MARC VDS CHERCHE DES RéPONSES APPR èS JEREZ

MARC VDS CHERCHE DES RéPONSES APPR èS JEREZ
Le Marc VDS Racing Team a connu une nouvelle déception à l’occasion du Grand Prix d’Espagne Moto2 couru cet après-midi, sous la pluie.Mika Kallio a fait appel à ses qualités de combattant pour mener une excitante bataille pour la treizième place avec Yonny Hernandez, Max Neuerkichner, Kenan Sofuoglu et Ratthapark Wilairot.A l’attaque pour contenir Hernandez, Kallio a été percuté à l’arrière au freinage du virage Angel Nieto à quatre tours de l’arrivée. Parvenant à maîtriser sa Suter MMX1 partie en travers, le Finlandais a miraculeusement réussi à rester sur ses roues. Malheureusement, lors de cette collision le pot d’échappement de la moto de Kallio s’est trouvé endommagé. Avec une machine perdant de la puissance, le pilote Marc VDS Racing a rétrogradé à la 17e place. Ne lâchant pas pour autant l’affaire, Mika a continué à attaquer pour terminer à seulement 0,2 seconde des points. La course, qui s’est disputée en pneus pluie, sous de régulières averses, s’est soldée sur une autre frustration pour Scott Redding. Le pilote de 18 ans, bien décidé à rebondir après son décevant premier Grand Prix au Qatar, s’est employé dans les premiers tours à revenir dans le top dix. Mais au fur et à mesure que l’ensemble des pilotes a commencé à prendre la mesure de la surface détrempée, des problèmes de grip à l’avant comme à l’arrière, l’ont empêché de maintenir son rythme. En conséquence de quoi, le pilote Marc VDS Racing a rétrogradé à la 23e place.
MARC VDS CHERCHE DES RéPONSES APPR èS JEREZ
Mika Kallio #36 : 17e« Cela aurait bien de finir dans les points pour la première fois, mais terminer en quatorzième ou quinzième position n’est pas le résultat que j’espère. Je menais une rude bataille quand j’ai été percuté à l’arrière. J’ai alors failli tomber. Je ne sais pas comment j’ai réussi à rester sur mes roues, peut-être à cause de mon expérience des courses sur glace en Finlande… Le choc a été rude et les dommages importants au niveau de mon pot d’échappement. J’ai perdu de la puissance et je n’étais plus alors en mesure de défendre ma position. Nous avons effectué un changement radical de réglages avant la course, en mettant plus de poids sur l’avant pour m’aider à tourner. Il semblerait que cela soit intéressant et encourageant pour la suite. J’étais assez à l’aise durant les premiers tours, mais après sept tours les pneus se sont effondrés au niveau du grip, et il est devenu difficile d’améliorer mes chronos. Le résultat n’est pas bon, mais je pense que nous avons trouvé une bonne direction de travail qui devrait fonctionner pour la prochaine course à Estoril. Il faut que nous progressions pour nous battre au niveau où doit se trouver l’équipe Marc VDS Racing Team. »
MARC VDS CHERCHE DES RéPONSES APPR èS JEREZ
Scott Redding #45 : 23e« Je n’ai pas grand-chose à dire, tant il est évident que je suis déçu d’être à nouveau hoors des points à la fin d’un week-end encore difficile et frustrant. Je ne suis pas arrivé à faire fonctionner la moto, et je n’avais, sur le mouillé, aucun feeling de l’avant comme de l’arrière. Au warm up j’avais déjà failli tomber tant je ne me sentais pas à l’aise. L’arrière glissait dans les virages et je n’avais pas confiance en l’avant. Il nous faut trouver des solutions car nous sommes bien loin des attentes qu’avaient nourries nos tests hivernaux. Nous devons parvenir à faire fonctionner cette moto pour revenir dans le coup à Estoril. »
Michael Bartholemy – Team Manager« Ce n’est pas le résultat que nous attendions, et je suis certain que nous serons dans une autre position après la prochaine course à Estoril. Nous avons eu pas mal de temps pour résoudre nos problèmes durant les tests hivernaux et les deux premières courses, aussi je veux voir Scott et son équipe, mais aussi Mika et la sienne, trouver des réponses à leurs questions d’ici Estoril. C’est la deuxième course de rang où nous n’inscrivons aucun point, et c’est une situation qui doit changer au plus vite. Une fois encore, Scott ne s’est pas senti bien sur la moto, nous devons comprendre ce que nous pouvons faire pour l’aider. Mika s’est bien battu et je suis sûr qu’il aurait pu marquer ses premiers points si son échappement n’avait pas été endommagé. Néanmoins, la position où il se trouvait à ce moment-là n’était pas idéale. Nous devons nous situer bien plus près des leaders. »

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Yamaha Tracer 900 GT, la même en mieux.

Lancée sur le marché en 2015 sous le nom de MT-09 Tracer, la Sauterelle surexcitée de la firme d’Iwata subit en 2018 une profonde...

Kymco Maxxer 300

Encore du boulot ! Kymco cartonne au hit-parade français alors qu'il commence seulement à s'implanter. Cette année, les Taiwanais agrandissent leur famille avec...
Publicité