Laverty, l’incroyable doublé

Eugene Laverty (Yamaha World Superbike Team) a surpris tout le monde à Monza en remportant d’abord sa première victoire dans le Championnat du Monde FIM Superbike, mais surtout en s’imposant à nouveau à la fin de la deuxième course devant son illustre coéquipier Marco Melandri (Yamaha World Superbike Team).
L’Italien qui avait terminé quatrième de la première course, a connu semble-t-il quelques difficultés avec ses pneumatiques en fin de course. Une grosse glissade à l’entrée de la parabolique le prive finalement de la victoire et il doit se contenter de la seconde marche du podium. Un doublé remarquable pour Yamaha qui confirme que la R1 est bien dans le coup pour jouer le titre 2011 jusqu’au bout
Mais le fait marquant du week-end revient une fois encore à Max Biaggi (Aprilia Alitalia Racing Team). Débordé par Laverty en première course, le Romain se contente de la seconde place sur le podium. Les 116 500 spectateurs présents autours du circuit sous un soleil radieux sont sûrs de voir l’officiel Aprilia triompher en seconde course. Et le début de course le confirme. Après un départ prudent dans la roue de Troy Corser (BMW Motorrad Motorsport) qui s’élance une fois de plus en tête au premier tour, Biaggi impose son rythme et s’installe à la première place.
Il s’échappe et compte rapidement cinq secondes d’avance sur ses poursuivants, dont son coéquipier Leon Camier (Aprilia Alitalia Racing Team) en seconde position et les deux Yamaha. Alors que Camier chute au septième tour, Biaggi tire tout droit dans la chicane. Une erreur qui va être sanctionnée par la direction de course par un passage par les stands. Biaggi vient de perdre tout espoir de victoire, il repart en onzième position et terminera finalement huitième. Un bilan négatif pour le Romain qui pensait pouvoir reproduire son exploit de l’an passé où il avait signé un implacable doublé. Au final, le Romain perd la seconde place au classement général provisoire au profit de Melandri qui le devance au soir de Monza d’un tout petit point.

Quant à Carlos Checa (Ducati Althea Racing) qui savait que ce week-end serait difficile pour sa Ducati, son bilan n’est pas si catastrophique. Neuvième en première course, l’Espagnol fait une excellente seconde course aux alentours de la huitième place. Malheureusement, dans le dernier tour de la seconde course, son moteur connaît de gros problèmes et il termine finalement en roue libre à la douzième place. Il s’en est fallu de peu que le pilote de la Ducati passe la ligne d’arrivée devant Biaggi. Au championnat, Checa conserve la tête avec 27 points d’avance sur Melandri, 28 sur Biaggi.
Cinquième de la première course, Michel Fabrizio (Team Suzuki Alstare) offre un premier podium à Suzuki en seconde course en terminant troisième au terme d’une farouche bagarre avec Noriyuki Haga (PATA Racing Team Aprilia) quatrième. Bilan nettement plus mitigé pour BMW. Malgré un joli podium grâce à la troisième place de Leon Haslam (BMW Motorrad Motorsport) en première course, le constructeur Allemand se contente d’un rôle de figurant en seconde course. Corser termine cinquième, alors que Haslam est parti à la faute dès la première chicane, entrainant avec lui Jonathan Rea (Castrol Honda) et Jakub Smrz (Team Effenbert – Liberty Racing).
Rea rentre à son box furieux. Décidément, Monza ne réussit pas au pilote officiel Honda qui se contente d’une modeste sixième place en première course. Quant à Ayrton Badovini (BMW Motorrad Italia SBK Team) qui s’était montré brillant aux essais, il termine onzième en première course et surtout à une méritante sixième place en seconde course. Il se classe juste devant Sylvain Guintoli (Team Effenbert – Liberty Racing) dont la septième place est pour le moment le meilleur résultat de sa saison au guidon d’une Ducati pourtant bien handicapée en vitesse de pointe à Monza. Maxime Berger (Supersonic Racing Team) parvient à hisser sa Ducati privée en 14e position dans les points en première course et doit se résoudre à abandonner sur problème mécanique dans la seconde.
Laverty, l’incroyable doublé
Course 2 : 1. Laverty E. (IRL) Yamaha YZF R1 31’19.948 (199,128 kph); 2. Melandri M. (ITA) Yamaha YZF R1 0.327; 3. Fabrizio M. (ITA) Suzuki GSX-R1000 2.466; 4. Haga N. (JPN) Aprilia RSV4 Factory 2.583; 5. Corser T. (AUS) BMW S1000 RR 4.502; 6. Badovini A. (ITA) BMW S1000 RR 10.865; 7. Guintoli S. (FRA) Ducati 1098R 11.038; 8. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 18.724; 9. Lascorz J. (ESP) Kawasaki ZX-10R 20.093; 10. Checa C. (ESP) Ducati 1098R 20.376; etc. Classement général: 1. Checa 145; 2. Melandri 118; 3. Biaggi 117; 4. Rea 89; 5. Laverty 85; 6. Haslam 84; 7. Fabrizio 74; 8. Camier 58; 9. Smrz 55; 10. Haga 47; etc.
Course 1 : Laverty E. (IRL) Yamaha YZF R1 31’09.584 (200,232 kph); 2. Biaggi M. (ITA) Aprilia RSV4 Factory 1.575; 3. Haslam L. (GBR) BMW S1000 RR 3.078; 4. Melandri M. (ITA) Yamaha YZF R1 3.255; 5. Fabrizio M. (ITA) Suzuki GSX-R1000 11.812; 6. Rea J. (GBR) Honda CBR1000RR 12.371; 7. Corser T. (AUS) BMW S1000 RR 13.280; 8. Camier L. (GBR) Aprilia RSV4 Factory 17.419; 9. Checa C. (ESP) Ducati 1098R 17.569; 10. Smrz J. (CZE) Ducati 1098R 18.420; etc.
Points : 1. Checa 145; 2. Melandri 118; 3. Biaggi 117; 4. Rea 89; 5. Laverty 85; 6. Haslam 84; 7. Fabrizio 74; 8. Camier 58; 9. Smrz 55; 10. Haga 47; etc. Manufacturers: 1. Ducati 152; 2. Yamaha 147; 3. Aprilia 139; 4. BMW 101; 5. Honda 93; 6. Suzuki 74; 7. Kawasaki 53.
Supersport
Les Yamaha R6 Supersport ont toujours été particulièrement rapides à Monza et ont déjà remporté de nombreux succès. Cette année, Yamaha signe un magnifique doublé. Après avoir remporté la pole position, Chaz Davies (Yamaha ParkinGO Team) s’impose sans rencontrer la moindre difficulté au terme d’un cavalier seul impressionnant. L’Anglais devance son coéquipier Luca Scassa (Yamaha ParkinGO Team) pour un magnifique doublé Yamaha.
Les deux hommes sont d’ailleurs à égalité de points en tête du championnat avec 70 points chacun. Sur la troisième marche du podium, on retrouve comme à Assen le Français Fabien Foret (Hannspree Ten Kate Honda). Malgré un départ moyen, l’officiel Honda va très rapidement se porter en tête du groupe de chasse. Il ne peut rien contre les deux Yamaha qui se sont déjà échappées, mais il consolide au fil des tours sa troisième place. Derrière, la chasse s’est organisée avec Broc Parkes (Kawasaki Motocard.com), Sam Lowes (Parkalgar Honda) et Florian Marino (Hannspree Ten Kate Honda). Le jeune Français se bat sans complexe face à l’expérimenté Australien et au champion en titre du Supersport anglais.
En fin de course, l’étonnant Roberto Tamburini (Bike Service R.T.) revient sur le petit groupe et dépasse finalement Marino qui termine en septième position. Parkes et quatrième, Lowes est cinquième.
Résultats : Davies C. (GBR) Yamaha YZF R6 29’05.363 (190,651 kph); 2. Scassa L. (ITA) Yamaha YZF R6 4.734; 3. Foret F. (FRA) Honda CBR600RR 7.977; 4. Parkes B. (AUS) Kawasaki ZX-6R 19.246; 5. Lowes S. (GBR) Honda CBR600RR 19.882; 6. Tamburini R. (ITA) Yamaha YZF R6 20.148; 7. Marino F. (FRA) Honda CBR600RR 21.090; 8. Salom D. (ESP) Kawasaki ZX-6R 31.595; etc.Points : 1. Davies 70; 2. Scassa 70; 3. Parkes 60; 4. Harms 43; 5. Salom 42; 6. Foret 36; 7. Lowes 27; 8. Roccoli 26; etc.
Coupe FIM Superstock 1000
Alors que Sylvain Barrier (BMW Motorrad Italia Superstock Team) se battait dans le groupe de tête, le moteur de sa S 1000 RR a explosé dans une courbe particulièrement rapide après la première chicane. Le Français est parvenu à rester tant bien que mal sur ses roues, mais derrière ce sont pas moins de cinq pilotes qui ont chuté à haute vitesse.
Immédiatement, les commissaires de courses ont brandi les drapeaux rouges pour interrompre la course et nettoyer la piste. Dommage pour Sylvain qui avait toutes les cartes en main pour s’imposer pour la première fois de la saison. Après un second départ, c’est finalement son coéquipier Lorenzo Zanetti (BMW Motorrad Italia Superstock Team) qui s’impose en prenant le meilleur sur Davide Giugliano (Althea Racing). Le pilote invité Michele Magnoni (Baru Racing Team) complète le podium avec une belle troisième place.
Côté français, Jeremy Guarnoni (MRS Yamaha Racing France) en neuvième position lors du second départ est parti à la faute dans les graviers et à dû se résoudre à abandonner en rentrant au stand en suivant. Matthieu Lussiana (Team ASPI) fait une course régulière et termine en dixième position et meilleur Français.
Résultats : Zanetti L. (ITA) BMW S1000 RR 8’56.130 (193,957 kph); 2. Giugliano D. (ITA) Ducati 1098R 0.065; 3. Magnoni M. (ITA) BMW S1000 RR 1.728; 4. Petrucci D. (ITA) Ducati 1098R 3.634; 5. Massei F. (ITA) BMW S1000 RR 4.750; 6.Reiterberger M. (GER) BMW S1000 RR 9.341; 7. Bussolotti M. (ITA) Kawasaki ZX-10R 9.418; 8. Antonelli A. (ITA) Honda CBR1000RR 10.734; etc. Classement général: 1. Giugliano 45; 2. Petrucci 33; 3. Zanetti 32; 4. Antonelli 18; 5. Magnoni 16; 6. Barrier 16; 7. Baroni1 3; 8. Canepa 13; etc.
Points : 1. Giugliano 45; 2. Petrucci 33; 3. Zanetti 32; 4. Antonelli 18; 5. Magnoni 16; 6. Barrier 16; 7. Baroni1 3; 8. Canepa 13; etc. Manufacturers: 1. Ducati 45; 2. BMW 41; 3. Kawasaki 20; 4. Honda 18; 5. Yamaha 4.

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,364FansLike
202FollowersFollow
2,530SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité