d’arrivée en neuvième position. Il est le premier pilote Français classé, devant Matthieu Lussiana (Team ASPI) 13e et Randy Pagaud (Team OGP) 14e qui rentre à nouveau dans les points, comme à Assen.
Classement de la course : 1. Savadori L. (ITA) Ducati 1199 Panigale 21’21.255; 2. Bergman C. (SWE) Kawasaki ZX-10R 1.651; 3. La Marra E. (ITA) Ducati 1199 Panigale 1.884; 4. Massei F. (ITA) Honda CBR1000RR 3.071; 5. Bussolotti M. (ITA) Ducati 1098R 11.194; 6. Gyorfi A. (HUN) Honda CBR1000RR 21.378; 7. Reiterberger M. (GER) BMW S1000 RR 26.047; 8. Baroni L. (ITA) BMW S1000 RR 30.259; etc.
Classement du championnat (3e courses sur 10) : 1. Savadori 53; 2. Barrier 50; 3. La Marra 48; 4. Reiterberger 35; 5. Baz 30; 6. Bergman 28; 7. Massei 23; 8. Baroni 20; etc.
Classement constructeur : 1. Ducati 61; 2. BMW 59; 3. Kawasaki 50; 4. Honda 23; 5 Aprilia 11.
Superstock 600Reportée hier pour cause de grosses averses orageuses sur le circuit, l’épreuve du championbat 600 Superstock s’est finalement déroulée sur le sec ce dimanche après-midi. Elle voit la victoire du local de l’étape Riccardo Russo (Team Italia FMI) devant le Belge Gauthier Duwelz (Team MTM Racing) et le Suisse Bastien Cheseaux (EAB Ten Kate Junior Team). Michael Van Der Mark (EAB Ten Kate Junior) et Luca Vitali (Team Italia FMI) se partagent les places d’honneur, respectivement quatrième et cinquième de la course.
Sykes triomphe enfinGauthier Duwelz (Team MTM Racing)
Dans le clan Français, c’est la soupe à la grimace. Le jeune Mathieu Marchal (Garnier Racing Team) a chuté dans le tour de chauffe. Ce fut ensuite le tour de Stéphane Egéa (Team Falcone Compétition) et de Richard de Tournay (FP Racing) de partir à la faute. Au final, aucun des trois Français engagés dans la catégorie n’a réussi à passer le drapeau à damier.
Classement de la course : 1. Russo R. (ITA) Yamaha YZF R6 13’18.546; 2. Duwelz G. (BEL) Yamaha YZF R6 1.694; 3. Chesaux B. (SUI) Honda CBR600RR 2.307; 4. Vd Mark M. (NED) Honda CBR600RR 3.509; 5. Vitali L. (ITA) Yamaha YZF R6 6.211; 6. Calero Perez N. (ESP) Yamaha YZF R6 6.254; 7. Coveña T. (NED) Kawasaki ZX-6R 10.982; 8. Schacht A. (DEN) Honda CBR600RR 16.186; etc.
Classement du championnat (3e courses sur 10) : 1. Russo 61; 2. Vd Mark 54; 3. Calero Perez 50; 4. Duwelz 42; 5. Chesaux 26; 6. Egea 24; 7. Vitali 20; 8. Schacht 18; etc.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité