Sébastien fait le point avant Mettet

Avant l’épreuve du Championnat de Belgique que le RAC Junior organise les 23 et 24 mai sur le nouveau circuit Jules Tacheny de Mettet, Sébastien Le Grelle fait le point et explique son abstention de certaines courses du calendrier.
« Je n’irai pas le week-end prochain à l’épreuve de Hengelo, pas plus que je ne participerai aux épreuves d’Ostende et de Chimay. En accord avec Honda, je ne veux plus participer à des courses sur ces circuits qui ne répondent plus aux normes de sécurité pour les motos actuelles. Mon style de pilotage est tout à fait adapté à ce style de circuit, j’y ai d’ailleurs gagné très souvent. Mais je ne veux pas, par ma participation, cautionner ces circuits. Faudra-t-il qu’un nouveau drame arrive pour qu’enfin on prenne conscience des risques trop élevés ? Je me souviens souvent d’Albert Aerts à Chimay. »
Sans être primordiale, Sébastien évoque aussi la raison budget, un obstacle de plus pour les jeunes pilotes : « Maintenant, pour ces circuits routiers, on nous fait payé 170 euros par catégorie. Et cela pour rouler très peu : deux petites séances d’essais qualif et une course très courte et il n’y a plus de primes d’arrivée. Quand on fait les comptes cela fait aussi cher que des épreuves du Championnat d’Allemagne sur des vrais circuits avec un beau temps de roulage. Un grand coup de chapeau au RAC Junior de Jean Patinet qui a décidé de rétablir les primes d’arrivée dans les courses qu’il organise. Pour des pilotes qui débutent, c’est déjà difficile de trouver un budget pour la moto si on ajoute ces frais de participation sans aucun retour possible, cela devient un casse-tête. »Pour remplacer ces trois abstentions, Sébastien a décidé de participer à trois épreuves du Championnat d’Allemagne. Il sera aussi au poste pour les épreuves hollandaises sur des circuits sûrs : Assen, Mettet et Francorchamps. « Dans toutes ces participations, je compte me donner à fond. C’est une façon de montrer les couleurs de mes partenaires. »On verra aussi la Honda de Sébastien aux 6 heures d’endurance de Francorchamps. « J’y suis associé à David Drieghe, le patron de Moto Tech. Nous visons les places d’honneur et … pourquoi pas la victoire. »
Sébastien fait le point avant Mettet

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité