La saison 2009 de Marco Melandri

Marco Melandri est l’un des quelques pilotes à avoir eu une pré-saison 2009 mouvementée. Engagé pour courir sur Kawasaki d’usine, l’italien se retrouva dans une situation compliquée lorsque le constructeur japonais décida de cesser son activité en MotoGP. Sans autre choix pour poursuivre sa carrière dans le Championnat du Monde, Melandri accepta d’être le pilote unique du team Hayate Racing, sans aucune garantie de la compétitivité de la Ninja ZX-RR dont il allait disposer.
Melandri abordait une saison importante et devait se relancer après une année particulièrement difficile chez Ducati Malboro, et son début de saison allait prouver que le retrait de Kawasaki n’avait pas affecté ses ambitions. Après un mauvais départ au Qatar, l’italien aligna trois bons résultats en terminant sixième et cinquième au Japon et à Jerez, avant de remporter son premier – et unique – podium de la saison en France lors d’une course qui avait commencé sur le mouillé et terminé sur le sec.
Suite à sa remarquable seconde place au Mans, Melandri ne se reclassa qu’une fois dans le top dix – à Laguna Seca – sur les quatre courses suivantes, une série de résultats décevants après son étonnant début de saison.
Ses deux septièmes places consécutives à Donington et au Sachsenring lui permirent de se relancer, avec notamment sa meilleure qualification de la saison au Grand Prix de Grande-Bretagne, avec la septième position sur la grille.
Deux déceptions allaient suivre avec une collision avec Mika Kallio dans le dernier tour de l’épreuve de Brno, puis une autre chute à Indianapolis, où Melandri disputait la sixième place à James Toseland à trois tours de l’arrivée.
Melandri parvint néanmoins à se reclasser trois fois dans le top dix sur les cinq dernières courses de la saison. Victime de problèmes avec l’accélérateur de sa ZX-RR à Valence, où il pouvait encore décrocher la septième place du classement général, Melandri termina la dernière manche en 17ème position, avec la dixième place du classement général 2009.
Malgré plusieurs déceptions, l’italien conclut une saison 2009 impressionnante étant données les circonstances. En 2010, Melandri sera de retour chez San Carlo Honda Gresini, chez qui il avait passé trois saisons marquées par cinq victoires et le titre de vice-Champion du Monde MotoGP en 2005

Article précédentMoto Morini se déclare en faillite
Article suivantSupersport News

Articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

[fbcomments url="http://peadig.com/wordpress-plugins/facebook-comments/" width="375" count="off" num="3" countmsg="wonderful comments!"]

Suivez-nous

15,441FansLike
198FollowersFollow
2,230SubscribersSubscribe
Publicité

Populaire cette semaine

Publicité