Ouverture officielle du Circuit de Mettet

Une vue panoramique et une idée sur les difficultés techniques du circuit de Mettet.

Ce 12 septembre marquera la naissance d’un magnifique cadeau pour le club de Mettet (RUMESM) qui fête ses 80 bougies. Vers 12h30 le ruban aligné au-dessus de la ligne de départ du tout nouveau circuit de Mettet a été découpé, déclarant officiellement l’ouverture du tracé.Lors de son allocution, Michel Fiévet, Président du RUMESM , a retracé les très grands moments du circuit routier de Mettet qui ont fait les heures de gloire des pilotes qui s’y sont illustrés mais également de la compétence et du sérieux des dirigeants du club. Ainsi que la volonté d’une région de valoriser les sports moteurs sur quatre comme deux roues.Un peu d’histoire. L’idée d’un circuit permanent date de 1997. Un jour de cette année quatre personnes se réunissent autour d’une table pour un dîner amical. Il s’agissait de Stéphane Mertens, Pierre Capart, Freddy Tacheny et Michel Fièvet. Le thème de la discussion est le futur de la vitesse pure en Belgique particulièrement à Mettet. La solution sera la création d’un circuit permanent. Facile à dire, pas facile à réaliser mais la bataille est engagée. Qui dit bataille dit nom de code mais lequel. Notre famille royale entre en piste bien involontairement en annonçant les fiançailles du Prince Philippe avec Mathilde. Bon sang mais c’est bien sûr, le projet s’appellera Mathilde. Ironiquement, on parlera de Mathilde et de son Jules, Jules Tacheny. Mais l’aventure démarre et annonce de très longues soirées, des tracasseries administratives et financières, l’histoire est en route. Le départ ultime sera donné le 4 mai 2009 par le premier coup de pelles des travaux. Aujourd’hui le 12 mars 2010 le circuit est né. La prochaine étape sera la construction des stands et des différents bureaux.
Le tracé du circuit permanent est relativement plat vu sur le papier mais une fois sur la piste en dur il révèle toute sa technicité et sa grande diversité, des courbes dans les courbes, des dénivelés, des entrées de courbes masquées, sans parler du double virage Didier De Radigues ressemblant au corkscrew de Daytona qui devraient en surprendre plus d’un. Cerise sur le gateau, pour ne pas faire comme tout le monde on y tournera dans le sens anti-horlogique. La vocation première du circuit est l’écolage et l’apprentissage secondés par des professionnels. Cependant des journées libres sont au programme et en étant que membre du RUMESM vous pourrez également bénéficier de réductions. En Belgique qui dit circuit permanent dit retour des courses open (dont les sidecars) interdites sur circuit routier. C’est ainsi que le 67e Grand Trophy les 10 et 11 avril sera la première course officielle du nouveau circuit Jules Tacheny. Du côté des classiques, nous avons pu discuter avec Marie-Louise Fiévet et bien que le G.Old Trophy se déroulera encore sur l’ancien triangle routier de Mettet, les participants pourraient avoir une belle surprise. Nous avons juré la main levée et l’autre sur la Sainte Bible de rien ne dévoiler prématurément. Vite les 8 et 9 mai!

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,438FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité