Maà®tre-cylindre de frein radial

Le radial est-il utile ?
Ceux d’entre vous qui possèdent une moto de quelques années peuvent rencontrer des problèmes de freinage en raison d’un maître-cylindre vieillissant. Le passage au radial se justifie-t-il ?Notre ZX7R s’est précisément trouvée dans ce cas de figure : après 9 ans de bons et loyaux services, des à-coups sont apparus dans le levier de frein, réduisant considérablement le feeling et rendant le freinage problématique en raison d’un manque de progressivité total. Diagnostic : les coupelles sont à remplacer. Mais, étant donné que cette opération s’avère relativement onéreuse (200 à 250€), nous décidons de voir ce qu’il est possible de monter en radial.Les options sont au nombre de deux : un ensemble complet d’une marque prestigieuse (Beringer ou Brembo, par exemple) ou l’adaptation d’un ensemble radial équipant une moto actuelle. Le critère tarifaire nous fait choisir la seconde solution. Les marques de prestige coûteraient entre 350 et 400€, alors que l’ensemble maître-cylindre et levier (Nissin) d’une GSXR750 2004 se situe aux alentours de 250€, soit au prix d’un simple remplacement des coupelles par de l’origine Kawa. Il faut néanmoins ajouter le remplacement des durits qui ne débouchaient évidemment pas au bon endroit. Ce peut être l’occasion idéale de passer à des conduites tressées remplaçant avantageusement les durits d’origine.
A l’usage
La ZX7R a toujours été bonne freineuse (du moins avec une pince en bon état !) et nous n’oserions pas affirmer que le maître-cylindre radial augmente sa capacité de décélération ; disons qu’elle est au moins égale à ce qu’elle était d’origine à l’état neuf. Par contre, le senti du freinage s’en trouve absolument magnifié : on croit sentir les plaquettes mordre le disque. En outre, l’effort requis au levier est divisé par trois, ce qui augmente d’autant l’agrément et a même une incidence physique dans le cadre d’une utilisation sur circuit : on fait nettement moins d’efforts de la main droite, et ça compte.Un feeling décuplé et de moindre efforts doublés d’une progressivité exemplaire, voilà les atouts principaux d’un maître-cylindre radial. Vous pouvez donc conclure que nous ne saurions regretter notre investissement. Au regard du confort apporté, nous pensons pouvoir vous recommander la solution radiale non seulement pour remplacer un système vieillissant, comme c’était notre cas, mais même pour augmenter l’efficacité de votre freinage sur une machine plus récente dont l’agrément ne serait pas satisfaisant (Fazer 600 des premières générations, SV1000S,…)
Maà®tre-cylindre de frein radialMaà®tre-cylindre de frein radial

Geoffroyhttp://www.Objectif-moto.Com
Motard et SimRacer passionné, j’aime partager avec vous mes découvertes au travers d’Objectif-moto et Objectif-Racing!
Article précédentVideo sur l’le de Man
Article suivantMoto Guzzi Breva 1100 ABS

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
201FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité