Moto 2 – Entretien avec Dominique Aegerter

Quels sont tes traits de caractères les plus importants pour la pratique de la moto?

Mes traits de caractère les plus forts sont la jovialité et la droiture. Je suis toujours très souriant et quelqu’un de très droit dans mes objectifs liés aux sports et de manière générale aussi ! Par contre, j’aime aussi faire la fête de temps en temps.

Moto 2 – Entretien avec Dominique Aegerter

Et quels sont les points sur lesquels tu dois particulièrement être attentif ?
C’est ma condition physique d’abord mais bien sûr le mental aussi et ensuite, c’est le Team, la moto, le matériel moto, les réglages.

Pour la pratique de la moto tous les muscles sont importants. Donc pour garder une excellente condition physique, je fais très régulièrement du vélo, du jogging, du fitness, de la natation. Mes performances sur la moto je les dois à ces entrainements très réguliers car tout l’ensemble de l’activité musculaire est très intense durant le pilotage.

Dominique, as-tu déjà été confronté dans ta carrière au problème du syndrome des loges qui touche un jour ou l’autre beaucoup de pilotes ?

J’ai été confronté à cette problématique pour une à deux courses, donc très rarement mais j’ai aussi pu déterminer ce qui m’aide à gérer cette situation dans mon cas personnel. Ma recette personnelle est de pratiquer beaucoup d’entraînement en motocross et en Supermoto.

Que s’est-il réellement passé lors du dernier GP de France avec cette 15ème place aux qualifications sur le Circuit Bugatti au Mans ?

Ce n’était pas facile pour moi, tous les pilotes allaient super vite, tous voulaient évidemment gagner et la qualification n’était pas mon top ! Je veux oublier ce passage à vide…

Ce n’était pas facile en qualifications de tourner toujours à fond avec des pneus avant et arrière neufs !

Je me sens beaucoup plus à l’aise en course (7e) et c’est plus facile pour moi de prendre un bon départ avec un temps toujours régulier à tous les tours de la course. Les autres pilotes n’arrivent pas tous à répéter leur vitesse de qualification sur une course de 25 à 30 tours, ce qui représente un avantage pour moi en course.

A ton niveau de la compétition, un pilote roule dans ses limites, comment anticipes-tu et gères-tu, ta prise de risque pour justement être performant au maximum, sans franchir ces limites irréversibles qui mènent un pilote à la chute ?

J’ai un excellent feeling avec ma moto, si elle glisse je comprends spontanément ce qui se passe et ma rapidité de réflexes me permet une bonne prise en mains de la machine dans la plupart des situations. Si l’arrière glisse, je sais comment rattraper et contrôler la moto pour pas qu’elle aille plus loin, je fais totalement corps avec ma moto.

Moto 2 – Entretien avec Dominique Aegerter

Dominique, c’est ta 5ème saison en Moto2, quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ?

Il y a là seulement 5 courses de faites, je regarde l’avenir pour me concentrer sur ma prochaine course. Mon manager étudie les options pour 2015 mais pour ma part, si je finis dans le Top5 ou dans le Top3, j’ai réellement la possibilité de passer à l’étape suivante en Moto GP, ce qui représente la réalisation de mon rêve et est aussi mon objectif bien sûr !

Le calendrier va t’amener le 1er juin sur le circuit de Mugello près de Florence. Comment te prépares-tu pour cette prochaine course ?
Cela représente toujours d’avoir beaucoup d’organisation avec les sponsors et les rendez-vous avec la presse quand je fais de bons résultats. Mardi j’ai un meeting à Milano avec les sponsors de ma montre-bracelet. Ensuite mercredi je me rends à Mugello. Mercredi il est question d’étudier la piste à scooter d’abord, puis à pieds plus encore avec le team. Ensuite on en parle en commun et on prévoit les réglages à effectuer sur la moto. Vendredi il y aura les premiers essais libres, samedi matin les seconds et dans l’après-midi les qualifications. Dimanche sera le grand jour de la course !

Quel est ton circuit préféré et pourquoi ?

Il n’est pas facile de répondre à cette question car par exemple, j’ai fait ma meilleure place, second à Jerez (ESP) alors que ce n’est pas du tout ma piste préférée ! Il y a beaucoup de facteurs externes qui entrent en jeu, dont la météo, mon état intérieur personnel, les réglages de la moto et bien sûr, la chance car il en faut aussi beaucoup !

Moto 2 – Entretien avec Dominique Aegerter

Existe-t-il un circuit sur lequel tu te sens davantage en difficultés et pourquoi ?

Il y a les circuits d’Aragon (ESP) et celui de Brno (CZE) sur lesquels je fais malheureusement toujours de mauvais résultats. Je pense que ces deux pistes ne correspondent pas à mon style de pilotage.

Que vous apportez-vous mutuellement avec Robin, au sein du Team ?

Robin est très gentil. Ce n’est pas facile pour lui car tout lui est nouveau. Je l’aide beaucoup et on s’entend vraiment très bien, nous sommes très bons amis.

Moto 2 – Entretien avec Dominique Aegerter

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité