Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Motos électriques : plus tout à fait un mythe mais pas encore une réalité
Depuis une bonne décennie, le spectre de la fin des réserves de pétrole hante nos esprits. Réalité ou spéculation adroitement orchestrée, peu importe. Mon intention n’est pas d’entreprendre une polémique à ce sujet. Toutefois, nous sommes bien obligés de nous rendre à l’évidence, cela nous tombera bien sur le casque un jour prochain.
Et c’est cette situation qui m’interpelle. Même si ce n’est pas pour demain, que nous préparent nos ingénieurs ? Existe-t-il une alternative ? Oh, bien sûr, la question n’est pas existentielle mais malgré tout, cela me triture. Curiosité aidant, je fouille de gauche et de droite. La seule réponse acceptable que je parviens à trouver, c’est la moto électrique.
Dans un premier temps, je ricane. L’image qui me vient directement à l’esprit ressemble à un cocktail : 1/3 d’étonnement, 1/3 d’incrédulité et 1/3 de dédain. Ajoutons à ceci un trait de moquerie et un zeste d’attentisme.
Ensuite, je réfléchis à nos arrière grands-parents qui ont été les témoins de l’apparition des premières motocyclettes (pour les plus jeunes, ajouter un ou deux « arrière »). Finalement, l’histoire ne fait que de s’écrire à nouveau.
Au diable les préjugés, qu’avons-nous en magasin ? Etonnamment, il y a un peu de tout, du tout-terrain, du supermot mais aussi du superbike. Je vous propose un petit échantillonage lequel est bien entendu loin d’être exhaustif.
Quantya Strada 48V
La première et sans doute la plus connue des électriques que je découvre sur les sites est la Quantya Strada 48V. Eh bien zut alors, je trouve une vidéo au cours de laquelle le pilote s’en donne à cœur joie sur la glace. Bon sang, pas mal du tout ce drôle de petit engin. Drifts, dérapages, roues arrières… que du positif et le tout sans bruit ni fumée.
Si vous ne connaissez pas la Quantya Strada 48V, il s’ agit d’une moto tout-terrain. « Soft » est la première moto électrique homologuée pour circuler sur les voies publiques françaises (avec un permis A1 ou B de plus de 2 ans), et ce depuis le printemps dernier. Equipée de batteries lithium-polymère (garanties deux ans), elle peut évoluer entre 30 et 180 minutes selon la conduite. Elle dispose également d’une partie-cycle que nous pouvons qualifier de sérieuse.
Faudrait-il y entrevoir une alternative capable de réconcilier les défenseurs de la nature et les adeptes du tout-chemin ? Bon, il faut bien admettre que l’autonomie n’est pas forcément son point fort mais je subodore de la part des constructeurs une volonté de progrès.
Pas vraiment puissante avec tout juste 11.5 chevaux, elle se distingue néanmoins par ses 31.5 Nm de couple disponibles dès les premiers flux d’ions. En effet, on ne peut plus vraiment parler de coups de piston ni de poignée de gaz.
Les experts s’attachent à la comparer aux 20,5 Nm à 7 000 tr/min de la nouvelle Kawasaki KLX 250 ou aux 23,7 Nm à 8 000 tr/min de la Yamaha WR 250, qui développent pourtant le double de puissance.
Toujours de l’avis des experts, son gabarit de petite cylindrée (85 kg), ses équipements (freins à disque avant et arrière, fourche inversée Marzocchi diam. 40 mm, amortisseur monté sur biellettes et transmission par courroie) et sa batterie idéalement placée lui procurent un comportement sain. Seul son prix de vente vient quelque peu briser l’image quasi idéale de la petite nouvelle (+/- 9000 €).
Mais tout compte fait, si nous tenons compte des prix du carburant,… A méditer.
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Enfin, sachez qu’un modèle 76V développant davantage de puissance se trouve en préparation, et que, de son côté KTM travaille dur pour lui opposer une concurrente.

Caractéristiques :

vitesse maximum :

+/- 70 Km/h

Autonomie :

30 – 180 min

Freins à disques :

Avant 260 mm Arrière 200 mm

Fourche :

Marzocchi Shiver 40 mm

Amortisseur :

Sachs

Batterie :

Technologie :

Quantya LiPo

Energy center

48 V

Durée de recharge :

90 min max.

Nombre de cycle

De charge :

1000

Garantie

2 Ans

Moteur & trans :

Moteur :

Axial Gap D.C brush

Puissance :

8,5 kW nominale

Couple :

31.5 Nm

Transmission :

primaire, courroie Secondaire, chaine

Dimensions :

Poids :

85 kg

Empattement

1301 mm

Hauteur de selle :

915 mm

Roues

avant 19  » Arrière 18 »

Un lien informatique me permet de découvrir cette « supermot ».
Zero Motorcycles S
La machine est issue des usines Zero Motorcycles et est présentée comme la plus sensationnelle et la plus agréable à piloter des deux-roues électriques homologués. (USA uniquement et premières livraisons en mai)
Beaucoup de couple puisqu’elle affiche 84,6 Nm, elle est aussi ce que l’on peut qualifier de poids plume pour la catégorie : 102 kg.
L’allure est encore un peu décevante malgré les efforts fournis pour intégrer au mieux l’encombrant pack de batteries dans le cadre en alliage très soigné. Toutefois, pour une moto électrique au moteur si vif, on ne peut qu’être étonné devant le résultat.
Apparemment, cette machine tiendrait la comparaison avec une KTM 690 Supermoto. La zéro S délivre 84,6 Nm et la KTM, 65. En ce qui concerne le poids, ce sont 102 kilos pour la Zéro S contre 152 pour la KTM. Et pour la puissance, nous retrouvons 33 chevaux pour la Zéro contre 63 pour la KTM. Reste le nerf de la guerre : environ 7.500 Euros.
Au niveau de l’autonomie, elle atteindrait un peu plus d’une heure et le temps de recharge serait inférieur à 15 minutes. A tenir à l’œil.
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité
Evidemment, il reste bien du chemin à parcourir mais il me semble que les manufacturiers accordent dès à présent une importance certaine à ce créneau. Il est temps me direz-vous. Oui, effectivement, mais pas trop tard.
Intéressés, vous pouvez également examiner las Quantya Rent ou encore la Brammo Enertia. Pas très réussies d’un point de vue esthétique mais apparemment diablement efficaces.
Je continue à flâner sur les sites. Malgré mes piètres connaissances informatiques, je découvre l’inattendu. Elles se nomment Vectrix superbike ou encore Mission One. Epoustouflé, je découvre des machines au design et aux performances incroyables. Serais-je en retard d’une guerre ?

Vectrix Superbike
Commençons par la Vectrix Superbike dont voici quelques clichés.
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Cette machine, présente au salon de milan, pourrait, à terme, constituer une sportive à part
entière.
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité
. Le moteur électrique a tout pour séduire, couple constant, aucune émission polluante (quoiqu’il faudra penser au recyclage des batteries). Nous pouvons d’ores et déjà parler de performances puisque la Vectrix affiche 80ch pour 10,2 daNm de couple moteur ; des cotes dignes d’une petite sportive. En outre, le constructeur nous promet du 12s pour le 400m départ arrêté, et pas moins de 200 km/h en vitesse de pointe…
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité
La transmission est assurée par une courroie. A noter également un superbe monobras donnant une impression de légèreté mais aussi d’agressivité à la machine.
Ah oui, j’allais oublier. Presque pas de bruit. En tout cas, pas de montées en régime ni de moteur qui chante. Dommage mais bon…
Eternels problèmes bien entendu : l’espace occupé par les batteries et une autonomie relativement réduite (environ 70km). En conclusion, je dirais « peut mieux faire » ! Surtout pour le prix : environ 55.000 Euros.
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Mission One
240 km/h. 140 chevaux. 136 Nm et 240 km d’autonomie à 70 km/h. Telles sont les performances de cette autre moto électrique. Un engin étonnant même si elle est encore loin de pouvoir rivaliser avec sa grande sœur à moteur thermique. Je parle de la M1 de Rossi.
Nous nous contenterons de la définir comme étant une des rivales de la Vectrix..

Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Sur le plan technique, rien de bien novateur. Nous serions déjà tentés de parler de bonnes vieilles batteries lithium – ion munies d’un système de refroidissement et alimentant un moteur électrique.
Toutefois, vous aurez , tout comme moi, effectué la comparaison entre la Vectrix et la Mission one. Comme dirait mon fiston, y a pas photo. Ce sont 140 chevaux contre 80 pour la Vectrix et de ce fait, plus de 240 Km/h en lieu et place des 200 annoncés par Vectrix.
Le temps de recharge nécessiterait environ deux heures à 240 V (équipement non fourni). Par ailleurs, un système de recharge des batteries lors du freinage a ingénieusement été implanté au niveau de la roue arrière sur laquelle vient s’ancrer le moteur.
En ce qui concerne les accessoires, nous retrouvons un freinage radial signé Brembo sur des disques de 310 mm, une fourche Öhlins de 43 mm et encore des jantes Marchesini en aluminium forgé.
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Dernier point, son prix. Vous devrez débourser une somme d’environ 50.000 Euros pour devenir l’heureux propriétaire de l’engin. J’ignore si cela sera déductible fiscalement mais ce sera déjà un beau geste pour l’environnement. Chacun ne doit-il pas contribuer à sauver la planète selon ses moyens ???
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

TTX GP
Vous n’ignorez sans doute pas que le Tourist Trophy de l’île de Man se tiendra du 30/05 au 13/06.
A ma grande surprise, une partie de cette compétition rassemblant les motos électriques les plus prometteuses est prévue pour le 12 juin. Et ce sera bien le 12 juin de cette année.
Apparemment, plusieurs prototypes seront présents. Leur aspect esthétique est sans doute différent de ce que nous connaissons et ils ne sont pas encore vraiment très endurants mais ils ont l’avantage d’exister.
Et ça roule !!!
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Quelques jours avant cet événement, voici quelques photos de certains prototypes prêts à en découdre. Malheureusement, tous ne s’y trouvent pas puisque ce ne sont pas moins de 23 équipes qui prendront part à cette manche quelque peu particulière. Voici quelques photos que j’ai réussi à collecter, histoire de vous mettre en appétit.
Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité



Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Motos électriques : plus tout à  fait un mythe mais pas encore une réalité

Prochaines nouvelles après le franchissement de la ligne d’arrivée. Croisons les doigts pour qu’au moins une d’entre elles parvienne à la franchir.
Je sais. C’est pas beau de se montrer sarcastique mais parfois, cela fait tellement de bien. Et pourtant, les premières motos électriques homologuées arrivent dans les concessions. Toutefois, restons prudents, nous savons tous que les premiers modèles doivent « faire leur maladie ». Alors, comme disent nos amis d’outre-manche : Wait and see.
Bonne route à tous
CoCa.

Didier
50 ans - Policier dans la Province de Namur - passionné de deux roues - co-créateur de la journée sécurisation moto - un faible pour les sportives et les super motards

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,438FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité