Supermoto à  la BMW

Inflation qualitative
La HP2 a été développée par une petite équipe de passionnés de off-road. Au menu, agilité, légèreté (175kg a sec), centre de gravité au ras du plancher, de la puissance et du couple. Tandis que les Japonais nous apportent des supermotards accessibles, BMW crée la surprise (encore une fois) et dévoile sa propre conception du trail sportif. Et pas une moto conçue à grands renforts de bureaux d’ingénierie et d’études de marché. Non, une machine développée par une poignée de passionnés du staff bavarois. Son nom : HP2.Voilà bien une toute nouvelle appellation pour une bécane arborant le sigle à l’hélice. Elle inaugure un nouveau type de catégorie chez le constructeur, orientée vers la performance. D’ailleurs, HP2 signifie High Performance », le 2 spécifiant le type de motorisation – Boxer 2 cylindres pour ce trail-enduro-sport. Un engin destiné à une clientèle avertie et exigeante. Et pour les satisfaire, la HP2 bénéficie du savoir-faire d’une belle équipe.

Supermoto à  la BMW

Partie cycle
Supermoto à  la BMW

Il s’agit d’un cadre treillis en acier. La fourche télescopique intègre un amortissement asservi au débattement. Le guidage de la roue avant est assuré par une fourche télescopique inversée offrant un débattement de 270 millimètres, un Telelever classique ne permettant plus d’atteindre des débattements aussi importants de manière satisfaisante. Conformément à sa vocation tout terrain, (voir notre essaie est une Supermotard ) la HP2 évolue sur des roues à rayons croisés, 17 avant et l’arrière.Le système de freinage de la HP2 inclut un frein monodisque à étrier flottant. Le disque « semi-flottant » présente un diamètre de 305 millimètres pour une épaisseur de 4,5 millimètres. A l’arrière, il s’agit d’un frein monodisque (d’un diamètre de 265 mm) à étrier fixe de la R 1200 GS.La hauteur géométrique absolue de la selle pilote est de 920 millimètres (arcadeentrejambe 1920 mm), voire de 900 millimètres avec la selle basse disponible surdemande (accessoires). La fixation du guidon est réglable et déplacable de 20 millimètres sur l’axe longitudinal.L’angle de braquage du guidon est de 42 degrés à droite et d’autant à gauche.Le réservoir de 13 litres est encastré dans l’espace entre les tubes supérieurs du cadre.

Moteur
Le bicylindre à plat emprunté à la R 1200 GS a légèrement gagné en puissance . associé à du superplus (RON 98), il délivre en effet 77 kW (105 ch). Le couple moteur maxi reste inchangé et atteint donc 115 Nm à 5 500 tr/mn. Il intégre un régulateur automatique du ralenti.Les ingénieurs ont renoncé à l’arbre d’équilibrage du moteur afin de l’alléger. La prise d’air d’admission est légèrement modifiée et dotée d’un déflecteur pour éviter l’entrée directe de projections d’eau. Le collecteur d’échappement a été repris tel quel . le silencieux arrière par contre est une conception nouvelle allégée de près de 2 kilogrammes. Le gain de poids est atteint par une réduction de la longueur et par suppression de la gaine interne, alors que la structure interne du silencieux n’a guère changé.Sur la bo&icirc.te à six rapports, les roulements de l’arbre de renvoi ont été adaptés auxcontraintes supérieures et renforcés. Les rapports de démultiplication et laconception globale correspondent à ceux de la R 1200 GS.

Supermoto à  la BMW

L’essai  » High Performance  »
Pour pousser plus loin le test de cette machine HP, on a reçu une ligne d’échappement Akraprovic. La sonorité est très soft et sportive mais pas trop agressive.Voilà, on enfourche cette HP et on se dirige vers les routes de campagne du Brabant Wallon (Ittre , Virginal ,…) La BM monte très bien en régime, sans broncher, comme une vraie supermoto. elle pousse carrément au crime ! Des les premiers mètres, on se sent en confiance. La position de conduite, disons plutôt de pilotage, est très haute avec un confort satisfaisant pour ce type de moto. Dans les premiers virages, on sent que la partie cycle est très saine et vous met en confiance pour débouler dans les grandes et les petites courbes. Un petit coup de frein à l’arrière, et elle se met en travers sans surprise. Même en la poussant dans ses derniers retranchements, elle reste très s&ucirc.re.En roulant à allure calme, la HP2 nous gratifie de la conduite habituelle d’une BMW de route, et vous fait oublier que vous chevauchez une Supermoto. Mais attention au frein avant qui est très puissant, si vous vous aventurez dans les graviers ou sur surface sablonneuse. Un moment de distraction, même en conduite sage, peut surprendre avec ce type de freins…Côté moteur, vous vous faites plaisir à tout régime, puisque la HP2 pousse déjà à 2000t /m jusqu’à la zone rouge et sans trou, en s’appuyant sur une gestion parfaite de l’injection.On survole les buttes et bosses dans la région de Virginal sans broncher et avec une aisance sans limite.Conclusion: vivment demain qu’on continues à jouer avec cette BMW vraiment pas austère.

Supermoto à  la BMW Supermoto à  la BMW

FICHE TECHNIQUE BMW HP2
Mécanique Moteur: 2 cylindres boxer (flat-twin) Distribution: Distribution HC Soupapes par cylindre 4Cylindrée: 1170 cm3Alésage x course: 101x 73 mm Puissance: kW/ch 77/105 à tr/min 7 000 Couple :11,5 daN.m à 5 500 tr/mim Alimentation: Injection électronique BMS-K Diam. papillons des gaz mm 47Transmission Type: monodisque à sec, diam. 180 mm Bo&icirc.te de vitesses: à 6 rapports Transmission secondaire: par arbre à cardanPartie cycle Cadre: Type de cadre cadre treillis en acier, moteur sans fonction porteuseFourche: Suspension AV fourche inversée &Oslash. 45 mmSuspension arrière: Paralever BMWFreins Avant : monodisque,diam. 305 mm Arrière: monodisque, diam. 265 mmRoues Avant: jante en aluminium : pneus 120/70-ZR17 » Arrière: jante en aluminium : pneusChiffres Longueur: 2.350 mmLargeur: 828 mmHauteur de selle: 920 mmPoids : tous pleins faits kg 196,5Réservoir d’essence: 13 litresConsommation : 4,1 L à 90 km/h l/100 km à 120 km/h l/100 km 5,5Performance :Accélération : 0 à 100 km/h s 3,2 1000 m D.A. s 22,3sVitesse maxi. km/h 200Couleurs disponibles: La HP2 est proposée exclusivement en bleu indigo métallisé/gris AlaskaGarantie 2 ans Option :En collaboration avec le spécialiste connu et reconnu Akrapovic, ce silencieux sport a été spécialement mis au point et optimisé pour le bicylindre boxer 1200 cm3 :Poids env. 2,2 kg (gain de poids par rapport à l’échappement de série env. 2,5 kg)Silencieux et tube intermédiaire en titaneSupport de silencieux en carboneLogo Akrapovic gravé au laserPossibilité de montage sur le collecteur de sérieHomologation européeImportateur ImportateurBMW Group BeluxLodderstraat 162880 BORNEMWeb: www.bmw-motorrad.be
« 

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,404FansLike
200FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité