Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

Désirant faire plaisir à son fils, le père d’Adrien Pittet, ne se trompe pas en l’inscrivant à des courses de Pocket Bike ! Pour Adrien, c’est la révélation d’une vraie passion avec la réussite sur les pistes ! Vu les bons résultats, les courses s’enchaînent jusqu’à la compétition aujourd’hui !

2007 – début en Pocket bike à l’âge de 10 ans et durant deux ans !

2007 – 7ème sur 21 pilotes au classement CS Pocket bike Cat. Junior A

2008 – Vice champion suisse de Pocket Bike Cat. Junior A, 22 participants

2009 – Champion Suisse au «Pichard Racing Minibike-Trophy » au guidon d’une moto Honda 100 cc3, 4 temps.

2010 – Pilote d’une Aprilia 125 cc3 il termine 17ème au classement du Championnat d’Allemagne ADAC Junior Cup sur 48 participants cette année-là.

2011 – Toujours en compétition au Championnat d’Allemagne ADAC sur Aprilia 125 cc3 il est 6ème au classement ADAC Junior Cup sur 44 participants. Ces deux années en ADAC Junior Cup se sont soldées par une série de problèmes mécaniques acumulés….

2011 – En fin d’année, sélectionné pour les qualifications de la Red Bull Roockies Cup à Aragon sur une Metrakit 125 Adrien Pittet n’est finalement pas qualifié. Il considère cet épisode comme une bonne expérience de plus avant le championnat Moriwaki.

2012 – Champion Suisse « IXS Moriwaki GP3 Junior Cup ». Les courses sont en commun avec le Championnat hollandais Moriwaki GP3 et se déroulent sur les différents circuits internationaux comme Assen, Portimao, etc… Au total 24 pilotes se présentent sur la grille de départ !

2012 – Pour s’entraîner, le voilà à la Michelin Power Cup au guidon d’une Yamaha R6, sur le circuit du Vigeant (F) où a lieu ce championnat très populaire. Adrien Pittet remporte la victoire ! Ensuite à Dijon il termine deuxième sur le podium ! Ce championnat n’existe plus cette année car Michelin n’a pas voulu le renouveler.

2012 – En août, lors du championnat suisse STK 600 sur une Yamaha R6 il conserve la tête de la course durant huit tours avant de chuter, fort heureusement sans conséquence, sauf pour la moto !

Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

2012 – Entre Noël et Nouvel-An, et pour la 4ème année consécutive depuis 2009, Adrien Pittet se rend sur le circuit de Calafat, près de Tarragone en Espagne, pour effectuer une semaine de roulage avec Doc-Scholl, organisateur allemand. Là, Adrien s’approprie tout simplement le record de la piste au guidon de sa R6 ! Son record est alors de 1’29 »669 ! C’est le meilleur temps de toute la semaine, toutes catégories confondues !
En fin de semaine une course a lieu pour clore ce stage et ainsi c’est la victoire haut la main devant toutes les 1000cc3 et 600 cc3, ces catégories roulant ensemble sur la piste !

Meilleur temps devant des 1000 cc3 et des 600 cc3

Une course d’endurance de 4 heures est aussi organisée. Adrien Pittet termine 2ème au classement avec ses co-équipiers Roman Fischer (CH) et Julian Puffe (D). Ces deux pilotes courent en R6 Cup en 2013. Ces trois pilotes se connaissent très bien depuis le Championnat d’Allemagne ADAC Junior Cup et entretiennent une belle complicité sur pistes.

2013 En European Junior Cup (EJC) 34 pilotes sont au départ, soit dix de plus qu’en Moriwaki !
A Aragon lors de la première course de la saison Adrien Pittet a malheureusement chuté. Malgré cette déception, actuellement on le retrouve bien placé au sein d’un groupe très compact de 10 pilotes partageant le même niveau à 2 » ! La course à la victoire s’annonce donc très serrée !

La deuxième course à Assen, Adrien Pittet a terminé 7ème. Il a ainsi marqué ses 9 premiers points, ce qui le place 13ème au classement général.

Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

2013 – Une magnifique 2ème place et premier podium à Monza après avoir mené la course un bon moment ! Ce jeune et talentueux pilote nous confirme une fois de plus ses belles capacités !

Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

Il lui reste encore cinq circuits à vaincre au guidon de sa Honda CBR 500 R en occupant pour l’instant la 4ème place avec 29 points au classement général. Adrien Pittet, hyper motivé, va tout faire pour remonter au maximum dans ce classement ! Les prochaines courses s’annoncent d’ores et déjà plus que passionnantes !
En 2009, à Alès, Adrien Pittet participait à un stage de roulage sur circuit avec Nicolas Dussauge afin de travailler davantage sur son positionnement au guidon entre autres. C’était une forme d’entraînement pour jeunes pilotes en catégorie Mini Bike. Cette riche expérience a fortement contribué à son évolution actuelle sur circuit.
Ainsi, au fil des ans, ce jeune pilote de talent progresse et roule de plus en plus dans un style qui lui est propre, lui donnant déjà une allure très proche de celle d’un certain champion de la catégorie GP ! Tout cela est très prometteur.
Adrien, aussi jeune soit-il, possède déjà 47 coupes à son palmarès. Elles représentent 6 ans de carrière avec des victoires surtout en Pocket bike, en Mini-Bike, en Michelin Power Cup, et Moriwaki GP3, parmi tant d’autres…

Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

Comment concilier une vie de pilote et les études ?
Actuellement en première année d’apprentissage de mécanicien sur cycles Adrien doit, plus que jamais, organiser ses congés pour les courses en les prenant sur ses vacances. C’est donc d’entrée de jeu un peu limite et il se voit dès lors obligé d’organiser différemment ses entraînements. Le constat est qu’il était bien plus facile de s’organiser pour des congés quand il était encore scolarisé. Il lui faut donc s’adapter à cette nouvelle situation !
Durant son apprentissage, il est décidé que pour les courses il aurait congé. Ensuite c’est plus délicat concernant les entraînements intermédiaires. Le lundi étant son jour de congé, Adrien essaie de trouver des occasions de roulage surtout les dimanche et lundi, comme au circuit de Lédenon lors des entraînements de début de saison.
Etant assez doué en 600, cette année il aurait pu faire la R6 Cup en Allemagne au lieu de l’EJC. Finalement il opte pour l’EJC, étant d’un bon niveau avec aussi la possibilité d’un débouché en STK 600.
Cette saison, le problème est qu’il n’a pas la possibilité de s’entraîner avec la même moto que celle utilisée pour le championnat car, d’une part, cette moto n’existe pas encore sur le marché et que, d’autre part, dans ce championnat-là, c’est l’European Junior Cup qui garde toutes les motos entre les courses. Donc aucun pilote ne peut avoir sa machine à la maison.
Vu ce qui précède, Adrien s’entraîne également à Levier, dans le Jura français, au guidon de sa Yamaha WR400 supermotard.
Son but principal de ce championnat est d’ensuite obtenir vraiment une place en STK600.
Actuellement Adrien Pittet est très content car pour la première fois cette année SWISSCARE devient son sponsor officiel ! Son nouveau casque est inauguré sur le circuit de Monza !

Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

Comment gère-t-il une course ?

Avant la course Adrien se repose au maximum tout en se levant tôt; cet excellent conditionnement lui permet de ne pas stresser avant le départ d’une course.
Le premier rendez-vous de la journée est celui du débriefing, en général en fin de matinée.
Quand à la gestion de la chute, à ses débuts c’était un peu difficile mais à présent ce n’est plus un souci car avec l’expérience, malgré le fait qu’il a souvent chuté dans sa carrière, il a toujours eu la chance de ne s’être encore jamais blessé. Bien sûr comme tout pilote, il essaie de chuter le moins possible !
Pour une course, c’est clair qu’il y a de la pression, c’est normal…. « C’est juste rageant de se faire mettre à terre par un autre pilote, deux fois dans le même weekend ! Ensuite, selon la gravité de la chute, intervient le savoir-faire du papa qui doit rapidement remettre en ordre le bolide pour la séance suivante».

Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

Ses parents l’accompagnent dans ses déplacements pour les compétitions. A eux trois, il constituent une équipe très efficace et soudée pour le bon déroulement des compétitions. C’est son père, mécanicien moto depuis 25 ans, et motard lui-même, qui gère le maintien et les réparations de la Honda CBR 500 R tandis que sa mère s’occupe de toute l’intendance.
Physiquement, il se prépare très intensivement à ses courses en pratiquant très régulièrement de nombreux sports variant selon les saisons bien que la natation est un sport auquel il n’accroche pas du tout!
En été Adrien Pittet pratique intensivement du fitness, de la course à pied, de la marche, et du vélo pour se rendre au fitness situé à 15 km de chez lui. Après les jours de cours professionnels il met deux heures pour rentrer chez lui en pratiquant la marche. Il fait aussi un peu d’athlétisme au club régional. Tout cela contribue largement aux bénéfices du maintien d’un mental fort en plus d’une solide condition physique ! Le contact avec la nature est privilégié dans les sports qu’il pratique.

Rencontre avec Adrien Pittet, talentueux pilote suisse EJC

Adrien Pittet, né le 30 mai 1997, précise que le pur hasard lui attribuait le numéro 7, anciennement en Pocket Bike et que le 34 est issu d’un petit calcul qui lui correspond tout naturellement en additionnant les chiffres de sa date de naissance, et non d’une simple copie du numéro du célèbre pilote de vitesse américain Kevin Schwanz !
Que ces chiffres lui portent chance et l’accompagnent très longtemps sur les circuits !

Plus de renseignements sur : http://www.europeanjuniorcup.com
Page FACEBOOK : AdriRacing#34

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,371FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité