Les moto 2 rouleront en 2019 avec un moteur Triumph.

Triumph viet de nous communiquer l’annonce officielle : ils fourniront les moteurs pour le championnat Moto2 en 2019, 2020 et 2021.

Ca sera donc un moteur trois-cylindres 765cm3 spécialement dédié à la compétition qui sera développé sur la base de celui de la nouvelle génération de Street Triple lancée par Triumph un peu plus tôt cette année.

Ce nouveau moteur 765cm³ ayant pour base celui de la Daytona 675, qui a par exemple remporté le TT de l’Ile de Man, le Daytona 200 et le championnat Superbike britannique en 2014 et 2015.

Pour le MotoGP, les points suivants en ont été modifiés :

La culasse ainsi que les ports d’admission et d’échappement pour plus de flux.
Soupapes en Titane et ressorts de soupapes plus raides pour une augmentation du nombre de tours par minute.
Alternateur  pour la compétition à bas output pour moins d’inertie
1ère vitesse plus longue.
Embrayage à glissement contrôlé (“Slipper Clutch”) réglable et spécialement développé pour la course.
ECU spécial compétition, développé en collaboration avec Magneti Marelli
Couvre-moteurs modifiés  pour moins de largeur
Un autre carter qui permet une amélioration de la forme du collecteur.

Dans sa version standard, le nouveau moteur 765cm3 permet déjà les plus hautes performances jamais réalisées par une Street Triple avec 123CV à 11 700 t/min et 77Nm de couple à 10 800 t/min. En comparaison avec le 675cm3 de la génération précédente, ce moteur-ci a été modifié en 80 points dont l’augmentation de l’alésage et de la course. De plus, le nouveau 765cm3 bénéficie, entre autres, d’un nouveau vilebrequin, de nouveaux pistons, de nouvelles bielles, d’un nouveau balancier ainsi que d’une boîte de vitesse modifiée.

Les moto 2 rouleront en 2019 avec un moteur Triumph.

Ce qui fait la différence entre le moteur 765cm3 préparé pour le Moto2 et celui fabriqué en usine : le premier reçoit une plus grande quantité d’air et monte plus haut dans les tours, d’où une augmentation générale de toutes les performances. De plus, quelques modifications ont aussi été apportées pour adapter le moteur à une utilisation en compétition.

Pour visualiser la vidéos CGI du moteur Triumph Moto2, vous pouvez cliquer sur ce lien : https://youtu.be/bDT8y0WEfxo

Paul Stroud, Directeur commercial chez Triumph Motorcycles : « C’est un moment important pour Triumph car il ouvre un nouveau chapitre de notre histoire déjà longue de 110 dans le monde du sport moto. Nous allons ainsi encore de l’avant par rapport au succès de nos trois-cylindres lors du TT de l’Ile de Man et du championnat britannique Superbike. Nous sommes prêts pour une collaboration longue et couronnée de succès avec les équipes de Dorna et du Moto2, ainsi qu’avec les pilotes et les fans. »

Carmelo Ezpeleta, Dirigeant de Dorna d’ajouter : « Nous sommes vraiment enthousiastes à l’idée de collaborer avec l’une des marques les plus emblématiques du monde de la moto. Les trois-cylindres de Triumph sont connus pour leur puissance libérée de façon linéaire et ont connu beaucoup de succès sur circuit dans le passé. Tout cela en fait le choix idéal pour le Moto2. Nous avons vraiment hâte de commencer cette saison 2019 et de marquer ainsi le début d’une nouvelle génération du Moto2 en collaboration avec Triumph. »

Hervé Poncharal, Président de l’IRTA, fait remarquer : “Le Moto2™ est une catégorie importante d’où les talents arrivent au MotoGP™. Beaucoup de coureurs de première catégorie sont passés par cette étape intermédiaire. Avec l’arrivée de Triumph comme fournisseur exclusif de moteurs et d’un nouvel ECU, une nouvelle ère commence, qui marquera, sans aucun doute, un grand pas dans l’évolution de cette division, qui n’a pas fini d’être la pépinière du  MotoGP™.

Trevor Morris, Directeur Technique chez ExternPro, qui sera responsable de la préparation du moteur a commenté : “C’est pour nous une nouvelle formidable cette collaboration avec la marque légendaire Triumph et que leurs moteurs soient utilisés lors des championnats du monde de Moto2TM. Je suis fan depuis longtemps des trois-cylindres et suis sûr que leur caractère unique et les performances dont ils sont capables contribueront au succès de ces championnats.”

Julian Simon, Champion du monde sur 125cm3 – 2009, Moto2 runner-up et pilote d’essai expérimenté de Moto2TM, qui a participé au développement et aux tests du moteur à Aragon : “On sent la puissance du moteur et c’est surtout impressionnant dans les moyens régimes. La réponse directe de la poignée des gaz sur la roue arrière donne de bonnes sensations et beaucoup de contrôle. Les sensations générales sont excellentes, ce moteur a un énorme potentiel. “

Sylvain R
Sylvain roule depuis qu'il en a l'âge, deux ou trois roues (voir même 4) et un moteur et il est parti pour un essai. Sportive, roadster, custom, trail ou autre, rien ne l'arrête. Sa maxime préférée : "Brûle la gomme, pas ton âme". Si vous le croisez, n'hésitez pas à le saluer, il ne mord pas... enfin normalement
Article précédentMidland H180 pour voir large
Article suivantBMW R1200 GS Adventure

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,370FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité